Univers Interactif n°9 mai 1996
Univers Interactif n°9 mai 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°9 de mai 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,5 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes tous des zombies... comment États, sectes, médias pratiquent le Mind-Control.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
Jean-Louis Gassée croit aux vertus du parallélisme pour le grand public. Ce français, ex-vice-président d'Apple, installé en Californie, a innové en créant Be Inc. Cette société commercialise le premier ordinateur "bas de gamme" à haute performance : la BeBox, basée sur une architecture PowerPC. Elle est la seule machine bon marché à posséder deux processeurs PowerPC travaillant en parallèle. La BeBox, si elle a été accueillie de façon enthousiaste par les médias, n'a malheureusement pas encore effectué sa percée sur le marché. Néanmoins elle indique la voie à suivre. Même si les IBM, HP, Compaq ou autres machines multiprocesseurs de grands constructeurs ne semblent pas pouvoir fournir à grande échelle ce type de produit avant quelques années... Le parallélisme massif trouvera plus certainement sa voie avec l'ordinateur "à enzymes" (cf. Biologique) 72 >interactif n°9 Mai 1996 Quantique [k(w)âtik] adj. Qui est relatif aux quanta. Les chats quantiques de Schrôdinger ont l'étrange don d'être morts et vivants en même temps... Erwin Schrôdinger, physicien autrichien qui en 1926 reformula entièrement la physique quantique, mit en avant de façon imagée certains phénomènes, a priori aberrants, liés à la physique qûantique. Celle-ci décrit les événements microscopiques en tant que "probabilités". Schriidinger s'amusa à appliquer cette observation à l'échelle macroscopique. Petite expérience de physique divertissante : plaçons un chat dans une boîte fermée hermétiquement. Plaçons également dans la boîte une fiole de gaz létal ainsi qu'un appareil ayant 50% de chances de briser la fiole dans un laps de temps d'une minute. Au terme de ladite minute, juste avant que la boîte soit ouverte, les joies de la physique quantique font du chat une aberration au sens commun : le chat n'est pas "mort ou vivant", mais à la fois mort ET vivant !!! Cette petite expérience, largement décriée par la SPA, montre de façon claire que la physique quantique permet à un corps quelconque de se trouver dans deux états différents en même temps ! Les électroniciens ont compris immédiatement l'intérêt d'une telle loi physique : nos ordinateurs travaillent uniquement en manipulant des "bits", des chiffres binaires, 0 ou 1, qui correspondent aux états électroniques des composants. Si la physique quantique était appliquée à ces états élémentaires, un bit pourrait en même temps être dans plusieurs états : non plus 0 ou 1, mais 0 ET 1 ! Un ordinateur fonctionnant sur un tel principe verrait sa puissance augmenter considérablement puisque plusieurs opérations différentes pourraient être effectuées parallèlement par les mêmes composants ! La théorie existe, son application sera, quant à elle, extrêmement délicate... Lors des récentes Rencontres de Moriond sur le calcul quantique, la communauté scientifique s'est finalement montrée assez pessimiste quant à la possibilité d'une mise en application prochaine. Reste toutefois qu'au moins deux équipes (une aux USA, une au Japon) travaillent d'arrache-pied à ce projet. Ne vous étonnez pas si dans dix ans les "Crays" sont remplacés par les "Schriidinger's Cats". Schrôdinger (Erwin) 1887-1961. Physicien Autrichien auteur de la loi quantique qui porte son nom, dite du "principe d'incertitude". cf. Quantique
Stupide tstypidt adj. Qui est atteint d'une sorte d'inertie mentale ; qui a peu d'intelligence. Las des prouesses sans cesse croissantes de l'évolution informatique, réjouissons-nous et acclamons l'arrivée des ordinateurs stupides. Ceux qui ne savent rien faire par eux-mêmes. Totalement incapables de faire marcher un traitement de texte, un agenda, pas même un pense-bête tout à fait simpliste. A moins que vous ne le connectiez sur Internet. La nouvelle génération d'ordinateurs sera peut-être de ce type. C'est en tout cas ce que pensent les dirigeants de Sun Microsystems. La firme a en effet décidé de lancer sur le marché des terminaux Internet à très bas prix, pratiquement incapables de faire quoi que ce soit, si ce n'est de naviguer sur Internet. Pas de capacités de stockage imposantes, pas particulièrement de mémoire ni de puissance de calcul brute... Mais une totale compatibilité Java, le langage de programmation développé par Sun. L'ordinateur n'a pas, au départ, de fonction de traitement de texte ? Pas de problème, en se connectant sur Internet, l'utilisateur va charger un à un les outils d'écriture, au fur et à mesure de ses besoin. Et il en va de même pour toutes les applications imaginables. Ce concept de "stupidité" du terminal a déjà séduit Oracle, Viewcall, IBM, Pippin... Mais ne s'agit-il pas finalement que d'une simple tentative de marketing pour lutter contre l'hégémonie des PC, et à travers eux, une attaque frontale visant Microsoft ? L'évolution technologique actuelle nous laisserait plutôt entrevoir des prix bas pour des machines extrêmement puissantes. Reste qu'une partie du futur, celle prévue par Sun Microsystems, sera sotte... Vestimentaire [vEstirnâtER] adj. Qui a rapport aux vêtements. Les internautes avertis connaissent déjà la marque E-Play, la première gamme de vêtements spécialement conçue pour les accros du Web... L'habit fait souvent le moine, d'accord, mais on est encore très loin des vêtements vidéo que Pat Cadigan décrivait dans Les Synthérétiques. L'idée d'un ordinateur portable, totalement incorporé dans nos attributs vestimentaires, fait pourtant son chemin. A tel point d'ailleurs que les anglo-saxons ont déjà trouvé un mot pour décrire ces futurs ordinateurs : "wearable computers", ordinateurs vestimentaires. Le stade de la simple idée est d'ailleurs dépassé, de nombreux prototypes ont déjà été réalisés dans les Universités de Carneggie-Mellon ou bien au MIT (Massachusetts Institute of Technology). L'unité centrale de l'ordinateur et tous ses périphériques sont délocalisés, répartis sur toute la surface du corps. Un casque, des lunettes pour l'écran, un simple boîtier à la ceinture pour l'ordinateur lui-même et, dans la main, une poignée qui remplace le clavier et la souris. Ces "wearables" sont déjà utilisés pour certaines professions, qui nécessitent (par exemple pour une réparation) l'affichage de diagrammes techniques superposés à la vision normale. Avec l'avènement de l'ordinateur mou (cf. Flexible), l'équipement informatique ne devrait même plus être porté en sus des vêtements, mais pourrait être incorporé directement dans la fibre de nouveaux textiles. Attention aux fautes de goût lorsqu'un matin de 2010 vous devrez choisir la couleur de l'ordinateur de votre journée. Vide [vidi adj. Qui ne contient rien de perceptible. Comme les terminaux Internet stupides. cf. Stupide >interactif n°9 Mai 1996 73



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 1Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 100