Univers Interactif n°10 juin 1996
Univers Interactif n°10 juin 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°10 de juin 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,2 Mo

  • Dans ce numéro : post-cyber, à la recherche du temps à venir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
Aeon Flux Mes cauchemars sont plus beaux que par Agnès G ard vos rêve. En 1991, le dessin animé Aeon Flux débarque sur MTV dans "Liquid Television". Les Américains tombent sous le joug d'une femme qui tue avec l'impunité de la grâce : elle est à moitiénue, sanglée dans du cuir noir comme une araignée létale. Son corps : sculpté pour le combat. Son esprit : ennemi de l'ordre. Aeon Flux devient la fiancée perverse des USA. Vive l'anarchie ! Elle peut vous sucer la langue jusqu'à l'os et, l'instant suivant, vous électrocuter à la pince crocodile (sur les tétons). C'est délicieux. Nous sommes en l'an 54AG. Aeon Flux vit dans une cité coupée en deux par un mur de lasers et de pièges high-tech. Il y a un siècle, Monica et Bregna formaient un seul pays. Maintenant, séparés par ce mur, par-dessus lequel les couples s'épient, Breens et Monicans se font la guerre. Les Monicans, comme Aeon Flux, ont les cheveux noirs. Les Breens, comme Trévor Goodchild, sont blonds. Il n'en faut pas plus pour que la guerre soit impitoyable. Impitoyable, perverse et ambigué. Aeon aime Trévor. Trévor aime Aeon. Pourtant ils se combattent à mort. Trévor Goodchild, le tyran de Bregna, veut inventer des hommes heureux, privés de pulsions qu'Aeon se fait un malin plaisir de réveiller. Elle ne veut pas de la perfection. Elle réclame le droit à la souffrance et rejette le bonheur 82 >interactif n°10 Juin 1996 Nom : Aeon Flux Sexe : femelle Yeux : bleus Cheveux : noirs Spécialités : meurtre, séduction, domination Info : il n'existe aucune trace de l'existence d'Aeon Flux avant ces trois dernières années, avant qu'une publicité mentionnant son nom apparut dans Foozwak, une revue Monican fétichiste des pieds. Depuis, elle s'est imposée comme une dominatrice extrêmement recherchée, mais aussi comme une experte en espionnage établie dans les différents milieux du crime. Elle a travaillé à plusieurs reprises pour les Monicans, mais c'est une mercenair indépendante qui ne s'est engagée dan'aucun camp. Attention : nous savons que le terme "indépendant" signifie "imprévisible". préprogrammé. Défiant la soi-disante liberté sexuelle, Aeon porte une ceinture de chasteté. Laissez-lui le choix du malheur ! Pour la cause Pro-Choice, Aeon décime des armées, court dans les mares de leur sang, danse à travers les rayons et tire des balles entre deux baisers. C'est la femme fatale bisexuelle du futur. On l'applaudit bien fort, tout en se demandant si on a fait le bon choix. D'ailleurs, parfois elle meurt. A l'épisode suivant, elle réapparaît. Les 10 épisodes de la série n'ont aucun lien. Ils ne se suivent pas. Tantôt, une extraterrestre débarque, tantôt une divinité bleue, un bébé issu de la manipulation génétique ou une femme-
oiseau... Chaque fois, Trévor s'empare du nouveau-venu pour lui arracher son merveilleux secret. L'extraterrestre lui apprend à sortir ses yeux de leur orbite ; voir à travers le regard de l'autre, voilà qui est bien plus fort que le sexe ! La femme-oiseau lui apprend à voler, le dieu bleu à ressusciter, le bébé mutant à mourir sans cesse. Autant de moyens pour surmonter notre humanité... Trévor est ravi. Mais Aeon veille : systématiquement en travers de ses plans mégalomanes, elle tue ou libère ces messagers d'une nouvelle humanité. Aeon n'aime pas les idéaux. Dans "idéaux", il y a "idiots". Peter Chung, le réalisateur de ce dessin animé mystique, refuse toute référence à la Gnose. Pourtant, le nom de son héroïne est révélateur : "Aeon", "éon" CiLlimJECT : iAEON FLU TIVTII WITM MW. 4(III.00 COMMIS.. NIVIMMIL PIVE V MIVIMIL AVISE MinnCINMOMMI DH. en français, vient du mot grec "éternité". Les éons -êtres de lumière- sont des émanations de Dieu. Nous sommes tous des éons, explique les gnostiques, mais nous ne le savons pas. Il faut retrouver la mémoire, regagner l'hyper-monde dont nous n'aurions jamais dû chuter. La nuit, en levant les yeux vers le ciel, nous voyons de minuscules lueurs qui percent à travers le voile opaque de la matière : les étoiles. En fait, ce sont des trous par lesquels passe la clarté de l'hyper-monde ! Pour beaucoup de gnostiques, la vraie vie est là-haut, dans une éternité de lumière. Notre planète n'est qu'une funeste erreur. Nous sommes nous-mêmes de funestes erreurs, - créatures ratées venues avant-terme-, des foetus inaptes à vivre. "Nous sommes tous immatures" crient les gnostiques. MRGNETIC RESONFINCE - iMMM-II R51N6 EX N35 -9 93 5 NIPPLE 9195 riEn-P-GEnL SIMEMIMMO MUT FflOGMENTS EItix F-0 313EE CD'-1 30 FULL BODY VIEW Parlez pour vous ! Incapables de supporter la réalité, ils se réfugient dans le rêve d'un monde sans souffrance... et sans états d'âme. Les gnostiques attendent de la gnose qu'elle leur donne les clés de ce monde, hum, meilleur, auquel ils aspirent. La "gnose" -mot proche du grec "genesis", naissance- propose une seconde vie. Recette : il faut ouvrir les yeux, s'éveiller à la véritable conscience de soi-même. Autre recette : il faut se mettre à poil. Dans les années 60, des hippies pratiquaient de la même manière le "streaking", le nudisme urbain. Dans Aeon Flux, Trévor fait du nu intégral parce qu'il prétend n'avoir rien à cacher. Trévor est une sorte de gnostique, qui rêve d'anéantir la douleur et les illusions. Heureusement, Aeon est là : avec elle, on revient vite aux bonnes vieilles valeurs terrestres. Sexe, salive, sang, qui dit mieux ? Les purs esprits peuvent aller se rhabiller ! Quant aux adeptes de "l'éveil", qu'ils prennent garde à leurs ailes. Le générique de la série leur déclare clairement la guerre. Une mouche se pose près d'un oeil révulsé, complètement blanc. Elle se fait brusquement happer par les cils noirs de cette fleur carnivore tandis qu'avec un bruit de succion, le globe oculaire vient fixer sur sa proie un iris bleu glacé. Je vous ai à l'oeil, mon petit ! Mes cauchemars sont plus beaux que vos rêves, plus réels, et la preuve c'est que je vais vous tuer. Lire : Les Gnostiques de Madeleine Scopello (Ed° du cerf), Les Gnostiques de Jacques Lacarrière (Ed° Métailié) Pistis Sophia (Ed°. Arché Milano) Aeon Flux, The Herodotus File de Mark Mars et Eric Singer (MTV Books/Pocket Books/Melcher Media). La série animée Aeon Flux est actuellement rediffusée sur MTV. >interactif n°10 Juin 1996 83



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 1Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 100