Univers Interactif n°9 mai 1996
Univers Interactif n°9 mai 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°9 de mai 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,5 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes tous des zombies... comment États, sectes, médias pratiquent le Mind-Control.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
Dans combien de fichiers figurez-vous ?
Let the Paranoia beg... in par Adrian Dearnell >FLIQUES, VENDUS, SCRUTES, DISSEQUES nous sommes FICHES ! Combien d'ordinateurs, sous l'égide de Big Brother, recèlent dans leurs entrailles notre double électroniques ? >NOUS SOMMES TOUS SOUS SURVEILLANCE, C'EST CLAIR. Mais combien de fichiers, sur lesquels notre nom figure, se baladent dans la nature, sur le réseau ou chez les services secrets ? Pour un français moyen, le cycle de la naissance à la mort en engendre plusieurs dizaines au minimum, même si l'individu en question ne fait que rester vautré sur son canapé toute sa vie ! Dès lors qu'on mène une vie active normale, il faut au minimun multiplier ce chiffre par dix. Une estimation officieuse de la CNIL donne 150 fichiers pour un jeune de 20 ans, mais il est très difficile de connaître le chiffre exact tellement les fichiers sont échangés, vendus, et créés en permanence. Si le recensement est impossible, on peut néanmoins essayer de les identifier en les divisant en trois catégories : les fichiers de la citoyenneté, les fichiers à usage commercial et les fichiers des instances gouvernementales (Fisc, D.S.T., etc.). Toutes les étapes de la vie d'un citoyen sont immédiatement enregistrées. Ça commence par la naissance (fichier des actes de naissance), la scolarité (fichiers des inscriptions à la crèche, à la maternelle, à la cantine, au lycée, à la bibliothèque, à la fac, etc.), et ça continue : abonnement à des revues, participation à une activité sportive, carte d'identité et passeport, permis de conduire et assurances, abonnement Télécom, service national, INSEE et SECU, banque, fiches de paie (ou ANPE), impôts, vote, mariage, enfants, feuilles de soins, retraite. Tout ça pour finir sur un fichier au registre des décès. >Dès que nous consommons, le nombre de fichiers sur lesquels nous apparaissons croît de façon vertigineuse. En effet, les fichiers commerciaux foisonnent et sont souvent à l'origine des violations les plus insidieuses. Un exemple : les fichiers post-mortem de ceux qui travaillent sur le marketing de la mort. Lorsque quelqu'un meurt d'une maladie incurable, les noms et adresses de la famille constituent des informations précieuses, notamment pour une association à but non-lucratif dont le financement dépend des aides et subventions à la recherche contre ladite maladie (le cancer") Une telle association cherchera forcément à compléter la liste de ses adhérents potentiels. Or, il est facile de connaître les victimes de la maladie si l'on sait où regarder et à qui demander. Deux ou trois recoupements de fichiers, et voilà qu'on obtient tous les renseignements nécessaires pour envoyer sa lettre d'informations aux proches du défunt. Le commerce humain des entreprises publiques nous vend quotidiennement pour moins cher que le prix d'un CarambarTM. Ainsi, n'importe quelle société de database marketing (voire même de contre-espionnage yankee) peut acheter le fichier de France-Télécom pour la modique somme de 30 centimes par adresse. Et il n'existe aucune restriction quant aux utilisations éventuelles que les acheteurs peuvent faire de ces informations : "Cela fait partie de notre volonté de service public", nous a affirmé fièrement un haut responsable de France- Télécom. Mais quel est l'intérêt de payer un fichier qu'il est possible d'obtenir gratuitement en ouvrant le bottin ? C'est bien sûr le classement par critères : âge, sexe, CSP, profession, goûts, manies et petites habitudes. Il existe, par exemple, des fichiers sur lesquels les prénoms sont classifiés statistiquement par tranche d'âge, suivant l'idée que les parents manquent sérieusement d'imagination quand il s'agit de nommer leurs chers petits. Les Nathalie ont eu une année "peak" en 1964, ce qui leur donne en moyenne 32 ans aujourd'hui. Cette technique de "scoring" par prénom, recoupée avec d'autres filtres, permet aux "marketeurs" de mieux cibler leurs Pampers, Hâagen-Dasz, et autres Renault Espace. Pour entreprendre une campagne de marketing direct, il ne reste plus qu'a obtenir chez France-Télécom le fichier des adresses de toutes les Nathalie de France et de Navarre. >La Poste c'est l'Etat-Policier : notre facteur est un espion en puissance ! En effet, les "organisateurs" des tournées postales fichent tous les foyers selon une grille préétablie. Ces infos sont compilées afin d'établir des "Postotypes"(sic) à partir de l'âge, du revenu, de la profession, et du type d'habitation des gens qui reçoivent du courrier. A notre insu, nous sommes minutieusement fichés par la division MediaPoste de la Poste, qui annonce dans sa plaquette : "Qui se ressemble, se rassemble... ou comment trouver vos futurs clients en déterminant qui ils sont et où ils vivent" (caractères gras reproduits). Bien entendu, la Poste >interactif n°9 Mai 1996 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 1Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 100