Stop Arnaques n°90 mar/avr 2013
Stop Arnaques n°90 mar/avr 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°90 de mar/avr 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : services à la personne, comment choisir ?

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Après la tendance du tout prêt à manger et face aux scandales de l’agroalimentaire, nombreux sont ceux qui n’hésitent pas à faire machine arrière et retournent aux fourneaux. On consomme des produits de saison, de préférences locaux pour économiser des euros mais aussi préserver l’environnement. On s’aperçoit que c’est meilleur pour la santé et l’on en conclue qu’il nous en coûte moins cher en frais médicaux. Du coup toute une panoplie de nouveaux appareils ménager font leur apparition pour tout faire à la maison. Encore fautil choisir ceux qui, en s’adaptant à vos besoins et modes de consommation, peuvent réellement prétendre vous faire faire des économies. Côté cuisine La cuisine « fait maison » est une pratique très répandue au sein conseil Conso Fait maison : est-ce si avantageux ? Faire sa popote chez soi représente pour certaine un monde à part, voire une corvée, pour d’autres un réel plaisir... Mais côté dépenses, le fait-maison est-il du meilleur goût pour votre portemonnaie ? 64 Stop Arnaques - mars-avril 2013 de la population française. Selon le dernier sondage TNS SOFRES sur le sujet en 2010, 97% des Français font ou ont dans leur foyer quelqu’un qui fait de la cuisine « fait maison ». Seulement 3% n’achètent que des produits « tout faits » même si le recours au « tout fait » est une pratique très répandue puisque 84% des français y ont recours au moins une fois par semaine. 8 français sur 10 donc optent pour le fait maison. Il peut s’agir d’une purée ou d’une confiture, d’une soupe ou d’une pâtisserie... Il suffit d’acheter de bons ingrédients, de fréquenter les marchés et de prévoir un peu de temps ainsi qu’une bonne dose de générosité. Mais pourquoi ? - C’est plus naturel : lorsque l’on fait les choses soi-même, on a la possibilité de choisir des ingrédients de qualité. On peut acheter des aliments à la ferme, ceux qui sont issus de la filière biologique Pourquoi préférez-vous manger maison ? ou d’une agriculture raisonnée, préférer certains ingrédients à d’autres dans la composition de la recette (par exemple, mettre de l’agar-agar à la place de la gélatine animale ou encore de l’huile d’olive de première pression à froid à la place d’une huile de mauvaise qualité). - C’est plus économique : le prix de revient du produit terminé est inférieur à celui que vous achèteriez (à qualité comparable) dans le commerce. - C’est plus écologique : lorsque vous préparez vous-même les produits, vous économisez les emballages pas de sachets en plastique, de boîtes en carton, de pots en plastique... - C’est plus ludique : en faisant la cuisine, on est capable de créer. On modifie les recettes de base selon ses envies et ses goûts, on joue avec les saveurs et les arômes, on invente, on expérimente, on innove... Et puis on peut associer les enfants à l’aventure culinaire et la transformer en un beau jeu familial. - C’est meilleur : comparez une crème anglaise maison à une crème anglaise en brique, une confiture maison à une confiture en pot, des croûtons maison et des croûtons en sachet... il n’y a pas photo, comme on dit ! CQFD Au lieu d’acheter des plats tout prêts pas super bons pour la santé, on s’accorde de plus en plus à consommer des plats maison. Ainsi, on se souvient des recettes et des conseils de grandmère. On cuisine en un peu plus
grande quantité le week-end pour portionner et congeler le tout. Il ne reste plus qu’à sortir du congel le gratin de choux-fleurs et de parsemer de gruyère pour régaler en quelques minutes toute la famille. On se prépare sa salade, on embarque sa portion de soupe ou de plat congelé le week-end pour le savourer au bureau et ne pas gaspiller son argent en plats cuisinés ou sandwicherie. Partons d’un exemple très simple : en achetant des crêpes toutes prêtes d’une marque distributeur à 1,45 € e les 10 pièces soit 5,80 € e le kilo, ce sont cinq personnes qui se régalent avec deux crêpes chacune. En investissant la même somme et en réalisant sa pâte traditionnelle la veille, on en réalise vingt de la même taille. C’est tout de même le double de quantité, 4 crêpes pour 5 personnes, pour le même prix ! Le prix du pain Les machines à pain se vendent comme des petits pains. Les fabricants mettent en avant l’économie sur le pain acheté en boulangerie, qui a considérablement augmenté. Le prix du pain maison reviendrait à 0,72 € le kilo contre 0,80 en boulangerie. Une famille pourrait économiser ainsi 300 € € par an sur le budget pain. On imagine que ce prix se base sur un pain composé uniquement de farine blanche T55 et non de farines biologiques de blé ou autres céréales qui coûtent quand même assez cher. Le prix tient-il compte de la dépense énergétique parce que pour cuire un pain dans une machine ou dans un four, il faut tout de même prévoir 3 bonnes heures. Les utilisateurs réguliers de machine à pain semblent tenir un discours tout autre que la volonté de faire des économies. Il y a d’abord la plaisir de faire son pain soi-même et de se régaler de l’odeur qu’il dégage dans la maison. Vient ensuite la possibilité qu’offre le fait maison d’imaginer ses propres mélanges de farines, ou d’ajouts de graines, fruits secs et autres ingrédients. Il apparaît également aussi important de savoir exactement ce que l’on mange. Mais tout cela ne les empêche pas d’aller faire un tour chez le boulanger du coin. à condition que celui-ci tienne la route au niveau de la qualité. En effet, à force de cuisiner soimême, le consommateur devient plus connaisseur et donc plus exigeant. Questions yaourts Investir dans une yaourtière présente certains avantages. Pour la planète, c’est tout bénef’ : plus d’emballages à jeter. Imaginez, votre famille mange 4 yaourts en une journée. Calculez sur Des bulles à moindre coût Pour ne pas avoir à charger d’avantage la liste de courses avec des packs de soda, on crée soi-même ses boissons pétillantes à partir de l’eau du robinet. La machine est fournie avec sa bouteille de 1l, son cylindre de CO 2 pour produire 60 l de bulles. SodaStream, Jet blanche, 70 € environ. à emporter ! Rien de tel pour emporter les plats maison que cette astucieuse boîte. Un ou deux récipients hermétiques, un séparateur amovible et un large élastique, elle passe au microondes et au lavevaisselle. Monbento, boîte MB original, 20 € environ. une année, ça fait 1.460 pots en plastiques en moins. Bye bye la routine, à vous les yaourts aux fruits, au caramel, au chocolat, aux épices et même les yaourts salées ! De plus vous savez ce que vous mangez. Vos pouvez choisir d’utiliser du lait bio, du lait végétal, du lait demi-écrémé en fonction de vos convictions et de vos envies. Vous choisissez et dosez le sucre et pouvez même opter pour du miel, du sirop d’agave, du sirop d’érable, du sucre non raffiné... En revanche, côté économies, c’est pas gagné ! Pour peu que vous utilisiez du lait bio et des ferments lactiques en poudre, le prix unitaire est plus cher qu’un yaourt premier prix dans les supermarchés. Il faut en plus prendre en compte l’investissement de la yaourtière et l’électricité qu’elle utilise. Stop Arnaques - mars-avril 2013 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 1Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 2-3Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 4-5Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 6-7Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 8-9Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 10-11Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 12-13Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 14-15Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 16-17Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 18-19Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 20-21Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 22-23Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 24-25Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 26-27Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 28-29Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 30-31Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 32-33Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 34-35Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 36-37Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 38-39Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 40-41Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 42-43Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 44-45Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 46-47Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 48-49Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 50-51Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 52-53Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 54-55Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 56-57Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 58-59Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 60-61Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 62-63Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 64-65Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 66-67Stop Arnaques numéro 90 mar/avr 2013 Page 68