Tous Pros n°50 mar/avr 2016
Tous Pros n°50 mar/avr 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de mar/avr 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Promocash

  • Format : (200 x 297) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 4,6 Mo

  • Dans ce numéro : y-a t-il un cuistot dans l'avion.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
DECOUVREZ # LA NOUVELLE SLIM CAN. Découvrez le nouveau format canette 330 ml plus fin et plus pratique parmi la gamme Coca-Cola, Fanta & Sprite dans vos points de vente RotrOOV(fl OVt0$19$ tnf0
TOUS ENGAGÉS Pêche durable Évitez la sole Jusqu’à la fin avril, SeaWeb Europe déconseille la consommation de sole commune (Solea solea). Ce poisson est en pleine période de reproduction, et sa chair, difficile à travailler, perd rapidement de sa fermeté. Dès lors, les pertes de matière sont importantes, ce qui entraîne un surcroît de gaspillage. Dons Repas « suspendu » L’application gratuite Give’n’Joy s’inspire du concept des cafés suspendus. Elle permet d’offrir, grâce à des dons, un repas au restaurant à des personnes défavorisées. Pour ce faire, les clients du restaurant n’ont qu’à flasher un QR code avec leur smartphone et faire un don du montant de leur choix. Les dons sont ensuite cumulés et convertis en coupons repas. L’application a été lancée fin 2015. Elle compte bien séduire une centaine de restaurateurs à Mulhouse, avant de continuer son développement dans la région. CONCEPT Freegan Né aux États-Unis, le mouvement freegan proteste contre le consumérisme à outrance et le gaspillage alimentaire. La tendance commence à essaimer en Europe et possède désormais une adresse éphémère à Paris, le Freegan Pony. Dans ce restaurant végétarien, on mitonne les invendus récupérés le matin même sur le marché de Rungis. Comme le rappelle le maître des lieux, Aladdin Charni, « impropre à la vente ne veut pas dire impropre à la consommation. » Initiative Stücks à gogo Depuis quelques mois, Strasbourg a sa monnaie locale complémentaire, le stück. Le principe est simple : les consommateurs retirent des billets dans des comptoirs d’échange agréés (un stück vaut un euro) et les utilisent ensuite chez les commerçants et artisans partenaires. L’objectif ? Favoriser les circuits courts. L’enseigne de restauration locavore PUR etc. a immédiatement adhéré au projet, comme une cinquantaine d’autres commerçants. Les paiements en stücks pourront être utilisés pour régler les fournisseurs ou les salaires, et, ainsi, redynamiser l’économie locale. Malin Anti-gâchis Dans un restaurant, la gestion des stocks est toujours délicate. L’Auberge du Prieuré, située dans les Landes, a trouvé une solution pour limiter les pertes : ses plats du jour invendus à l’heure du déjeuner sont conditionnés en barquettes individuelles, et proposés le soir, en vente à emporter, pour 3 euros seulement. PROMOCASH s’engage TOUS SOLIDAIRES LA LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE est l’affaire de tous. Ainsi, en 2015, 70% des magasins Promocash ont réalisé des dons alimentaires et, la même année, 80% des magasins ont proposé des déstockages de produits datés. De nombreux partenariats avec des associations ont également été mis en place. Vous aussi, engagez-vous contre le gâchis en offrant gracieusement vos invendus ou vos restes. Pour connaître la réglementation qui encadre le don aux associations, référez-vous à la vidéo Conseils de Pros n°4, disponible sur la chaîne YouTube de Promocash France. 230 grammes de nourriture par personne sont gaspillés dans la restauration traditionnelle



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :