Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
Spécial Champion n°2 fév/mar 2013
  • Prix facial : 5,90 €

  • Parution : n°2 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 43,3 Mo

  • Dans ce numéro : Zidane, une icône française.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
SON MODÈLE c’était mon idole. J’avais un tas de posters de lui dans ma « Enzo, chambre… Si j’avais pu le croiser à cette époque, je me serais mis à genoux et je lui aurais embrassé les pieds ! », racontait Zinédine Zidane dans une interview pour le mensuel « Onze Mondial » en décembre 1998. Un an après son arrivée à la Juventus de Turin, lors de la finale de la Coupe intercontinentale qui oppose les Turinois aux Argentins de River Plate, le joueur français a l’occasion de 36 - Spécial Champions n°2 FRANCESCOLI, MON IDOLE ! Si Zidane a été ou reste toujours une référence pour de nombreux joueurs et pour des millions d’admirateurs, l’ancien numéro 10 de l’équipe de France a longtemps rêvé devant les exploits d’un footballeur exceptionnel : l’Uruguayen Enzo Francescoli. se mesurer à son idole : « J’étais très impressionné de le voir en en face de moi. Je lui ai parlé quelques minutes et il m’a offert son maillot dont je me sers souvent comme pyjama. Et lorsqu’il a appris que j’avais prénommé mon premier fils Enzo en son honneur, il en a été sincèrement ému. », poursuivait Zizou dans le même magazine. Entre Zidane et Francescoli, de nombreux points communs sautent aux yeux des amateurs : une conduite de balle sans pareille, une vision du jeu unique, des coups de patte irrésistibles, une technique irréprochable et une autorité naturelle pour mener le jeu de son équipe. Le Prince Né le 12 novembre 1961 à Montevideo, capitale de l’Uruguay, Enzo Francescoli, milieu de terrain offensif, était surnommé « Le Prince » en raison de son élégance sur le terrain et en dehors des pelouses. Après voir commencé sa carrière en 1980 dans le club des Montevideo Wanderers, il signe avec l’équipe argentine de River Plate pour laquelle il jouera entre 1983 et 1986, avec plusieurs titres à la clef. « Le Prince » débarque ensuite en Europe et connaîtra plusieurs clubs : le Matra Racing de Paris entre 1986 et 1989, l’Olympique de Marseille de 1989 à 1990 (il sera champion de France en 1990 avec l’OM, présidé alors par Bernard Tapie), puis les clubs italiens de Cagliairi (entre 1990 et 1993) et Torino en 1993-1994. Comme il l’avait promis, Enzo Francescoli revient en Argentine, à l’Atlético River Plate où il terminera son parcours en février 1998, à l’âge de 37 ans. Ayant participé à deux Coupes du monde avec l’Uruguay (en 1986 et 1990) et sélectionné 78 fois en équipe nationale, l’idole de Zidane faisait partie de la liste des 125 plus grands footballeurs de sa génération, établie à l’occasion du centenaire de la FIFA en 2004. Reconverti depuis 2002 dans la gestion d’un groupe audiovisuel (« Tenfield ») et d’une chaîne de télévision consacrée au ballon rond aux USA (« GolTV »), Francescoli se partage désormais entre Montevideo et Miami, en Floride.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 1Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 2-3Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 4-5Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 6-7Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 8-9Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 10-11Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 12-13Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 14-15Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 16-17Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 18-19Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 20-21Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 22-23Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 24-25Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 26-27Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 28-29Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 30-31Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 32-33Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 34-35Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 36-37Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 38-39Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 40-41Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 42-43Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 44-45Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 46-47Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 48-49Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 50-51Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 52-53Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 54-55Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 56-57Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 58-59Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 60-61Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 62-63Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 64-65Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 66-67Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 68-69Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 70-71Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 72-73Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 74-75Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 76-77Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 78-79Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 80-81Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 82-83Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 84-85Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 86-87Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 88-89Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 90-91Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 92-93Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 94-95Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 96-97Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 98-99Spécial Champion numéro 2 fév/mar 2013 Page 100