Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : Zidane, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
JUVENTUS TURIN lui, au 364 de la Strada San Vito Revigliasco, le quartier ultra-chic de Turin. Deschamps lui a fait découvrir la ville et lui a fait comprendre qu’il devait se surpasser pour conquérir les tifosi ». Des débuts difficiles 42 - Spécial Champions n°2 Mais au début, comme pour Michel Platini, les prestations de Zidane ne sont guère convaincantes. Sévèrement critiqué par la presse italienne, le Français n’apporte pas au jeu de son équipe la lumière et la fluidité espérées. Certes, l’entraîneur Marcello Lippi lui demande des tâches défensives qui ne sont pas son point fort à cette époque, mais les spécialistes estiment que Zidane manque de solidité et d’intensité. Même Giovanni Agnelli, le président de la Juve qui a acheté à prix d’or cette perle made in France, se met à douter : « C’est lui que j’ai payé si cher ? Espérons qu’il ne sera pas ce « truc » qu’on a vu pendant l’Euro 96… », en faisant référence au très moyen championnat d’Europe des nations de Zidane. Face aux journalistes, Zinédine Zidane se confie : « Je suis content de jouer pour la Juve. J’aimerais aussi y laisser mon empreinte. Je crois que c’est vraiment une grande expérience, même si, parfois, je ne le vis pas très bien, mais c’est mon choix. » Avec son épouse Véronique, leur fils Enzo et son ami d’enfance Malek Kourane qui vit avec eux pour les aider au quotidien, Zizou oublie un peu la dureté du calcio et la pression du public, des dirigeants et des médias locaux. Et sous la houlette de Gianpiero Ventrone, le préparateur physique de la Juventus que tout le monde appelle « Le Marine’s » tant ses séances d’entraînement sont épuisantes, Zidane va encore mieux comprendre que « la dolce vita » n’est pas vraiment à l’ordre du jour à la Juve. Comme les dirigeants du club trouvent Zidane trop maigre, ils demandent à Ventrone de lui imposer de la musculation très poussée et des exercices musculaires infernaux. Á l’issue desquelles Zizou ira jusqu’à vomir ! Ventrone emmène le joueur français à Chatillon, dans les Alpes italiennes, où se situe le centre de remise en forme de la Juventus. Avec l’altitude, les difficultés seront décuplées. Pendant plus d’un mois, Zidane multipliera les pompes, les abdominaux, les courses de fond ou les sprints, cornaqué par un Ventrone convivial, mais intransigeant : « Quand il est arrivé à la Juve, techniquement je ne trouve pas de mot pour qualifier son talent. Mais physiquement, mama mia, il n’était pas aussi fort qu’il aurait dû l’être. Ce n’était pas un sujet très rapide, ni très grand. Mais Zizou appartient à cette catégorie de joueurs qui réussissent grâce à leur extraordinaire éducation. », a expliqué Ventrone « Le Marine’s », dans le livre de Besma Lahouri, « Zidane, une vie secrète ». Grâce au soutien d’autres joueurs comme Didier Deschamps, Ciro Ferrara, Paolo Montero ou AlessandroDel Piero, le natif de la Castellane va enchaîner, en souffrant, les séances. Pour son plus grand bien. Soutenu par son entraîneur Marcello Lippi, qui est persuadé qu’il n’a pas encore exprimé son plein niveau, Zidane a le déclic en décembre 1996 lors du match de la Coupe intercontinentale contre le River Plate de son idole Francescoli, qui se déroule à Tokyo. Zizou inscrit le seul but de la rencontre et offre une belle victoire à la Juve. Il réédite ses exploits contre l’Inter Milan en championnat et contre l’Ajax Amsterdam, en avril 1997, lors de la demi-finale de la Ligue des champions. Á la 90 ème minute, Zidane trompe trois adversaires avec une feinte incroyable et trompe le gardien du club hollandais. La Juventus l’emporte par 4 buts à 1 et les tifosi hurlent de joie en se levant : « Forza Zidane ! ». Les supporters raffolent de son toucher de balle, de ses coups francs et de sa spécialité, « la roulette. » Repositionné à un poste de milieu offensif et de meneur de jeu, Zinédine Zidane a réussi son pari. « J’ai gagné mes premiers titres avec la Juve. Or, ce que veut un joueur, c’est d’avoir des titres. La Juventus est selon moi l’un des meilleurs clubs du monde. », Après un premier titre gagné en 1997, la Juve et Zizou sont de nouveau champions d’Italie en 1998. Zidane étoffera son palmarès avec la Super coupe d’Europe (1996), la Super coupe d’Italie en 1997 et la Coupe intercontinentale en 1996. Mais il échouera deux fois en finale de la Ligue des champions, en 1997 et 1998. L’aventure turinoise se prolongera jusqu’en 2001, année de son départ pour un autre club mythique : Le Real Madrid.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 100