Univers Interactif n°10 juin 1996
Univers Interactif n°10 juin 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°10 de juin 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,2 Mo

  • Dans ce numéro : post-cyber, à la recherche du temps à venir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Des questions à la multitude de réponses qu'offre l'Univers Interactif Antisèche par Ariel Wizman Self Me FRANCE L'ECOLE PROFESSIONNELLE SUPÉRIEURE sag S SIS ÉtEif S ac‘. oklatiotts >Une rubrique de réponses à des questions trop brûlantes pour que quiconque songe seulement à se les poser. >QU UUL LL "SYNDROME DE STENDHAL" ? Le syndrome de Stendhal est tout simplement un syndrome de panique devant la beauté. En 1817, Stendhal, en visite à Florence, ressortit de l'église Santa- Croce avec la sensation très oppressante que la vie s'échappait de son corps, et qu'il était sur le point de chuter. Depuis, périodiquement, dans cette même ville, des touristes s'évanouissent au pied du David de Michel-Ange, ou sont pris d'épisodes délirants devant un tableau du Caravage. De 1982 à 1990 seulement, 107 cas de ce syndrome ont été relevés par la municipalité de Florence. Plus de la moitié des atteints sont des Européens. Ils appartiennent à cette catégorie de touristes plutôt solitaires, intellectuels, mais facilement dérangés par une émotion excessive ou un changement sensible de leur environnement. Florence catalyse leur extrême susceptibilité esthétique. La beauté de la ville cause alors une crise très complexe à dénouer, et qui peut se révéler pour certains catastrophique. >Y A-T-IL UN MOUVEMENT POLITIQUE STRUCTURE POUR METTRE UN FREIN A L'EXTENSION DES "FAST-FOODS" DANS LE MONDE ? Il existe, depuis 1989, un mouvement d'environ une vingtaine de milliers de membres basé en Italie. Le nom de ce 26 >interactif n°10 Juin 1996 mouvement auto-revendiqué "Slow- Food" est : le Mouvement pour la Défense et le Droit au Plaisir. Il est dirigé par Carlo Petrini, un grand gastronome italien. Les réunions se terminent le plus souvent par des marathons de mets riches accompagnés de vins roboratifs et de conversations philosophiques. Leur objet, outre la renaissance de l'hédonisme antique et l'instauration d'un déjeuner de deux heures et d'un dîner de quatre, est de trouver le moyen d'arrêter l'extension tentaculaire dans le monde de la chaîne symbolisée par le si attendrissant clown Ronnie. La seule réaction des représentants de la maison-mère Mac Donald's (basée -le saviez-vous ? - à Oak Brook, Illinois) fut la suivante : "Il n'y a aucune raison de nous juger indésirables : nous n'allons que là où nous sommes attendus". >EXISTE-T-IL UN ACCORD ENTRE LES PUISSANCES MILITAIRES DU MONDE DANS LE CAS D'UNE ATTAQUE EXTRATERRESTRE ? En 1985, lors des rencontres entre américains et soviétiques pour les accords de Genève, Ronald Reagan et son homologue ont en effet signé un codicille mentionnant qu'en cas d'invasion extraterrestre, les Etats-Unis et l'Union Soviétique d'alors formeraient une coalition militaire. Aujourd'hui, une question se 21, RUE DE CONSTANTINE - PARIS. VII. UN VÉRITABLE LABORATOIRE RADIO-ELECTRIOU, MOMMAIII eu.1.6M014. 41010.71Cet00.1. pose : Que feront les Tadjiks en cas d'invasion ? >PEUT-ON ETRE RICHE, CELEBRE SANS JAMAIS SORTIR DE SON LIT ? Elvis Presley ne se levait jamais avant sept heures du soir. Aux alentours de 1978, selon son biographe, le temps passé quotidiennement au lit par John Lennon était de 24 heures. Le Beatle, aujourd'hui défunt, ne consentait même pas à lever la tête pour regarder la télé. Il se servait plutôt de lunettes spéciales à prismes. Brian Wilson, le leader des Beach Boys, allait jusqu'à payer $.10 000 par semaine un thérapeute pour lui expliquer comment sortir de son lit. Bonne chance.
