Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : Zidane, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
10 PHOTOS POUR L’ÉTERNITÉ L’ALBUM INÉDIT DE ZIZOU Depuis ses premiers pas professionnels sous le maillot de l’AS Cannes jusqu’à son expulsion pour son dernier match lors de la finale de la Coupe du monde 2006, la carrière sportive de Zidane rime avec des victoires, des défaites, des buts d’anthologie, des émotions et toujours, la passion du beau jeu et du ballon rond. Voici les images les plus importantes et les plus symboliques de la Zidane Story. 1/Championnat de France 1989 PREMIER MATCH CHEZ LES PROS Le 20 mai 1989, le jeune Zinédine Zidane n’a pas encore fêté ses 17 ans. Il fait partie de l’effectif de l’Association Sportive de Cannes, club de première division qu’entraîne Jean Fernandez. Á l’occasion du déplacement au stade de la Beaujoire contre le FC Nantes, le coach lance dans le bain ce pur produit du centre de formation cannois à 15 minutes de la fin de la rencontre qui se soldera par un résultat nul (1-1). Des débuts timides sous la houlette de son illustre capitaine, Luis Fernandez, mais qui lui permettent de se frotter à la compétition de haut niveau. Peu à peu, Zidane parvient à s’imposer au sein de l’équipe de la Croisette mais il lui faudra attendre le 10 février 1991, de nouveau face aux Canaris nantais, pour inscrire son premier but en tant que footballeur professionnel. Pour le récompenser, le président de l’AS Cannes offrira une voiture neuve à ce joueur de bientôt 19 ans et qui devient le grand espoir du football français. 2/Coupe de l’UEFA 1996 LA VICTOIRE CONTRE LE MILAN AC Meneur de jeu des Girondins de Bordeaux, un club où il évolue depuis 1992, Zidane est désormais surnommé Zizou, un sobriquet trouvé par son premier entraîneur à Bordeaux, Rolland Courbis. Le 19 mars 1996, l’équipe bordelaise, managée par Gernot Rohr (où on retrouve les amis de Zizou comme Christophe Dugarry et Bixente Lizarazu) frappe un grand coup en éliminant le Milan AC de Silvio Berlusconi,, lors du quart de finale retour de la Coupe de l’UEFA par 3 buts à 0, alors qu’elle avait été battue 2-0 à l’aller. Un match de référence, intense et d’une grande qualité technique où Zinédine Zidane impose sa vision du jeu, sa rapidité d’exécution et ses passes millimétrées qui permettent à son pote Dugarry de réussir un doublé. Sous le maillot girondin, le numéro 10, que tout le monde considère déjà comme le successeur de Michel Platini, marquera, entre autres, un but d’anthologie contre le Bétis Séville en coupe de l’UEFA en 1995, avec un tir - lob de 40 mètres.
4/Champion d’Italie 1997 VIVA LA JUVE ! C’est à la Juventus Turin que Zidane va réellement s’imposer comme la star planétaire du football. Transféré des Girondins de Bordeaux en 1996, il retrouve dans le club turinois son ami et capitaine en équipe de France, Didier Deschamps, qui va le guider dans ces premiers pas au sein de cette équipe hors normes et aux moyens colossaux. Les débuts à la Juve vont être compliquées et épuisants physiquement, en raison d’un véritable entraînement « à la militaire » et d’un positionnement sur le terrain qui ne lui convient pas. Mais Zidane, soutenu par son entraîneur Marcello Lippi, ne rate pas sa chance et parvient à conquérir le respect de ses coéquipiers et le cœur des tifosi. Sous le maillot de la « vieille dame », le surnom de la Juventus Turin, Zizou remporte son premier grand titre, celui de champion d’Italie en 1997. Avec son club, il gagnera de nouveau le calcio en 1998. Après Platini dans les années 1980, Zizou aura marqué de son empreinte et de sa classe la Juve où il jouera jusqu’en 2001. 3/Équipe de France 1994 DÉBUTS CHEZ LES BLEUS Pour sa première sélection en équipe de France le 17 août 1994, Zidane ne va pas décevoir le nouveau coach des Bleus, Aimé Jacquet, ni le public du parc Lescure de Bordeaux où se déroule le match amical France-République Tchèque. Alors que les Français sont menés 2 à 0, Zizou fait son entrée sur la pelouse à la 63 ème minutes. Ses premières foulées paraissent hésitantes, mais il se lance ensuite dans un véritable festival, marquant coup sur coup deux buts (dont un splendide tir de 25 mètres en pleine lucarne) et offrant ainsi un match nul à la France. Une étoile de 22 ans est née ce soir là et le gamin des quartiers nord de Marseille ne quittera pas plus le maillot bleu jusqu’en 2006, hormis son arrêt volontaire en 2004. Une vraie-fausse retraite en équipe de France qui prendra fin en août 2005 car pour Zidane « le maillot, l’entrée sur le terrain, la Marseillaise, c’est très fort. Et avec le brassard ! Pour moi, on ne peut pas aller plus haut que l’équipe de France. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 100