Yegg n°28 septembre 2014
Yegg n°28 septembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de septembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... culture sexiste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
a la fibre sociale 25 ans, Domitille Favreau a déjà un beau CV ès altruisme. Licenciée en sacioagie, future assistante sociale, membre actif du GENEPI (CE YEGG n°24, p.8), elle déniche ses jobs étudiants dans l'humanitaire. n Je suis tombée dedans quand j'étais petite i Ma mère est déléguée syndicale, mon frère aide-soignant et ma scour éducatrice de jeunes enfantsJ'ai toujours été attirée par le milieu associatif et le respect des droits, que j'ai abordé avec Amnesty International lorsque j'étais recruteuse de donateurs », confie-t-elle. Domitille s'intéresse notamment à la question de l'incarcérationAinsi, pour le GENEPI, elle anime sur Canal b l'émission n 94 degrés â l'ombre » - tous les dimanches de 12h à 14h - qui permet de transmettre des messages intra et extra muros. Ils arrivent de toute la France, la diffusion se faisant aussi sur Internet. a Le concept est intéressant, car la prison rompt le lien, pour cause d'enfermement mais aussi géographiquement », note-t-elle. Pour sa troisième et dernière année, la jeune femme devient secrétaire de l'association, pour avoir une vision plus globale. La suite, Domitille l'envisage sereinementSe spécialiser dans le travail avec les détenus, c'est sûr, mais pas tout de suite. « J'ai d'abord envie de voir d'autres choses. C'est tellement vaste comme domaine le social f », livre-telleElle aimerait ainsi partir en mission humanitaire en Mongolie, G ça me tient à Cceur depuis longtemps » Et quand on lui demande pourquoi le social ? Domitille sourit, G ça me semble naturelQuand on entame de telles études, il y a une grosse remise en question sur soi et sur ses motivationsMoi, je m'épanouis là ». Elle aime le contact, l'humain. n C'est le sujet le plus intéressant, il y a tellement de diversités, et sans voyeurisme aucun l 11 ne faut pas trop ramener les choses à soi, réagir avec ses propres codes, mais se mettre à la place des autres. J'aime me décentrer complètement, aller voir de l'autre côté. Les différences m'enrichissent », conclut-elle:MORGANESOULARUE Septembre 2014/yoggmag.tr/03



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :