Yegg n°27 jui/aoû 2014
Yegg n°27 jui/aoû 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jui/aoû 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 30

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : harcèlement sexuel... le fléau tabou.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
YEGG & THE CITY Episode 11 : Quand j'ai donné mon sang pour la première fois. 1 377 candidats, 1 143 dans et 446 nouveaux donneurs. Un bilan légèrement mitigé pour la 6e édition de Tout Rennes Donne - manifestation organisée par l'Établissement Français du Sang (EFS) — qui se déroulait du 10 au 14 juin. C'est dans ce cadre-la que je me suis rendue sous le chapiteau dressé place du Parlement, à Rennes. Après une tentative échouée il y a quelques années pour cause de veine trop petite — ça ne s'invente pas - je réitère l'expérience. Avec succès, cette fois ! Comme quoi... Le dan se déroule en plusieurs étapes. La première consistant tout simplement à remplir un questionnaire sur notre état de santé afin de vérifier que le donneur se porte bien et d'identifier les comportements à risque qui pourraient entraver la bonne action — l'EFS examinant ensuite le sang prélevé afin de valider le don. Après quelques secondes d'attente, je rencontre un médecin de la structure qui examine attentivement le questionnaire. On parle alors relations sexuelles potentiellement à risque, prise de médicaments, antécédents médicaux, etc. Il prélève également une goutte de sang dercon index pour vérifier que mon taux d'hémoglobine est suffisamment élevé pour pouvoir donner mon sang. Check. Une fois mon poids et ma taille enregistrés, il peut calculer la quantité de sang qui me sera prélevée. Le marnent angoissant approche, je me hisse sur le lit, je m'allonge, on me sureTevelégèrement les jambes — obligatoire lors du premier don — on me donne un mini ballon anti-stress (coupe du monde oblige ! } et c'est l'heure de la piqure. Pas plus douloureuse qu'une prise de sang, pas de panique. Environ 7 minutes plus tard, et 480 ml de sang en moins, on libère mon bras droit de l'aiguille, on m'entoure le coude d'une bande médicale et on m'autorise à m'asseoir. Je peux procéder à l'ultime étape, celle du gueuleton et du repos (une vingtaine de minutes). Je repars le bras et le doigt bandés, avec la sensation d'avoir été utile puisque le sang donné servira ensuite aux différentes opérations dans les hôpitaux de la région Bretagne, et parfais nième au-delà selon les besoins. Dans l'année, une femme peut donner son sang à 4 reprises, avec 8 semaines d'intervalle entre chaque don. Une expôrience que je renouvellerais sans hésiter. MARINE COMBE Juillet-mût 2014 r yeggmag.0 i 28
CAROLE BOHANNE CÉLINE JAURFREf ANA SCFER *NE LE RÉLIN BÉATRICE MAC8/On C'ANAT SYLVE Bt.,OTTEFE 611E13tE FOFCIOU YUNA LÉON BRIC= R001-ER FANNY BOUVET MARIE-LAIYE COLAS GAILE ALBRÉ KAFI\E SABATER AF#h1E3J_E GOURIIHVVEC MARIA VAplLO, I F Q EST81E E VÉRONIQUE py MANIQUE FRÉDÉRIQUE nzavr CANE DRÉANUALiE LYS NATHALIE w MATFILE L vadc NIUE AIJDRE]V ISAB13LE PINEÀLMARINE RACHEIOT C1-LOt DLrrt ix*RoTFÉE FERCFF GIin:AIJDINE VVEAN HAMIOIV GAl1-ERINE LEGRAND LF rEYINANFFNIIFI L F FESLINM 4i JI 113 {'- 1 I, Nb * 3 #abfr., * >4 LES FEMMES QUI COMPTENT, CHAQUE MOIS DANS YEGG YE G



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :