Yegg n°38 jui/aoû 2015
Yegg n°38 jui/aoû 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°38 de jui/aoû 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 13,1 Mo

  • Dans ce numéro : sexualité, plaisirs intimes et non tabous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
T CÉLIAN RAMIS
Celle qui « J’aime rentrer dans des délires, incarner les personnages. J’écris en anglais, italien, allemand… je fais des fautes dans les textes, je chante avec un accent français, je fais avec ce que j’ai. Je joue avec et j’y vais à donf’ », s’amuse Jen Rival, chanteuse et musicienne du duo rennais Nefertiti in the kitchen, à la terrasse du P’tit bar, place Sainte-Anne, par un jour ensoleillé du mois de juin. Quelques jours après avoir expérimenté Court Circuit #5, proposé par l’Antipode MJC – 9 concerts/9 lieux/3 jours – elle ne s’en cache pas, elle est lessivée mais requinquée. Avec cette formule, elle a retrouvé ce qui l’anime passionnément : l’art du spectacle vivant. Après un parcours universitaire en sociologie, à Rennes 2, elle a poursuivi sa route en Suisse, dans une école de rythmique de Genève, dont l’enseignement de la musique est basé sur le corps : « J’ai toujours été attirée par le spectacle et j’avais envie d’être proche de ça. La musique et le mouvement. » Et c’est à cette occasion là qu’elle monte avec une copine la compagnie Bluffonne et présente son premier projet de rue et de théâtre physique, qui lui permet de découvrir les ficelles du métier. Et surtout d’arpenter les rues d’Italie, de Belgique et même d’Australie, avant de revenir poser son ukulélé et tout son barda en Bretagne. Cela fera 3 ans en septembre qu’elle et Nicolas Méheust, son ami depuis plus de 10 ans, ont arrangé les compositions de manière à produire un premier album et ont adapté le projet de Nefertiti in the kitchen, initialement né en 2007 en Suisse en bidouillant sur son ordi quelques chansons piano/voix. Jen, qui a joue avec les moyens du bord pourtant bourlingué et affronté le public volatile de l’espace urbain, doit alors relever un nouveau défi : « Je n’ai pas beaucoup fait le public français, qui est assez difficile car ici on range beaucoup dans des cases. Ailleurs, je pouvais jouer avec la carte de l’étrangère. » Faire du live « à la maison », gérer la scène et le son, aller de bars en cafés-concerts et finir par réaliser un spectacle complet et professionnel, avec les moyens du bord… C’est tout le chemin accompli par cette lady blues déjantée, débordant d’énergie rock et n’hésitant pas à jouer la caricature de la diva de cabaret et de la poupée désarticulée. La chanteuse autodidacte compose les mélodies qui lui inspirent ensuite les textes, généralement en anglais pour le côté plus léger, le rythme et la musicalité de la langue. « J’aime bien travaillé avec des petites contraintes. Je ne maitrise pas parfaitement l’anglais mais ce que j’aime c’est jouer avec des mots inventés, entremêlés. Il y a une poésie qui en ressort. Après, j’incarne les personnages pour que ça ait du sens. », conclut-elle. Et à force de persévérance, Nefertiti in the kitchen prend du galon, enchaine les concerts cet été avant d’entamer 2 résidences en septembre à Fougères et à Pont-Péan, à l’Espace Beausoleil, là où le duo présentera son nouveau cabaret psyché-burlesque début octobre, avec Madame Clémence en première partie, et dévoilera les costumes signés de la créatrice rennaise Anna Le Reun, à l’occasion du festival Le Grand Soufflet. Et en attendant la sortie du nouvel album, à la même période, on fredonne sourire aux lèvres « Sitting in the belly of a beautiful world/Be happy/Be happy… » I MARINE COMBE Juillet-Août 2015/yeggmag.fr/03



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :