Yegg n°74 novembre 2018
Yegg n°74 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : libre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
TOUTE L’ACTUALITÉ LACTUALITE FÉMININE RENNAISE SUR YEGGMAG.FR CERISE SUR LE GATEAU Verdict - p.29 YEGG & the city - p.30
MOUVEMENT MERMONTE OCTOBRE 2018 Dvd NI D’ÈVE NI D’ADAM FLORIANE DEVIGNE OCTOBRE 2018 Cd Quelle joie de retrouver la talentueuse bande de Mermonte ! Les Rennais-es démontrent à nouveau qu’être investi-e chacun-e dans d’autres formations en parallèle n’entache en rien leur dynamisme, leur créativité et leur goût du joyeux bordel organisé. L’album varie les styles musicaux et nous envoient planer sur chacun des morceaux réussissant instantanément à renouveler l’identité Mermonte, en apposant leur signature singulière sur chaque ritournelle, sur chaque intro de percussions et sur chaque refrain orchestral. Les sonorités parfaitement léchées de Mouvement ont quelque chose de ludique, d’intriguant et d’envoutant. La puissance instrumentale est magistralement dosée et nous fait avancer à pas feutrés, comme si l’on marchait sur un fil, suspendus. Simplement guidé-e-s par la musique qui émane de ce bouillonnement de génie. Le groupe rennais nous maintient dans une tension paradoxale qui nous délasse et nous permet de lâcher la pression. Impressionnant et réjouissant ! I MARINE COMBE Où se situe-t-on lorsque l’on vit avec un sexe qui nous a été choisi à la naissance ? Comment se construire au fil du temps et des étapes de la vie avec une telle différence ? Cet ambitieux film tente, à travers de très précieux témoignages, de répondre à cette question. Le documentaire a pour base une correspondance entre M. (27 ans) et Déborah (25 ans), toutes deux intersexuées. Le film a de formidable qu’il propose une vraie réflexion sur les outils à disposition qu’ont les intersexués en vue de se réapproprier leurs corps et à se construire une identité. Topographie d’une société française qui considère toujours aujourd’hui que l’intersexuation, encore prise en charge comme une pathologie et une anomalie, se doit d’être traitée et réparée dès la toute petite enfance. Il persiste un tabou puissant qui pénalise de manière tacite les 1,7% de la population nés avec une variation biologique des caractéristiques sexuelles. Nos protagonistes se livrent sans crainte et avec une belle intégrité à la caméra de la réalisatrice. Leurs « situations » du quotidien, leurs acquisitions identitaires et parcours médicaux passés, tout cela est partagé dans la générosité et une joie de vivre communicative. Si ce film fait réfléchir, il apporte aussi de belles réponses à de nombreuses idées préconçues qui ont malheureusement la dent dure. Le film ouvre la parole et délivre les âmes. Une brillante et bienveillante accessibilité à l’autre permise par un travail investi et militant de l’auteure du film, Floriane Devigne. Son propos éclairé prouve que les personnes intersexuées nous confrontent intimement à nos propres représentations de l’homme et de la femme mais surtout à notre conformisme. I CÉLIAN RAMIS verdict Cinéma L’AMOUR FLOU ROMANE BOHRINGER & PHILIPPE REBBOT NOVEMBRE 2018 Romane Bohringer et Philippe Rebbot ont rameuté tous les membres de leurs familles, leurs ami-e-s et potes pour les faire défiler dans leur quotidien. Si tous participent à rendre cette comédie très réaliste, nos deux ex amoureux se sont surtout offerts la belle et joyeuse possibilité de faire de leur vie un film. Certes il est très amusant de voir leurs comportements souvent loufoques et névrosés auprès de leurs enfants, leurs parents ou leurs ami-e-s mais Romane et Philippe ont su se munir de leurs sentiments réels pour construire le récit de cette belle œuvre comico-sentimentale. Si le pari de l’auto-fiction cinématographique était risqué, ils ont tous les deux su, derrière la caméra, mettre en scène une histoire, à la fois banale et singulière, terriblement touchante. Le spectateur y découvre une vie de couple certes en rémission mais toujours aussi remplie d’attentions et d’actions « romanesques ». La fin du couple n’est pas la fin de la vie de famille. Nos deux acteurs montrent qu’ils ont su le vivre et aujourd’hui savent le montrer avec une vraie délicatesse et une tendresse débarrassée de tout égo. On prend plaisir à s’immiscer dans la vie peu commune et alternative, surtout alternative à l’ennui et au conformisme, des deux adultes à un moment où ils entament un virage émotionnel et constructif au sein de leur vie maritale et de famille. Ce film, stimulant du début à la fin, donne le sourire et l’envie d’aimer et d’être aimé. Les deux acteurs-réalisateurs prouvent qu’on garde à vie les stigmates positifs d’une relation amoureuse épanouie et d’une vie de famille accomplie. Une belle leçon de positivisme très épicée d’humour cinglant et d’anticonformisme bien connu des deux artistes. I CÉLIAN RAMIS N ADAM UNI MIME MIME À LHORILON r «.N. l'A MODU D UD FLOU -ergliKrefer Livre À L’HORIZON SANDRA LE GUEN & POPY MATIGOT OCTOBRE 2018 Il y a toujours de la couleur et/ou du relief dans les albums jeunesse signés par la rennaise Sandra Le Guen. Et le petit nouveau ne fait pas exception. À l’horizon mêle les formes géométriques et les couleurs et nous accroche de par sa nature atypique nichée dans chaque élément et détail de l’ouvrage. Suivre l’histoire de Moon et de ses bulles de savon, c’est se laisser porter vers un univers poétique réjouissant, dans lequel s’entrelacent tendresse et force. Le duo Sandra Le Guen et Popy Matigot nous enrobent de douceur et d’onirisme pour nous faire avancer dans une aventure qui évoque l’accomplissement dans la solitude, le contact avec l’environnement mais aussi le désir d’ailleurs, le dépassement de soi et la possibilité de saisir une opportunité. Chaque planche de l’album est une peinture dans laquelle on prend le temps de se perdre, pour laisser voguer notre esprit au sein des bulles de savon, au dessus de l’infinité de l’océan et pour rêver en lisière de forêt. I MARINE COMBE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :