Univers Interactif n°10 juin 1996
Univers Interactif n°10 juin 1996
  • Prix facial : 30 F

  • Parution : n°10 de juin 1996

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Pressimage

  • Format : (204 x 265) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 79,2 Mo

  • Dans ce numéro : post-cyber, à la recherche du temps à venir.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Brèves Prenez les yeux de Bill Clinton, les lèvres de Pamela Anderson, le front d'Antonio Banderas. Morphez, puis laissez reposer... Vous obtiendrez le visage du dernier Cyborg, comédien politique reconverti dans le sauvetage de masse et le bouche à bouche. Faces, le site de Corie Gilbert, permet de faire connaissance avec les nouvelles tronches de l'Amérique. http://www.vt.edu:10021/C/cgilbert/Seule une bonne rasade de vodka permet de rester en phase avec l'actualité moscovite. Russia Today, la version on-line du Moscow Times, sert des informations à 50° sur l'actualité politique des post-néo-libérauxcommunistes. N'oubliezpas de jeter votre verre en l'air et de prier pour la Démocratie. http://www.russiatoday.com Trop de bruit ? Des conversations de table affligeantes ? Sony s'apprête à commercialiser des inverseurs de sons. Le système se présentera sous la forme d'oreillettes, capables de synthétiser et d'inverser tout signal sonore dans un rayon de 20m2. D'après les premiers tests, l'extase serait comparable à celle d'un concert pour sourdsmuets, donné quelque part... à 20 000 lieues sous la mer. Des scientifiques de l'université de Glasgow pensent arriver à multiplier par dix le nombre de données transmissibles par fibre optique avant deux ans. Pour encore plus d'informations : e-mail Prof@gla.ac.uk 16 >interactif n°10 Juin 19% Le bluffeur Par Ariel Wizman LES ORIGINES HISTORIQUES DE L'ESPRIT "ANAR- INTERNET" Les épisodes de Waco, des Free-Men, de l'arrestation de Unabomber ou la polémique sur la nécessité d'un réseau dépourvu de toute censure nous ont rappelé qu'il y a deux Amériques : l'une goûte l'ordre, construit des villes, gagne des marchés, prône le puritanisme et fonde des entreprises. C'est l'Amérique dominante, celle des impérialistes, des pères civilisateurs. L'autre Amérique est celle de Walt Whitman, ou de Thoreau, une Amérique sauvage, "homme des bois", anarchiste, païenne, ultraindividualiste... C'est celle qui est décrite dans La Tempête de Shakespeare à travers le personnage de Caliban, l'Homme sauvage. La scission remonte à un événement survenu à l'ère élisabéthaine. Une centaine d'années après la découverte de Insecte + Robot =v0 Au dessus de nos têtes, le ciel -qui ne manquera pas un jour de s'écrouler- pourrait bientôt être envahi par une NUEE D'INSECTES-ROBOTS, de la taille d'une pièce de 50cts ou d'un cube apéritif. Ces "petites bêtes", actuellement testées en laboratoire par la NASA, auront pour mission de surveiller l'atmosphère terrestre et d'en relayer les informations auprès de leurs cousins géants : les satellites.,. Imaginez un essaim d'abeilles électroniques survoler nos allées, nos prairies, et les parties de jambes en l'air qui s'y déroulent, pour en rapporter les images à Skynet... La vie pourrait devenir aussi privée eur qu'une conférence de presse sur Internet et nos manies les plus secrètes remplir les bases de données du Pentagone. Faudra-t-il vivre sous une moustiquaire pour échapper à la vigilance des micro-satellites ailés ? Mark Tilden, le père de cette nouvelle génération de coléoptères, affirme qu'à 20 dollars pièce, ses créatures volantes, fabriquées à partir de vieux composants de chaînes hi-fi ou de micro-ordinateurs, n'ont pas encore les moyens de connaître la marque du whisky, qui se trouve dans nos verres. Avant de tomber dedans... COMME DES MOUCHES ! l'Amérique par Christophe Colomb, John Donne, un poète gallois alchimiste et proche d'Elisabeth Ire (c'est, dans la pièce, le personnage de Prospero) lui conseille d'envoyer une colonie de pionniers à Roanoke, en actuelle Virginie, afin d'y fonder une enclave. Il semble que les hommes et femmes envoyés, sans doute amis de Donne, étaient pour la plupart des intellectuels "bohèmes" marginaux, occultistes, déjà frottés avant leur départ avec les marginaux élisabéthains qu'étaient les tsiganes, les sorcières, les sectes mystiques ou certains celtes, encore barbares. Quelques années après son départ, aucune nouvelle de la colonie n'était encore parvenue à la Mère-Patrie. On envoya des hommes à Roanoke : tout le monde avait disparu. Pas de trace de massacre, de lutte, le canon de la colonie fut retrouvé symboliquement enterré. Seul un arbre portait la marque gravée "Partis à Croatan". La colonie perdue avait choisi de se mélanger aux indiens "Croatans" locaux. Ils avaient décidé de vivre en "nobles sauvages", comme le prouvent les noms de certains des descendants actuels de la tribu, qui sont encore ceux des pionniers. La Colonie perdue s'était même enrichie, bien des décennies après, d'esclaves noirs en fuite, créant sans doute, à partir de cette expérience "New Age" et anarchiste avant la lettre, la première communauté tri-raciale de l'histoire humaine. La culture, entièrement orale, de cette microcivilisation n'a pas survécu (la plume est dans la main de l'ennemi était l'un des proverbes des gens de Roanoke), mais le sybaritisme mystique et résolument anti-Etat de ces colonies (plus tard pourchassées par les différentes sectes protestantes) est certainement l'une des origines de cet "anarchisme américain" qui prend le Sauvage, Caliban, pour modèle. De Mc Kenna à Unabomber, de Hakim Bey aux Hackers, ou -autre genredes miliciens aux sectes écolos extrémistes, un écho de ces déclassés mystiques élisabéthains se fait encore entendre dans l'Amérique du capitalisme sauvage et de l'Internet.
Scandale : les premiers informaticiens étaient des femmes ! Où l'on reparle d'Eniac (le grand-père des ordinateurs), de ses 50 ans et des ingénieurs qui l'ont conçu, dont certains, bien que membres de l'US-Army, maniaient aussi bien le rimmel que les trajectoires balistiques. Un demi-siècle de machisme informatique vient de s'écrouler, après la publication dans la revue américaine Annals of the History of Computing d'un article sur les VRAIS créateurs d'Eniac : DES FEMMES. Frances Bacon et Kay Antonelli, aujourd'hui âgées de 72 et 75 ans, y témoignent des conditions de travail -souvent déplorablesdans lesquelles elles ont programmé celui qui allait devenir l'ancêtre des ordinateurs modernes. Bien que dûment qualifiées et maniant l'électronique comme peu d'hommes en 1946, ces informaticiennes à talons hauts se voyaient systématiquement mises à l'écart, dès qu'un journaliste ou un officiel venait constater l'avancée des recherches. "C'était un monde d'hommes et il ne faisait pas bon assembler des composants en jupon" ajoute Frances, qui créa également le premier organigramme pour ordinateur. Cette révélation va-t-elle inverser la hiérarchie monosexuée du monde informatique ? Beaucoup pensent que non. Joseph Bartik, responsable du projet à l'époque, déclarait récemment à la presse américaine : "C'est la guerre qui nous a obligés à employer des Les armes intelligentes A l'heure où la police française se découvrait un nouvel ennemi mortel -la tendance au suicide de ses propres fonctionnaires- le Département de la Justice américaine faisait état de préoccupations radicalement différentes : éviter que ses policiers n'égarent, entre deux gorgées de Budweiser, LEUR REVOLVER... Aux Etats-Unis, plus d'l policier sur 5 tomberait sous les balles de son propre flingue, précédemment égaré ou subtilisé par le tout venant. Face à ce constat navrant, les scientifiques d'un laboratoire criminel du Nouveau Mexique proposent une solution : pourquoi ne pas construire des armes, à l'instar de celles utilisées par un certain Judge Dredd, capables de reconnaître la voix, le toucher et les vibrations de son utilisateur ? Un premier prototype, présenté à la presse, réagit déjà aux émissions d'un badge électromagnétique ou d'un sifflet. Le fonctionnaire devra, en guise de sommation, actionner un beeper ou souffler dans son porte-clefs biseauté, afin d'autoriser la mise à feu de son Magnum 44. Un deuxième prototype du flic moyen exploite un système de reconnaissance vocale afin d'identifier son utilisateur. Imaginez un policier en pleine fusillade, appeler par son petit nom l'arme qu'il a laissée tomber dans le caniveau, l'agripper à pleines dents avant de lui ordonner de tirer... ! L'image aurait choqué tant d'officiels de la Maison Blanche, que le projet serait déjà avorté. Reste une dernière possibilité, une crosse équipée d'un lecteur d'empreintes digitales permettant d'identifier à coup sûr son propriétaire. SEULEMENT, VOILA... WE HAVE A KIND OF A PROBLEM, PAL ! Les flics américains n'aiment travailler qu'en gants de cuir... Dans certains cas, même la technologie ne peut plus rien pour la