Yegg n°60 jui/aoû 2017
Yegg n°60 jui/aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de jui/aoû 2017

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : réinventons nos déchets.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Juillet-Août 2017/yeggmag.fr/10 ZÉLIA BRASIER BÉNÉVOLE AU SEIN DE L’ASSOCIATION GENEPI - RENNES Membre depuis septembre, elle a coordonné dès janvier l’exposition Privées de liberté, présentée dans le cadre du Printemps des prisons, du 23 mai au 9 juin, au restaurant Un midi dans les vignes, puis du 13 au 24 juin, au 4 bis (CRIJ). L’occasion de découvrir les dessins, poèmes, autoportraits et créations des détenues du Centre pénitentiaire pour femmes de Rennes, autour de la féminité. Comment s’est passé le projet ? En fac d’arts plastiques, il fallait organiser un projet culturel. J’ai proposé aux bénévoles de Genepi de participer à cette expo avec moi. On a été 4 actifs sur ce projet-là, j’ai coordonné mais on était égales je trouve dans la répartition des tâches. Avec Maud, ma binôme, chaque semaine, on passait 2h en prison pour un atelier arts plastiques. On a proposé aux détenues de créer soit pour elles, soit pour leurs amies, soit pour l’exposition. C’était un peu dur de mettre ça en place, elles étaient assez timides, je pense qu’elles ne se sentaient pas légitimes d’exposer et au final, ça s’est très bien organisé avec elles. Moins au niveau de l’administration pénitentiaire, c’est très compliqué de sortir des créations de prison. Ça a été une bataille de 3 mois, non stop, de mails, de sollicitations. Ils ont d’autres chats à fouetter et la culture, c’est pas primordial. Enfin, c’est mon point de vue... Pourquoi ne se sentent-elles pas légitimes ? Parce qu’on a cette idée de la galerie d’art réservée à l’artiste et c’est dur de se dire qu’on est assez douées pour être exposées. À la fac il y a plein de gens, dont moi, qui n’osent pas franchir le pas. C’était un peu compliqué au début mais la dynamique est vite venue. Sur le sujet, il y en a qui étaient très à l’aise avec déjà un côté féministe super intéressant et qui l’ont développé. D’autres moins. Je pense à une en particulier, elle n’arrivait pas à faire d’autoportrait ou à parler de sa condition à elle de femme enfermée, privée de liberté. Une autre a exprimé à travers un poème ses regrets, son sentiment d’abandon vis-à-vis de ses filles. Elles sont très différentes dans leurs avis, parcours, âges, origines sociales, etc. Mais ce n’est pas un sujet facile à évoquer, on a que 2h et un des problèmes est aussi que ça tourne beaucoup. Il n’y a rien de stable en prison. société Vous souhaitez poursuivre le projet l’an prochain. Toujours autour de la féminité ? Ouais, c’est ce qui m’intéresse vraiment. C’est un sujet qui me touche et qui n’est jamais terminé. Il y a toujours des choses à dire. Dans l’idéal j’aimerais créer un événement autour des femmes incarcérées avec des ateliers, des tables-rondes, des témoignages. Là c’est intégré au Printemps des prisons, un événement Genepi, et je ne sais pas si ce sera rattaché à ça mais j’aimerais bien qu’on crée plus de choses car l’exposition a vraiment eu pas mal de succès. C’est un sujet qui intéresse et interpelle beaucoup de monde. Donc c’est clair que ça motive pour faire plus grand. Et puis c’est un bon outil de communication pour toutes les générations. La prison, c’est un trou noir, les gens ont besoin de plus de renseignements sur ça, de la part des personnes qui ont vécu en prison ou des personnes qui travaillent avec elles. I MARINE COMBE CÉLIAN RAMIS
INFOS PRATIQUES ÉVÈNEMENTS INFoe ÉCONOMIE SANTÉ MODE SPORT PHOTOS INTERVIEWS INTERMEVVS INSOLITES BONLJ. BONUS RENDEZ-VOUS AGENDA CULTURE CONCERTS DOSSIERS FESTIVALS DÉCOUVERTE REPORTAGES POLITIQUE SOCIÉTÉ TENDANCES SOCIAL LE FÉMININ RENNAIS NOUVELLE GÉNÉRATON Actualité Culture Focus Le magazine La rédaction r reum.rt,maNnIs OUVEL cuLzune Un premier él5urn rie Leaders LE TABOU DE 1.',E ; f1'10N ET L'AMBIGÜITÉ Etephanie Ver, » THÉÂ1FIE,SOLIDAIFI CIE* E ER LE BLASON DU 4'. y ETILLANT elle fflybie. cil FOCUS SUR LIRE LE MAG TÉLECHARGER LAISIRS INTIMES LAÏCITÉ, BASTION DE SE 1 NlMEES AU. ON TABOUS L'EMANCIPATION keipterepL’ACTU AU QUOTIDIEN, C’EST SUR YEGGMAG.FR YEGG...



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :