Qzine n°10 déc 14 à mar 2015
Qzine n°10 déc 14 à mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de déc 14 à mar 2015

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Réseau des Jeunes LGBTI d’Afrique de l’Ouest

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : amour, pratique révolutionnaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
participant au quotidien des citoyens. Ramenant à la vie le bâtiment abandonné, cette citadelle prévoyait une école, un hôpital, un parlement, un lieu spirituel, un poste de police et un marché, comme décor invitant les participants à construire une société démocratique idéale, et à regarder de manière critique et créative les problématiques sociales du moment et les pratiques institutionnelles. Cependant, cette brillante idée s’est évanouie rapidement alors que, une semaine avant le festival, les organisateurs recevaient une lettre dans laquelle les autorités interdisaient l’évènement sauf autorisation officielle. « Un jour avant le lancement du festival, après une semaine de lutte, nous savions que nous n’obtiendrions pas l’autorisation, donc nous sommes passéEs au plan B, qui consistait à développer le programme dans différents lieux avec l’aide de plusieurs organisations. Finalement, nous nous sommes débrouilléEs pour maintenir notre programme malgré les menaces du Ministère de l’Intérieur » explique un (une ?) membre âgé de 22 ans du comité d’organisation du festival et également décorateur (décoratrice ?). L’idée d’organiser un festival alternatif est née de la volonté d’activistes politiques de célébrer les révoltes du 20 Février 2011, lorsque des milliers de marocains se sont rassemblés dans la rue pour demander le changement. Quelques manifestants impliqués dans ces luttes ont uni leurs forces et ont ensuite fondé le Mouvement du 20 février. « Deux ans après son émergence, le (la ?) plus jeune activiste les a rejoint et a formé des ensembles culturels et artistiques dans différents champs de l’art avec l’objectif partagé de promouvoir la liberté d’expression et les droits humains fondamentaux. » Deux ans après son émergence, le (la ?) plus jeune activiste les a rejoint et a formé des ensembles culturels et artistiques dans différents champs de l’art avec l’objectif partagé de promouvoir la liberté d’expression et les droits humains fondamentaux. Le collectif féministe Femmes Choufouch, l’Union marocaine des Étudiants pour le Changement du Système Éducatif, le groupe de réalisation indépendant Guerilla Cinema, les Végétariens Marocains, ainsi que d’autres artivistes indépendants ont pris part à cette effervescence culturelle et artistique de 4 80 Numéro 10, Décembre 2014 jours, proposant un programme aussi ambitieux et harmonieux que possible. Malgré des changements de lieu de dernière minute et des difficultés concernant le budget, « toutes les activités se sont déroulées comme prévu, sans aucune censure ». « Le public du FRA est majoritairement composé de jeunes. Je pense que le nombre de visiteurs augmente après chaque nouvelle édition. Plus de 200 personnes ont participé au festival cette année, ce qui est une expérience nouvelle pour nous ». Le programme du festival comportait des ateliers de théâtre des opprimés, des retransmissions sur des radios indépendantes, des débats sur des mouvements révolutionnaires d’autres pays et sur l’identité religieuse, des jeux sur la démocratie, des concerts, des conférences d’histoire, d’économie et de communication, des projections de longs métrages comme « The Land Between » de l’australien David Fedele, un documentaire qui montre la vie clandestine des migrants sub-sahariens dans les montagnes du nord du Maroc. Une sélection de courts métrages était diffusée non-stop dans une salle spéciale pendant les quatre jours pour un plaisir et une éducation continue !
Cette année était de loin la plus internationale de toutes, avec des contributeurs indépendants d’Allemagne, de Palestine, d’Espagne, de France et d’Autriche qui ont traversé les frontières pour partager leur art et leur expérience. Un débat spécial était organisé par des membres LGBT qui ont abordé les thématiques de santé liée à la sexualité et de santé reproductive, ainsi que les questions de genre en général. « Les résultats que nous avons eu en terme de programme sont riches et variés. Et le nombre de participants a augmenté, ce qui est une preuve que les gens ont besoin d’un espace pour se rencontrer, partager et s’exprimer ». « Toutes les activités ont été réussies, mais ce qui m’a vraiment impressionné (e ?) a été qu’après les deux éditions précédentes nous sommes finalement arrivéEs à organiser un vrai concert, je veux dire, avec une véritable scène et de vraies lumières ». Au-delà de cette passion, le jeune décorateur (la jeune décoratrice ?), beaucoup d’autres – des réalisateurs, des graphistes, des directeurs culturels ou des musiciens – ont contribué à faire de cet évènement un succès retentissant, qui prouve qu’il existe un « nouveau Maroc » qui suit sa propre voix ! (qui suit son propre rythme !) Numéro 10, Décembre 2014 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 1Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 2-3Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 4-5Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 6-7Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 8-9Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 10-11Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 12-13Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 14-15Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 16-17Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 18-19Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 20-21Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 22-23Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 24-25Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 26-27Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 28-29Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 30-31Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 32-33Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 34-35Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 36-37Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 38-39Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 40-41Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 42-43Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 44-45Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 46-47Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 48-49Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 50-51Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 52-53Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 54-55Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 56-57Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 58-59Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 60-61Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 62-63Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 64-65Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 66-67Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 68-69Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 70-71Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 72-73Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 74-75Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 76-77Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 78-79Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 80-81Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 82-83Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 84-85Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 86-87Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 88-89Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 90-91Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 92-93Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 94-95Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 96-97Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 98-99Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 100