police. Contact : Sandia National Laboratory, Albuquerque, New Mexico, US Tél : 19/1-505 844 4657. femmes pour programmer cette chose... Mais je reste persuadé qu'elles n'avaient absolument pas conscience de ce qu'elles faisaient." Rumeurs Qui peut croire encore les qu'en dira-t-on du village global ? Sur Internet, les vraies-fausses vérités se propagent à la manière des virus. Quelques extraits de conversations qui n'engagent que leurs auteurs... "Les photos interdites de Veronika Loubry circuleraient chaque premier jeudi du mois sur alt. binaries. erotica." "La vraie recette des yaourts Bio au Casei actif serait distribuée sur le Web, via un rerouteur anonyme, situé à Bons en Chablais (74)" "L'adresse en France de Michael Jackson est disponible sur la Home-page de Elke Mitterdorfer." "Vertige, un voilier connecté à Internet depuis les bords du Lac Léman, abriterait à son bord un commando d'élite, prêt à tout pour envahir la Suisse." "Les adorateurs de la chanson Comme une boule de flipper disposeront bientôt d'un site Web". "Certains employés de France Telecom pratiquent le Tantrisme". "Le site Web de Louis Farrakan vient d'être piraté par les compagnons d'Emmaüs". "Le bouton F15 des claviers Macintosh 825-2031-A, fabriqués en Irlande entre mars et juin 95, donnerait directement accès au site Web du Dale-Lama". "Le Dr. Gubler a été aperçu dans un magasin Interdiscount alors qu'il tentait de revendre son scanner". >interactif n°10 Juin 1996 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 1Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 2-3Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 4-5Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 6-7Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 8-9Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 10-11Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 12-13Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 14-15Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 16-17Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 18-19Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 20-21Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 22-23Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 24-25Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 26-27Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 28-29Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 30-31Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 32-33Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 34-35Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 36-37Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 38-39Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 40-41Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 42-43Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 44-45Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 46-47Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 48-49Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 50-51Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 52-53Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 54-55Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 56-57Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 58-59Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 60-61Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 62-63Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 64-65Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 66-67Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 68-69Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 70-71Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 72-73Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 74-75Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 76-77Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 78-79Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 80-81Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 82-83Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 84-85Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 86-87Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 88-89Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 90-91Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 92-93Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 94-95Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 96-97Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 98-99Univers Interactif numéro 10 juin 1996 Page 100