Vibration Clandestine n°33 nov/déc 2014
Vibration Clandestine n°33 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Vibration Clandestine Édition

  • Format : (170 x 240) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,6 Mo

  • Dans ce numéro : Aubenas reçoit pour la 16ème fois les Rencontres Cinéma d'Europe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
MAPRA La MAPRA, (association 1901) structure d’information et de défense de la condition de l’artiste est présente en Rhône-Alpes depuis 1983. Alain Lovato, président de la MAPRA, répond aux questions de Vibration Clandestine et lève le voile sur cette maison des arts plastiques unique en France. Interview d’Alain Lovato, président de la MAPRA Qu’est-ce que la MAPRA ? Elle est un centre d’information sur les Arts plastiques et visuels, sur ses acteurs, lieux et manifestations en Rhône-Alpes. Elle fait également un travail d’information et de sensibilisation du politique, de l’élu, à la condition de l’artiste plasticien. Par des partenariats actifs, ce travail s’inscrit au niveau national et européen pour la préservation de son statut et son évolution. Son siège situé à Lyon 1er emploie sept salariés. La MAPRA est présente pour les artistes, quels sont ses missions et objectifs ? Pour une information aux artistes, sur eux et sur les arts visuels en Rhône-Alpes elle a mis en place un ensemble de services et d’outils  : information professionnelle aux artistes, un centre de documentation, l’édition de l’Annuaire des arts plastiques/visuels Rhône-Alpes (7 ème Ed. en préparation), la publication d’un mensuel sur l’actualité des arts visuels en Rhône-Alpes, un cycle d’expositions individuelles d’artistes ou en partenariat, un studio 14 résidence pour artiste, des services par internet comme BNN et AaA. La MAPRA est également organisatrice d’évènements, notamment du « Rendezvous à l’atelier » initié par le Conseil Régional. Tous les deux ans dans les 8 départements de Rhône-Alpes, le temps d’un week-end d’octobre, les artistes plasticiens ouvrent leurs portes au public. En 2014, dans 340 petites et grandes villes, 600 ateliers et 70 lieux associés ont participé, ce qui a concerné plus d’un millier d’artistes. Info sur le site  : http://rvatelier-mapra-art.org Parlez-nous de votre nouveau dispositif AaA (Artiste à Artiste) AaA est un service international de logements temporaires, d’échange d’ateliers entre artistes et autres diverses propositions par  : http://www.aaa-mapra-art.org Nous devons aussi parler de BNN (Bloc- Notes Numérique).rvatelier-mapra-art.org www.aaa-mapra-art.org www.bnn-mapra-art.org Ce service propose en permanence en ligne entre 450 et 500 offres nationales et internationales actualisées à artistes dans divers domaines et médiums. Véritable outil au service du créateur, BNN donne à de nombreux artistes la possibilité de montrer leur travail dans le monde par  : http://www.bnn-mapra-art.org La MAPRA est unique en France, pourquoi ne pas la développer dans toutes les régions ? Selon la formule "Penser global et agir local" la MAPRA croit à un travail de proximité le plus décentralisé possible dans une dynamique au moins européenne. Il serait souhaitable qu’il existe l’équivalent dans toutes les régions, mais sur des initiatives générées par chacune. le mot de la fin Plateforme d’échanges, observatoire des mutations du monde des arts plastiques et visuels le travail de la MAPRA est de donner l’opportunité à chacun de trouver son espace de créateur et de montrer sa création le plus largement possible…
Photo  : Yves Dorison Over The Hills Auditorium de la Cité des arts de Chambéry Après plusieurs résidences, dont avril 2014 au Train Théâtre de Portes-Lès-Valence, le projet Over the Hills continue son cheminement et traversera la région Rhône-Alpes avec notamment le 21 novembre prochain à l’auditorium de la Cité des arts de Chambéry avec une représentation proposée par l’APEJS. Over the Hills, porté par la structure L’affiche et le réseau Imuzzic est une relecture de l’Opéraprogramme de Carla Bley et de Paul Haines Escalator Over The Hill créé dans les années 70. Ce projet ne fait peut-être pas « tilt » dans la tête de tout le monde mais celui-ci n’en reste pas moins aussi intéressant qu’étonnant  : imaginez un auditorium avec une ribambelle de musiciens retraçant la musique de 1960 à nos jours. Oscillant entre Jazz, folk et opéra la musique vous fait voyager d’une époque à l’autre, d’un style musical à l’autre. Ici les codes sont cassés pour mieux enivrer et faire vibrer. Il n’est pas question de reprises ou de petits arrangements entre artistes mais plutôt d’une fusion entre musiciens d’aujourd’hui et une œuvre emblématique des années 70. Il est bien difficile en quelques lignes de détailler en quoi ce monumental spectacle musical consiste, mais une chose est claire  : c’est un évènement incontournable pour les amoureux de la musique qui aiment être chamboulés. Neuf musiciens, engagés dans notre époque, font renaître l’œuvre de Carla Bley et Paul Haines avec passion et brio. Ce spectacle est également de passage le 14 novembre au Train Théâtre de Porte Lès Valence. www.imuzzic.net Fritz Kalkbrenner Ways Over Water Quelques lignes sur un nouvel album fraichement sorti au sein du monde merveilleux des musiques électroniques. Ways Over Water de Fritz Kalkbrenner, sorti le 27 octobre, est un petit bijou, véritable travail d’orfèvre qui trouvera sa place dans votre collection non loin de la bande originale de Berling Calling, film où son frère Paul, incarne le héros. Fritz était déjà l’auteur du très bon morceau Sky and Sand sur cette bande originale. Le premier single mis en avant pour cet album est le titre Back Home, celui-ci pose tout de suite le décor. Un son acidulé et coloré sur un beat imposant et surtout, surtout, la voix forte et puissante de l’auteur qui donne tout son envol à ce premier jet de Ways Over Water. À l’écoute du reste de l’album on découvre une suite logique et harmonique, un son qui vous pousse vers l’avant, vous tire les zygomatiques vers le haut et vous donne simplement envie de bouger, de vivre et d’avancer. Pour les fans de musique électronique c’est une très belle confirmation de Fritz Kalkbrenner, un troisième album très abouti. Pour les novices du milieu électronique, c’est ce genre de production que nous vous conseillerions pour vous apprivoiser avec un milieu qui vous semble peut-être encore un peu obscur. Ways Over Water est simplement un très bon album électro ! www.fritzkalkbrenner.com 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :