Qzine n°10 déc 14 à mar 2015
Qzine n°10 déc 14 à mar 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de déc 14 à mar 2015

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Réseau des Jeunes LGBTI d’Afrique de l’Ouest

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 17,0 Mo

  • Dans ce numéro : amour, pratique révolutionnaire.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
PENSÉES : JE ME SOUVIENS… Je me souviens : Je garde encore beaucoup de souvenirs de nous, de notre petite famille. Mais j’ai très peu de moments d’amour en moi, où nous avons partagé cette chaleur familiale, où nous avons manifesté que nous nous aimions avant que la mort nous fasse perdre nos raisons. Lorsque je replonge dans ces souvenirs, alors que j’avais environ 10 ans, il est très complexe de décrire notre relation familiale. 54 Numéro 10, Décembre 2014 Histoire personnelle De Stéphane Ségara Je me souviens : Nous étions comme cette famille nucléaire traditionnelle locale vivant des principes et des valeurs de vie qui tournaient autour du respect du droit d’aînesse, la politesse, l’obéissance absolue aux géniteurs, et sans oublier ramener de bonnes notes scolaires à la maison. Je me souviens : Nous avions très peu de moments de communion où nous partagions cet amour
entre parents et enfants. Il ne nous était pas permis d’exprimer nos sentiments. D’un accord tacite, nous devions ravaler ces sentiments, nous ne devions pas les extérioriser. Je me souviens : Ma mère qui était très timide et assez sensible, essayait de donner une chaleur mais très sommaire. Elle avait sa façon à elle d’aimer mais que nous ne comprenions pas toujours, que nous trouvons trop distante. Pendant la période de sa longue maladie, qui l’emportera, je ne savais comment lui exprimer mes peines. Je feignais l’indifférent pas que je n’étais pas soucieux de son état mais par peur que mes sentiments ne soient sévèrement réprimés. Par moment, lorsque Maman faisait des crises d’évanouissement, je me retirais derrière la maison et je pleurais tout seul, puis je revenais le visage souriant pour ne pas laisser transparaitre un quelconque sentiment. Je me souviens : Mon père était très rigoureux, voire sévère dans sa manière de faire les choses. Il ne tolérait aucun écart de comportement. Par conséquent, nous étions très distants de lui et nos relations se limitaient à la simple présentation des notes scolaires. Cependant, son attitude s’atténuera avec la maladie puis le décès de ma mère. Mais je pense qu’il était déjà tard pour nous, ou alors qu’il a eu très peu de temps pour construire « notre amour. » Je me souviens : Durant la maladie de Maman, je ne lui tenais pas très souvent compagnie pour ne pas toujours m’apitoyer. Un jour, pendant qu’elle était allongée seule sur le canapé du salon, elle m’appela pour venir lui tenir compagnie et me demander de lui raconter une anecdote, ce que je savais bien faire avec mes amis. Elle me connaissait bien ma mère… Par timidité, et par honte de parler de ce que je ressentais en la voyant si amaigrie et affaiblie par la maladie, je n’ai rien pu lui dire, je suis resté là à la regarder. Et c’était notre dernier échange privé jusqu’à son décès quelques semaine plus tard. Numéro 10, Décembre 2014 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 1Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 2-3Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 4-5Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 6-7Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 8-9Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 10-11Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 12-13Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 14-15Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 16-17Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 18-19Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 20-21Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 22-23Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 24-25Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 26-27Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 28-29Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 30-31Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 32-33Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 34-35Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 36-37Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 38-39Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 40-41Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 42-43Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 44-45Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 46-47Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 48-49Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 50-51Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 52-53Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 54-55Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 56-57Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 58-59Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 60-61Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 62-63Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 64-65Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 66-67Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 68-69Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 70-71Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 72-73Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 74-75Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 76-77Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 78-79Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 80-81Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 82-83Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 84-85Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 86-87Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 88-89Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 90-91Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 92-93Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 94-95Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 96-97Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 98-99Qzine numéro 10 déc 14 à mar 2015 Page 100