Yegg n°25 mai 2014
Yegg n°25 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... famille brisée en douceur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
société DÉCRYPTAGE LA BRETAGNE DE L'ÉGALITÉ FAIT SA BIENNALE I IELIAN RAMIS Depuis 10 ems, la Fin oeuvre par l'égallté entre fermes et hommes, Sa Benne'edéfie au sujet se tient les 16 et 17 alai à Lorient. Un événement Inédit en Flerlae, G rayée aux frontons des monuments et des bâtiments publics, inscrite dans la devise de la République, l'égalité est un droit. Personne n'oserait la remettre en cause. Et pourtant. Dans les faits, la fenime n'est pas l'égale de l'homme - salaires, ace's à l'emploi et aux responsabilités, tâches ménagères.., Les exemples de discrimination sont encore trop nombreux. En Bretagne, depuis 2004, le Conseil Régional - qui siège à Rennes - tente d'y remédier, faisant de l'égalité des sexes l'une de ses priorités. Il fut ainsi le premier à avoir un exécutif paritaire, dont une chargée de l'égalité des droits, if ; aélle Abily. C'est sous son égide que se fient la Biennale de l'Egalité. Après Brest, Saint-Brieuc et Saint-Malo. Lorient l'accueille cette année. « Chaque Biennale est le prolongement des précédentes, mais aussi un nouvel événement. Leur point commun est la volonté de redire que l'égalité des droits est une valeur qui reste â conquérir au quotidien, les inégalités et discrrininations A l'égard des femmes sont une réalité ordinaire. C'est une vraie question d'actualité, un enjeu sociétal qui concerne pas moins de la moitié de l'humanité. L'idée est aussi de rendre visible les nombreuses dynamiques Bretonnes, de valoriser les femmes et leurs combats M. souligne Gaëlle Abily. Elle précise que l'édition 2014 se déroule dans un contexte nouveau puisque depuis 2 ans il existe un Ministère des Droits des Femmes : « Cela change tout, notre action est réellement portéet,. La minis T, Najat Vallaud-Belkacern, sera d'ailleurs présente â Lorient le 17 mai pour un débat. Un montent fort. Autre innovation 2014, le fil conducteur des thématiques : « l'égalité ça change la vie. En effet, forte d'une décennie d'expériences et de politique publique en faveur de l'égalité, la Région peut aujourd'hui décliner son programme autour de « L'égallté dos droits ost une valeur qui reste à conquérir au quotidien, les inégalités et discriminations à l'égard des femmes sont une réalité ordinaire. C'est une vraie question d'actualité, un enjeu sociétal qui concerne pas moins de la moitié de l'humanité cette question « au quotidien, ça change quoi l'égalité ? Au menu, rencontres, forums, tables rondes, conférences, ateliers, expositions, spectacles, livres... et ce dans tous les domaines de la vie - travail, politique, sport, culture, violences, santé, jeunesse... Quant à la question d'envisager cette lutte pour l'égalité comme un engagement militant, Gaëlle Abily répand franche'M. L : « C'est ambivalent. Our, au départ, ii y a un militantisme, il faut être touchée par ces inégalités et ces discriminations pour vouloir exercer cette responsabilité. Mais, aptes 10 ans â défendre la question d'une politique d'égalité, je la conçois comme une discipline, une compétence au même titre que l'urbanisme, les transports... Je ne suis plus une militante, mais une professionnelle de l'égalité, j'ai cette legifrmité et la Région aussi PP. MOIICANE SOULAftl1E Mai 2014 ! yximag.fr 148
société AU COEUR DE LA RENNES i] r8 bee FNS FAS CI, FANS PAS gA. Le 15 mai, au centre social Carrefour 18, l'association rennaise Questions d'égalté organise une conférence autour des « rôles des sexes « qui entravent l'épanouissement, l'autonomie et la liberté des enfants. Poix débattre autour de la question « Mettre en place l'égalité files-garçons dès la petite enfance : pourquoi ? comment ? «, deux sociologues, spécialistes de la question dans les crèches, Elsa 1,ivarrtis et Sophie Colard, d'Arténisia Toubuse. aoaaaaaaoaac,a bref ARMÉES POUR SE DÉFENDRE Le 23 avril dernier, les Féministes Enragées organisaient une marche dans le centre ville et brandissaient la soldante féministe comme arme de combat Elles souhaitaient protester contre la décision du 7GI de Paris, le B avril, qui aurait condamné une féministe à 5 mois de prison avec sursis pour s'être défendue d'une agression sexiste. Derrière leur banderole, manifestants et manifestantes prônent la politique du « éil poix mil, dent pour dent b et souhaitent organiser en mai LEI cours autogéré d'autodéfense féministe, en non mixité. aaaacaoaacaao bref e tweet de mais La yrrpetlofamie d4Wthenirit, en= un Ià1 an moins pour be concerta ternes Oleslertrpne/x1-04.14 8 161048 to fit tone L'ACTU FÉMININE EST A SUIVRE SUR I FS RÉSEAUX SOCIAUX Yeggmag sur twi er Yegg Mag Rennes sur facebook



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :