Yegg n°23 mars 2014
Yegg n°23 mars 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de mars 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Yegg Magazine

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 8,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'engouement du bien-être.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
\lb CELIM1 RAMIS
navi e sur les flots familiaux Cest une passionnée de la mer, une paL Tonnée des beaux bateaux et une passionnée de courses. Elle impressionne de par son tempérament. Une personnalité réservée à la motivation inébranlable. Une lois ses études l'ESC de La Rochelle terminées, la malouine Servane Escoffier se lance dans une carrière de navigatrice. Fille du skipper Bob Escoffier et nièce du navigateur Franck-Yves Escoffier, elle baigne dans ce milieu depuis son enfance. Mais c'est son caractère et sa détermination qui font sa force et son talent. La vingtaine à peine, elle aménage ses p6- dadas de cours pour effectuer ses régates, elle convainc son père de faire la transat Jacques Vabres en duo. « Au départ, c'était une parenn'àse pouf savoir oe que j'allais faire plus tard ça a été un déclic., explique-t-elle. En 2006, elle entame sa premibre course en solitaire, la Route du Rhum, de Saint-Malo à Poire-d- Pitre. Puis devient la plus jeune française a accomplir le tour du monde en course au cours de la Barcelona World Race, avant de s'engager, en 2010, pour sa 29 Route du Rhum, « sur un bateau de fa taille d'un ter- rata de tennis 1 Màre de deux enfants en bas âge, Servane Escoffier arrête de naviguer. Mais n'arrête pas pour autant de s'impliquer dans la voile, en tant que femme d'entreprise, initiatrice du projet Espoir pour le Rhum avec son compagnon de Louis Burton — ensemble dans l'écurie BG RaceAujourd'hui, elle allie vie de famille, travail et entrainements puisqu'elle reprendra en novembre 2014 la route qui miens en GuadeloupeEt c'est sa famille qu'elle amménera à bord de ses pensées pour affronter les moments difficiles. « II y a des phases très intenses, la météo, le mauvais temps, les imprévus Dans cas moments, j'ai des soutiens avec moi : j'emporte mon compagnon, mes enfants, mon entourage précisa-t-elle. La navigatrice se fixe des paliers a franchir au fil de la course, pour l'aider d passer des caps. Son objectif final ? « Faire une baffe coursaJe vaux bien me battreEt j'ai aussi envie de partager cette expérience avec toutes les femmes qui ont des vies bien remplies et qui se demandent comment concilier tout ça avec une vie de familleSans dire que je suis meigeure que les autresJuste envia de partager conclut-elleI MARNE COMBE Mars ?'4 i yeg gmag.fr r 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :