Yegg n°27 jui/aoû 2014
Yegg n°27 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : harcèlement sexuel... le fléau tabou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
société DÉCRYPTAGE JOIE DITRE PARENTS, GALÈRE DE LA GARDE D'ENFANTS im CEIJAH RAMIS- Depuis 15 antis, la France est champlorrla d'Europe de la mais les pouvoirs cpprëhendë le phénomène. A Harries - pourtant pas mauvaise élà..è en la maure - comme ailleurs, le manque di places eo cache oompilque le vie des parents, contraints de trotter des alternatives, manquerait, en France, 350 000 à 500 000 places en crèche. Une pénurie liée au coût de fonctionnement de ces structures, fixé par des normes d'hygiène et de sécurité drastiques. « En 2012 à Rennes, hors aide de la GAF, le coût horaire par enfant était de 7,57 E, avec un écot moyen par famille de 1,16 E «, révèle Laurence Guéguen, responsable de la direction des crèches. Ici, les réponses positives aux demandes d'accueil en crèche sont supérieures à la moyenne nationale, avec 1 593 places dans les 17 crèches municipales, 6 parentales, 4 d'entreprises, 6 associatives et 6 micro-créches. Les attributions découlent des places libérées et de l'âge des enfants qui partent. Les directrices indiquent alors les âges des bébés qu'elles peuvent recevoir : grands, petits...', note Laurence Guéguen. Puis, le temps d'accueil demandé, plein ou partiel, est pris en compte, La ville a ensuite des attentions particulières peur les enfants handicapés, pour ceux dont le bien-être en dépend, les foyers mono-parentaux, les parents étudiants ou handicapés. Quant à la mixité sociale, elle est réelle. Une étude montre que parmi les ménages accédant aux crèches en septembre 2012, 306 avaient des revenus inférieurs à 1000 £, 348 entre 1000 et 2 999 £ et 324 supérieurs à 3 000 E. Ceux qui n'en font pas partie se tournent dès lors vers l'assistante maternelle (asmat). Spécialiste diplômée et agréée JLillet-aor]t 2014 f yreggmagJr f 02 K En 2012 â Rennes, hors aide de la CAF, le coat horaire par enfant ôtait de 757 E, avec un écot moyen par famille de 1 16 € per le Conseil Général, elle reçoit jusqu'à 4 enfants chez elle. Depuis 201G, ces asmat peuvent se regrouper au sein d'une maison d'assistantes maternelles (MAM). L'agrément dépend aussi du Conseil Général, qui se montre ici beaucoup plus défiant : « finuxans et demi de bras de fer pouf pouvoir ouvrir notre MAM Poppins à la Courrorize ± Le Conseil Général a tout fait pour nous décourager, exigeant des clauses très s-fr tes minime pas appliquées dans le public ! Et puis, d no nous a délivré que 3 agréments par asmat, au lieu de 4. Je comprends ses craintes, puisqu'il prend ici une forte responsabilité, mais il a été trop loin dans notre cas x, confie Stéphanie Battu. Sa MAM croule sous les demandes, il est donc navrant de constater que l'attitude du CG35 freine les créations de ces maisons. Autre solution, la garde partagée : 2 foyers pour 1 nounou. Le salaire est alors partagé, il est de 7,47 € net de l'heure, sans compter les charges sociales I Une aide de la CAF et un crédit d'impôts de 50% l'année suivante, permettant d'y faire face. Ni crèche, ni asmat, ni garde partagée 7 Restent les 2 demies journées hebdomadaires accordées dans l'une des 10 haltes garderies (171 places) de la ville. Ces accueils prévus pour soulager les mères au foyer ; sont devenus des modes de garde d'urgence. D'ici 2017, 4 projets de crèches, à la Courrcuze, au Biome, quartier Saint-Louis et près du CHG R, doivent voir le jour. Bonne nouvelle MORGANE SAULARtmE
société AU COEUR DE _A RENNES CAS DE RAGE CHEZ LES FHurllSrES ArincrormLisrEs... Macho branché on va te la couper «. C'est le tag gril a été inscrit sir les locaux de l'arRqnciation La Petite Rennes, tri-un. Une dégradation murale accompagnée d'une lettre signée « Nous féministes aniicapitallstes, meurs, gouines, trans, on a la rage ! a qui survient quelques jours avant la première Ladies night de l'association, organisée le 19 juin dernier. Plusieurs lettres identiques ont également été celées dans les rues de la capitale bretonne. t iffrE 2 000 € Cost la mortarrt de la sJxerY'[n parla caled mrldpel de Punas le 30 derrilr en acullai à IfLSFf+G, assoidalin rarraise Q i Uü9 contre las trdarcas fatal *axiarmas. bre EIJJG TION A VÉ-GIUJLÉ : PAS UNE PRIORITt Quelques jours avant les vacances scolaires, l'Éducation Était mise à mal. Après la gronde des parents et enseignants concernant la mise en place jugée précipitée de la réforme des rythmes scolaires - toujours en discussion - voilà que Benoit Hamon, ministre de l'Éducation, et Najat lhallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes, ont enterré l'application des ABCD de l'égaflté à toutes les académies, primant Inuit& en place tri plan d'actions visant à former les enseignants à légalité des sexes. bref e tweet dse mois elannsa Gay os* Ica las acre en short I Ft qu'est co qu'slea cet besoin d'un peu de coulons I) [a idtb ONYtnYerrrlos I Cfa06-201 { à 1411 lz torte L'ACT(J FÉMININE EST A SUIVRE SUR I FS RÉSEAUX SOCALX @Yeggmag sur twier Yegg Mag Rennes sur facebook.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :