Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : Zidane, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
2 JUILLET 2000 CHAMPION D’EUROPE ! Après l’épopée historique de 1998, Aimé Jacquet a laissé la place d’entraîneur des Bleus à son adjoint, Roger Lemerre. Celui-ci a conservé la grande majorité de l’effectif qui gagna la Coupe du monde et pour le championnat d’Europe des nations de 2000, il a appelé quelques nouveaux venus tels que Nicolas Anelka ou Sylvain Wiltord. Mais la France compte de nouveau sur le talent unique de Zidane pour faire la différence lors de cet Euro 2000.
Pour tous les commentateurs et les observateurs de l’Euro 2000 qui se déroule en Belgique et en Hollande, Zinédine Zidane est la star la plus attendue. Et la plus redoutée par les autres nations en compétition tant la classe et les qualités techniques du joueur de la Juventus de Turin impressionnent. Zizou a 28 ans, est en pleine possession de ses moyens et dans la force de l’âge pour un footballeur professionnel. Il reste le meneur de jeu d’une équipe nationale dans la plénitude de son jeu, qui arrive dans ce tournoi européen avec une seule défaite au compteur depuis 1998. C’était contre la Russie au Stade de France lors des éliminatoires. Comme par hasard, Zinédine Zidane n’était pas présent sur le terrain ce jour là…Confiants et sûrs de leur potentiel collectif, les Bleus possèdent en plus un capitaine exceptionnel qui ne cesse de galvaniser ou de remettre ses troupes dans le droit chemin, en la personne de Didier Deschamps. Quand à Zidane, il est fermement décidé à conquérir ce nouveau trophée. Un QG digne du Trianon de Versailles Les Français ont établi leur quartier général au château de Genval, un établissement 5 étoiles, pas très loin de Bruxelles et qui ressemble à s’y méprendre au fameux Trianon de Versailles. Véritable vedette du groupe des 22 joueurs sélectionnés par Roger Lemerre (qui a bien connu Zizou, comme joueur et appelé dans l’équipe militaire du Bataillon-de-Joinville que Lemerre entraîna), Zidane a obtenu de la fédération un vrai luxe : celui de faire embaucher Roberto, le chef cuisinier de son restaurant préféré à Turin, le Da Angelino, afin que toute l’équipe puisse profiter des talents culinaires de l’Italien. C’est le 11 juin 2000, à Bruges, que les Bleus débutent leur campagne européenne contre un pays qui leur a toujours causé beaucoup de soucis : le Danemark. Au début, les Français ont énormément de mal à imposer leur jeu et le pressing des Danois se fait de plus en plus menaçant. Mais Zidane provoque la différence par ses passements de jambes, ses dribbles et ses passes décisives comme celle qu’il destine à Thierry Henry, auteur d’un second but libérateur. La France gagne 3 à 0 et grâce à leur victoire sur les Tchèques lors du second match, les joueurs tricolores se qualifient directement pour les quarts de finale. Adversaire des Bleus : l’Espagne de Raul et Mendieta. Attention danger ! C’est de nouveau Zizou qui débloque la situation en première période, grâce à un lumineux coup franc qui va se loger dans la lucarne droite du portier ibérique. Les Espagnols égalisent sur un penalty de Mendieta avant que Djorkaeff ne marque le deuxième but victorieux. Á quelques minutes de la fin, l’avant-centre Raul (dont Zidane deviendra l’un des coéquipiers préférés et un ami au Real Madrid) rate un penalty. La France de Zizou part en demi-finale contre le Portugal de Luis Figo, un match programmé le 28 juin 2000 à Bruxelles. Ainsi que le rappelle notre consoeur Besma Lahouri dans son livre « Zidane, une vie secrète », publié en 2008 aux éditions Albin Miche, les Français « se voient ballottés comme jamais depuis le début de la compétition. Pour la première fois, l’équipe adverse ouvre le score. L’attaquant Thierry Henry égalise en deuxième mi-temps. Mais ensuite, ses coéquipiers poussent vraiment. Il faut jouer les prolongations. De sa Spécial Champions n°2 - 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 100