>LA TOUR DE BABEL DU FUTUR NE SERA PAS CELLE DU LANGAGE PARLE OU ECRIT. Les langues tendraient plutôt à fusionner en un grand roulage de pelle linguistique global, un United Colors of Benetton du Verbe. L'inquiétant Babel du futur sera technologique. Et le cauchemar a déjà commencé. Il a pris forme partout chez vous, sous l'apparence de machines caisse. Les changements de supports ou de standards informatiques sont un vrai risque de perte de mémoire. Et là, si je tombais à court de ruban pour ma Remington ?... Je dois avouer que quand j'aborde le sujet avec les "codes wizards" de chez Sun Microsystems, Miscrosoft ou Philips, ils se mettent à siffler évasivement du Ennio Morricone plutôt que d'essayer de me rassurer. Heureusement, certains y pensent et agissent... Dans les couloirs de l'ONU à New-York, entre mille bureaux et responsables de projets, on trouve le Language and Memory Preservation Project du Pr. Leonard Cushion. Sa mission : mettre en place un réseau de préservation des informations où l'on s'assurera qu'il restera toujours au auL niions Le Rumorama d'Umberto Uzzi machines audio et vidéo qui tournent 24 heures sur 24 pour copier, transférer. Sally Suthers, responsable du projet, raconte qu'il existe même un circuit underground de ventes de programmes et de machines rares, avec pas mal d'argent à la clé. On a récemment démantelé un réseau de ventes de machines japonaises, tenu par un exresponsable de Recherche et Développement de chez Sony. Il travaille désormais avec Sally. A l'INA, des programmes ont été volés puis revendus à prix fort... La vraie crainte de Sally est de se retrouver avec des machines qui tomberaient en panne, laissant des heures de programmes sombrer dans l'oubli. De plus, il est impossible de connaître le système d'enregistrement (et de lecture) Des bandes magnétiques uniformes et anonymes renferment des informations cryptées, dont on pourrait vite oublier les clés ? obsolètes : un vieux Mac Plus, un projecteur Super 8, un téléviseur noir & blanc, un CD-i, etc. Quand ces machines auront définitivement disparu, comment pourra-t-on relire les images et les sons, enregistrés sous leurs formats ? J'en vois sourire, mais comment visionner ce film de vacances en 8mm, lire cette cartouche 8 pistes de Shirley Bassey, inspecter ce floppy qui date de l'Apple II, développer les photos du petit prises avec un Kodak Disc ou revoir La Grande Vadrouille en Vidéo 2000 ? Vous n'êtes pas responsable. A l'époque, le vendeur vous garantissait que c'était l'avenir, et vous l'avez cru, un Betamax dans les bras, en route vers la moins une machine au monde capable de lire telle bande magnétique, disquette ou cassette vidéo. "Les supports n'ont jamais été un problème pendant des siècles -explique le Pr. Cushion- seul le langage devait être conservé. En cette fin de siècle, ce sont des bandes magnétiques uniformes et anonymes qui renferment des informations cryptées dont on pourrait vite oublier les clés. Alors depuis l'année dernière, on transfère méticuleusement des kilomètres de programmes télé et de l'audio d'un format sur l'autre. Puis encore sur un autre. Pas de raison de s'arrêter, tout change tout le temps ! ". Dans un entrepôt anonyme à une demiheure de voiture de Manhattan, on peut assister à un spectacle hallucinant : des centaines de mètres carrés couverts de d'une bande simplement en la regardant. Elles se ressemblent toutes. Avec la vidéo, contrairement à l'image chimique du film que l'on peut lire à l'oeil nu, la mémoire passe donc dans les mains des technocrates et spécialistes, échappant à vous ou à moi. C'est le phénomène inverse du mouvement de démocratisation historique de l'info à la mode Gutenberg. A quoi sert-il de savoir lire ou écrire si les matériaux sont cryptés et que vous n'en détenez pas les clés ? Pire, il suffit d'une amnésie technologique et les archives entières de l'INA deviendraient inutiles ; de simples bandes marron bonnes à faire des cache-col. La Tour de Babel doit être redéfinie : il s'agit d'une immense vidéothèque, où des Moines de l'Audiovisuel transfèrent des bandes d'un format sur l'autre, indéfiniment. >interactif n°10 Juin 1996 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 1Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 100