Univers Interactif n°9 mai 1996
Univers Interactif n°9 mai 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°9 de mai 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,5 Mo

  • Dans ce numéro : vous êtes tous des zombies... comment États, sectes, médias pratiquent le Mind-Control.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Antisèche spécial atterrissage >La page qui veut dire bien des choses et les dire bien sans savoir au juste quoi. A plier et garder. Peut se révéler utile à la conversation dans les cas suivants : a) breakfast extraterrestre b) déjeuner chez le Glaouï c) dîner mondain. par Ariel Wizman Voici les "crop circles". Ces mystérieuses "pistes campagne géniaux et résolument anglais. Juste en dessous, d'atterrissage pour extraterrestres" le sont beaucoup moins quelques faits importants sur la télé aux USA. Et des "up and lorsque l'on apprend qu'elles sont l'oeuvre de farceurs de clown" d'un genre nouveau. Le rapport ? L'ATTERRISSAGE. r La crème du crop IMPORTANT La Politesse La Paix Moi Les Opinions Le Bon Look La Carrière Avoir un Corps high-tech La Chance Les Fêtes NUL La Techno OFM Michel Drucker Fumer Etre désagréable S'imposer Aimer Le Pen Boire du vin 5* Sortir et ne pas s'amuser 26 >interactif n°9 Mai 1996•er BEAUCOUP PLUS IMPORTANT Les Principes La Justice Les Générations Futures Les Conversations Le Talent L'Education Avoir une Ame high-tech La Détermination li Les Dîners entre amis TRES NUL Le Jazz Fun, Skyrock, NRJ Laurent Boyer Fumer du crack Etre désagréable et mal habillé Se la jouer Voter Le Pen Vomir du vin 5* Rester chez soi TV vs USA : les faits. Un adolescent moyen américain a déjà vu 200 000 PUBLICITES à la télé lorsqu'il rentre à l'Université. A 14 ans, il a déja vu 11 000 MEURTRES télévisés. Les programmes pour enfants du weekend offrent une moyenne de 18 meurtres par heure. Au même moment de sa vie, il aura passé plus de temps devant une télé qu'en classe. A 65 ans, il aura passé 9 ANS DE SA VIE DEVANT LA TELE. Dans une famille américaine classique, la télé est allumée 7 HEURES PAR JOUR. 99,5% des foyers américains ont une télé. Quand on a demandé à des centaines d'enfants de plusieurs grandes villes américaines ce qu'ils feraient s'ils avaient à choisir entre leur télé et leur père, plus de la moitié ont opté pour la télé.
>"C'EST L'HEURE DE LA TETEE, MR.UMBERTO" ME PRECISE L'ATTACHE DE PRESSE, comme si l'image nécessitait des soustitres : dans cette grande salle aux murs capitonnés avec des grands "N" en fourrure bleue, je suis entouré de bébés, certains s'appliquant avec leurs petits doigts boudinés à dessiner des pages Web sur des portables aux formes Fisher-Price, alors que des femmes cherchent à calmer les autres, les plus bruyants, en leur donnant le sein. C'est ici que Netscape teste son nouveau logiciel de design de page Web, ciblé pour être utilisé par les enfants en bas âge. Enfin, c'est un test... Les bébés pleurent, le coding HotJava devient pour le moins créatif, des petits poings rageurs frappent sur les claviers, produisant des blocs de signes qu'on appellera du HTML, et l'attaché de presse me regarde avec insistance, essayant de découvrir dans ma non-expression un signe qui lui permette de savoir si je trouve que le ridicule vient d'atteindre un nouveau sommet. En fait pour l'instant, la seule chose qui m'intéresse c'est de savoir si mon faux costume Paul Smith (fait pour trois fois rien par un tailleur de Hong- Kong) est aussi bien coupé qu'un vrai. accoloratIons Le Rlilmorama d'Umberto Uzzi 0.o. "Vous savez, le lait est couplé avec du Piracetam" tente l'attaché, "ça peut marcher". Je crois que j'ai reconnu l'un des bébés et il est temps de partir.>Le cas "Ba qu'un exemple. Depuis quelques mois, les grandes corporations du monde merveilleux de la haute-technologie aiment m'inviter à venir visiter leur laboratoire de Recherche et Développement : sorte de frénésie à vouloir montrer qu'ils sont toujours un fantasme en avance. Au diable le secret, Au diable le secret, pas le temps de le garder, il faut le faire fructifier médiatiquement. pas le temps de le garder, il faut le faire fructifier médiatiquement. Il est vrai que la presse n'en peut plus de se nourrir de nouveautés et que la technologie devient une boîte à Kleenex. Une compagnie, aujourd'hui à la pointe, peut devenir ringarde en l'espace de 48 heures si elle n'annonce pas quelque fantastique projet en développement. Attention, la plupart de ces projets ne passeront sans doute jamais les portes du labo, qu'on se le dise. Chez Apple par exemple, on m'a montré ce que (faute de mieux) j'appellerai un "prototype de mix d'animal domestique mécanique et d'ordinateur individuel". "L'idée est d'humaniser la machine", explique John K., chef du Système Assis-Couché 3.0. "On compte beaucoup sur ce projet pour l'avenir de notre ligne. Et puis c'est moi qui ai trouvé le nom du système et je trouve ça assez drôle, alors...". Des choses ridicules sur chenilles tournent autour de moi en lançant d'une voix synthétique et métallique des phrases du type "Toby a reçu un fax" ou "Fifi doit-il vider la corbeille de 512K ? ". On a envie de les voir se monter dessus, ces bestioles. De son côté, Microsoft développe son propre espéranto, espérant en faire un système de langage universel : secrètement, les hommes de Bill Gates essayent d'acheter des langues, si les principales haussent les épaules, certains pays du tiers-monde ont déjà vendu leurs dialectes contre une réduction de leur dette auprès du FMI..La tendance est à la biotechnologie et tout est permis : des récepteurs TV inscrits dans la rétine, un pénis équipé d'une sonde anti-maladies vénériennes, des cheveux dont les extrémités sont lumineuses comme des fibres optiques, un principe de clonage où l'on répartirait les différentes activités d'un individu sur chaque clone, un variateur sensoriel qui permettrait de régler l'acuité d'un sens par rapport à un autre, des corps "désignés" génétiquement par un grand créateur de mode, des pieds qui ne sentiraient jamais. >Mark Pauline du Survival Research Lab et SteveJobs acquiescent d'un mouvement de tête la coupe de mon faux Paul Smith. Des hommes civilisés. Derrière eux, deux étranges machines : les Innovator TX. On m'explique que ce sont des robots qui s'améliorent mutuellement, indéfiniment. Steve : "Les TX sont des machines intelligentes qui assimilent, modifient, innovent perpétuellement l'autre. A priori, c'est sans fin et ni toi ni moi ne vivront assez vieux pour voir jusqu'où elles se seront mutuellement améliorées". Réflexion qui impose un silence mystique. Puis une succession d'images sans queue ni tête me flashent l'esprit : le director's cut de La Noiseuse en laser disque, un ticket pour le concert de Michael Bolton, Ophélie Winter au volant d'un kart... Je regarde le ciel orangé et violet et en conséquence propose un cocktail. "Du moment qu'il y a des pistaches..." ponctue SteveJobs. >HOW FAST CAN YOU BE ? HOW DENSE ARE YOU ? >interactif n°9 Mai 1996 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 1Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 9 mai 1996 Page 100