Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : Zidane, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
CE QU’ILS DISENT DE LUI « ZIDANE ET LE BALLON, C’E D’Aimé Jacquet et Roger Lemerre, ses sélectionneurs en équipe de France, en pensant par des anciens coéquipiers comme Fabien Barthez ou David Beckham, le pilote Michael Schumacher ou son ami, le comédien Jamel Debbouze, voici quelques uns de leurs propos concernant Zizou. David Beckham (son partenaire au Real Madrid) : « Il n’y a pas de mot pour décrire ce que signifie pratiquer le footballavec Zidane. Son retour en équipe de France est une merveille pour lui, pour nous, pour les gens ». (en 2005 lors de l’annonce du retour de Zidane chez les Bleus) Eugène Saccomano (journaliste et spécialiste du football) : « J’ai horreur de cirer les pompes des stars, mais je dois reconnaître que ce type est formidable, vraiment un brave garçon. Surtout, c’est un homme de devoir. Prendre le risque de revenir en équipe de France, comme il l’a fait, prouve qu’il ne recule devant rien pour terminer sa carrière internationale en beauté. C’est la marque des très grands champions. » Roger Lemerre (son entraîneur en équipe de France entre 1998 et 2002) : « Zidane et le ballon, c’est une relation d’amour, c’est de l’amour. Parce que c’est sa chose, ça lui appartient. Il lui donne. C’est un échange permanent entre les deux. Son pied, sa caresse… Son pied droit, son pied gauche, son corps…Il l’envoûte. » Fabien Barthez (son coéquipier en équipe de France) : « J’ai joué contre lui et avec lui. Je sais ce que je préfère. Un mec comme ça, il faut le mettre dans le formol pour qu’il ne lui arrive rien. » Michael Schumacher (pilote automobile et plusieurs fois champion du monde de Formule 1) : « Zidane est formidable. Il évolue sur une autre planète, c’est vraiment un extra-terrestre. » Aimé Jacquet (l’entraîneur des cham- 54 - Spécial Champions n°2
ST DE L’AMOUR » pions du monde de 1998) : « Nous étions menés 2 à 0 contre la République tchèque en août 1994 et la rentrée de Zizou sur le terrain a été plus que formidable. Il a marqué deux buts et nous a permis de repartir invaincus. Ce jour, ce fut un choc pour moi. Je me suis dit : il y a quelque chose de grand chez lui. Il n’est pas donné à tout le monde de maîtriser le ballon comme il le fait. Ensuite, il a une réelle facilité à lire le jeu, à l’organiser, à s’impliquer dedans avec ses partenaires. » Michel Platini : « Zidane, c’est le roi des fondamentaux. Il n’y a personne d’autre qui peut contrôler, amortir un ballon aussi bien que lui. Il a des bases exceptionnelles ! » Jamel Debbouze : « Zizou, c’est l’homme de ma vie. Si j’ai un fils, je l’appelle Zizou. Si j’ai une fille, je l’appelle Zizou, elle se démerde. » Michel Drucker : « Le football, pour moi, c’est Pelé ou Zidane. Sur ses quinze ans passés au plus haut niveau, Zizou en a passé dix dans les plus grands clubs du monde : le championnat le plus dur en Italie, comme Platini. « Zizou, c’est l’homme de ma vie. Si j’ai un fils, je l’appelle Zizou. » Jamel DEBBOUZE Puis, le Real Madrid. Le gars qui passe dix ans, deux fois cinq ans, dans les deux plus grands clubs de la planète, déjà, il n’y a pas photo. » Rolland Courbis (son entraîneur aux Girondins de Bordeaux) : « Des types adroits, j’en connaîs. Mais Zizou, c’est différent, il a un cartilage que les autres n’ont pas. » Christophe Dugarry (son ami et coéquipier à Bordeaux en en équipe de France) : « Si je suis devenu avec lui, au départ, c’est parce que j’avais une grande admiration pour le joueur. Zizou ne se rend pas compte qu’il est l’un des trois meilleurs du monde. » (dans « L’Équipe », le 28 décembre 1998) Jacques Chirac : « Cher Zinédine Zidane, ce que je veux vous dire, au moment le plus intense, peut-être à un moment dur de votre carrière, c’est l’admiration et c’est l’affection de la nation tout entière, son respect aussi, mais l’affection et l’admiration. Vous êtes un virtuose, un génie du football mondial. Vous êtes aussi un homme de cœur, d’engagement, de conviction. Et c’est pour cela que la France vous admire et vous aime. » (le 10 juillet 2006 au palais de l’Élysée, lors de la réception des Bleus, finalistes de la Coupe du monde contre l’Italie) Gérard Holtz : « J’ai une énorme tendresse pour cet homme d’une extraordinaire simplicité. Un jour, il m’a confié ce que son père lui répétait tout le temps : « Si tu veux qu’on te respecte, commence par respecter les autres. » Une phrase à méditer à l’heure où beaucoup de gamins ne respectent plus leurs parents, leurs professeurs, ni même leurs copains. » David Douillet : « Si je l’avais en face de moi ? Je serais une femme, je l’embrasserais sur la bouche. Non, je plaisante ! Plus sérieusement, je lui dirais chapeau, Monsieur ! Pour moi, c’est un vrai grand sportif. On dit toujours « ouais, le foot, l’argent, etc… » Avec Zidane, on peut être sûr que son moteur, ce n’est pas ça, j’en suis certain. Donc, c’est un grand Monsieur. » Raymond Domenech (son entraîneur chez les Bleus en 2005 et 2006) : « Zidane, il parle sur le terrain avec le ballon et cela nous va très bien. Ce n’est pas un exubérant, mais quand il entre sur le terrain, Zidane, c’est un chef. Les autres suivent. C’est naturel, rien n’est forcé. » Florentino Pérez (qui fut son président au Real Madrid) : « Il y a des joueurs qui sont nés pour jouer au Real Madrid et Zinédine Zidane en fait partie ». Spécial Champions n°2 - 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 100