Yegg n°25 mai 2014
Yegg n°25 mai 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de mai 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... famille brisée en douceur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
culture PLANS CU'bre - 0000 000000b ? og0000, E{l1j NUNQUE La 6e édition de Boulants - art rwi&fique, multimédia &citoyenneté -est visiLie àla laiterie fl es Boudants) de Van-six-Seiche jusqu'au 1a juin. Cette année, le menife_,LiIkrn s'articule autour du « Je(u)', une double entée thématique pour permettre au pxtle « d'expérimenter une rencontre différente avecum mode d'expression contemporain et parliaiëremer t sensible : l'oeuvre d'art rxrnérique et multimédia. Découvri- la prog ammaticn sur www.bouilanls.tr oaaaaaaaaoeoa bref egg kaffe ▪ LFA AIIA LISSI ▪ - 18 r-Ei 3 2j1-4 Y6rre de PxTe H € Jé WRnnIF 10 BR5t Y LW Elle chante et elle danse Isabelle Georges, dans Briaadway enchanté. Une comédie musicale enchanteresse qui sera présentée au Carré Sévigné - à Cesson Sévigné - le 22 mai à 20h30. Cinq artistes talentueux et polyvalents - ils sont ait si bien musiciens que comédiens - sont sur scène et nous plongent dans l'univers magique des grands auteurs et compositeus de Broadway. Un spectacle qui nous fait revivre l'àge d'or de le comédie mrnirale créée à Broadway à la for du Jrlife siècle.e.00000eaoa000 bref DES ENVIES DE JOURNALISME ? REJOG\F/NOTRE RÉDACTION ! Contactez-nous via IEdection@yeggnag.fr
culture L'ART & LA MARINIÈRE éhanno, une Seule femme du groupe rennais Altemine, elle est la voix de ce quintet explosif qui montera sur la scène du Mondo Bizarro le 16 mai et du Jardin Moderne, à l'occasion du festival Girls Disorder, le 31 mai. Plus jeune, j'ai fait do chant d'abord en tant que (choriste puis soliste. Pour moi, c'était un rêve de gamine d'intégrer un groupe de rock confie Laetilia Jéhanno. Ellerrietba pourtant le chant et son rêve au placard pendant plusieurs annccn, le temps d'obtenir son diplôme des métiers d'art à Nantes et de devenir régisseur son. En 2006, cette morbihannaise d'origine s'installe dans la capitale bretonne, enohaine les stages et petits boulots au black, et tombe sur l'annonce d'un groupe à la recherche d'une chanteuse. C'est en 2007, la jeune ferrure enregistre sa voix et fait un test lors d'une répétition. Le rêve prend forme, elle deviendra la voix et l'interprète d'Atternine, qui sort un premier EP en 2008 avant de se séparer et de laisser le projet en veille. Laétitia Jéhanno ne s'arrête pas là : « Aptes un stage en 2009 avec David Feron, spécialisé dans le rock et le métal, je me déplaçais une fois par mois environ sur Paris pour 4h de cours avec lui Pendant 2 ans, elle va bosser sa voix et apprendre à maitriser les techniques - dont celle du chant saturé -jusqu'à ce qu'il lui conseille de faire du live. L'opportunité est trop belle, le groupe se reforme autour du compositeur et bassiste Julien Névo. En parallèle, Laétitia poursuit son chemin, ponctuellement à la régie son des Champs Libres ou encore en coach vocal pour 3 groupes accompagnés par le Jardin Moderne - Tiny Feet, Superets et The enchanted wood. Aujourd'hui, Alternine - composé aussi de deux guitaristes, Clément et Maxime, ainsi que d'un batteur, Jean-Félix - sort du cadre rigide des étiquettes et caractérise indépendamment sa musique de rock altemien. Une musique qui navigue comme un électron libre entre le punk et le métal, aux sonorités tantôt nerveuses, tentât douces, toujours prêtes à nous saisir les tripes. Et les oreilles quand les enceintes crachent le résultat pendant leur traditionnelle répétition du jeudi soir ; à Thorig ne- Foui l lard, « Nous avons un set de 50 minutes environ et actuellement 4 compas sur le feu. C'est Julien qui les travaille, puis me les transmet pour que je bosse la voix, le tonalité car c'est très riche et très technique, explique la chanteuse qui rugit suries refrains de Crystal shards - qui figure sri l'EP 2.0, sorti en 2013 - dont le clip est en ce moment en préparation. De leur petit nid thoréluléen aux scènes rennaises, Altemine n'hésite pas à doucement progresser et se produire dans différer ils tremplins et salles brétiliennes, etrr çtarrnoricaines i « Nous avons un public là-bas, friand de notre musique. C'est marrant et trais agréable I r', s'amuse Laetitia, qui a travaillé pour la salle briochine La Citrouille et qui y a vu débuter The 1060 Club, alors adolescents. Le public peut se ravir : un album devrait pruxh,ainement - à l'horizon 2015 - faire résonner l'identité altemienne, on n'en doute pas ! MARINE COMBE Mai 20141 yeggrrrag.fr 1 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :