Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°18 de nov-déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 43,4 Mo

  • Dans ce numéro : devenir autonome et croire en soi...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
• Eric, 44 ans, témoigne  : « Lamitié homme-femme ne peut pas vraiment exister. car nous les hommes, nous sommes des prédateurs. Nous regardons toujours la femme d'abord sous un angle sexuel. Va-t-on arriver à la posséder ou pas ? Ce n'est seulement une fois que ce problème est réglé qu'une femme pourra devenir une bonne copine. Et encore.. » Souvent impensable pour les hommes Une telle amitié semble donc encore plus impensable pour les hommes, qui, forts de l'héritage culturel de notre société patriarcale, exercent - plus ou moins inconsciemment ! - un jeu de pouvoir dans lequel la femme est là pour satisfaire ses besoins. Mais qu'en est-il aujourd'hui, à l'heure où ce jeu de pouvoir entre les protagonistes se réorganise et que les femmes prennent part à leur tour au pouvoir ? Ce nouvel équilibre entre les protagonistes n'est-il pas LA condition fondamentale pour que l'amitié hommefemme puisse enfin s'établir ? D'autres argumenterons dès lors que cette amitié est possible, qu'elle existe. Mais aussi qu'elle est très rare et très fragile, parce que l'équilibre est délicat, tant la force d'attraction de la sexualité augmente avec la proximité. Et que cette proximité génère une exclusivité des rapports, qui met en péril une dynamique purement amicale à long terme. Des mots à la réalité Des mots à la réalité, il y a souvent tout un monde.. Ainsi, d'après une étude menée par J. Maisonneuve etL. Lamy, auteurs de Psychosociologie de l'amitié (Ed PUF, 1993), 80% des hommes affirment être disponibles pour une amitié avec une femme. Mais dans les faits, seulement 40% déclarent avoir au moins une femme dans leur constellation amicale.t.:amitié entre les hommes et les femmes semble d'ailleurs assez peu courante : 83% des meilleurs amis des femmes sont des fem- 40 « Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour » [Tahar Ben Jelloun] mes et 72% de ceux des hommes sont des hommes, selon l'étude menée par Claire Bidart, auteur de Lamitié, un lien social (Ed La Découverte, 1997). En amitié, évitons le mélange des genres, telle semble être notre devise ! Sentiment d'affection et de sympathie profonde, les grandes amitiés se fondent, selon le psychanalyste Marc-Alain Descamps, sur la fidélité et l'entraide. Elles sont souvent le fruit de relations nées pendant la jeunesse et résistent au temps. « La relation d'amitié exclut la rivalité ou la domination et apporte la certitude que l'autre sera toujours là en cas de nécessité », insiste-t-il. Des exigences qui n'ont rien d'inconciliable avec la différence des sexes. !  : attirance sexuelle au cœur du débat Quasiment tous les psychologues s'accordent à dire que l'amitié entre un homme et une femme peut exister dès lors que le sujet de la sexualité est enfin levé. Lydie Salvayre dans son « Petit traité d'éducation lubrique)) donne une vision très humoristique de cette question. « Oh, dans le passé bien sûr. j'ai souvent cru avoir rencontré une exception. Enfin, je m'enorgueillissais de pouvoir dire à l'instar de mes amies « Marco est un super copain, on s'amuse bien ensemble. Je peux tout lui raconter... » et je ne me gênais pas pour lui narrer dans le détail les affres des élans de mon cœur, pour lui demander son avis neutre et compatissant et pour sol- « L'amitié finit parfois en amour, mais rarement l'amour en amitié » [Charles Caleb Colton] liciter ses conseils en stratégie amoureuse. Jusqu'au jour où, infailliblement hélas. il me faisait des avances. Incrédule, la bouche bée et le visage blême j'accueillais la confidence et son désir caché comme une trahison. En général, je décidais sur le champ de ne plus le voir car il avait osé détruire irréversiblement l'amitié que je croyais avoir construit avec lui pour toujours. Drame de ma vie. Tous ceux qui recherchaient mon amitié recherchaient en fait la douceur de mon lit. » Et Lydie Salvayre de continuer sa description du sujet par les propres contradictions de la femme en terme d'amitié avec les hommes  : « Pourtant en vieillissant, la tendance semble s'inverser. Je devrais me réjouir et jubiler enfin à l'espoir fou qu'un homme veuille de moi comme amie. Et bien non, voilà maintenant que je panique. Car enfin, s'ils veulent de moi uniquement comme d'une amie que cela peut-il donc signifier ? Et les démons de me souffler à l'oreille que sûrement je ne suis plus séduisante. Oue seuls ma personnalité et mon caractère agréables ont des attraits à leurs yeux et que ce qui fait mon charme ne se loge plus dans mes formes harmonieuses et ou dans mon sex-appeal infernal. Ah, que je me sens femme dans mes contradictions et comme je m'en blâme. Ils me convoitent, je les conspue comme des bêtes testostéronées. Ils recherchent ma conversation et mon écoute attentive et je les foudroie de mes yeux noirs, qu'ils calcinent instantanément et que cendres ils deviennent s'ils ne se consument pas par le feu de leur amour pour moi.) ) Quand l'amitié se transforme D'autres témoignages nous font réfléchir à la question, notamment à l'inverse, quand c'est une grande amitié qui se transforme peu à peu en amour. Ecoutons, Guillaume, 34 ans qui semble bien connaître la question  : « Il y a souvent dans notre vie quelqu'un qui compte énormément, qui nous correspond en tous point, quelqu'un avec lequel on se sent à l'aise, avec qui on pourrait refaire le monde pendant des heures, cette personne, c'est notre meilleure amie. Et dans cette infinie complicité, on se rend
« Le soleil est rare et le bonheur l'est aussi. » [Serge Gainsbourg] parfois compte que cette relation si parfaite pourrait déboucher sur quelque chose de plus fort et de plus grand. Alors on se découvre un amour pour celui ou celle qui partage tous ces moments avec nous. On se dit que finalement puisque l'on s'entend si bien, rien ne pourrait venir contrarier notre amour. Mais il fa ut souvent se méfier de ce sentiment ! En effet, si l'on n'est pas sûr de ces derniers, il y a des risques de briser bêtement une si belle amitié, en basant la relation nouvelle sur une simple attirance et un moment d'égarement, où l'on n'est sûr de rien. Car si l'amour commence sur les chapeaux de roue, il risque de se terminer dans une rivière de souffrance. Cependant dans le cas où les sentiments sont sincères, il faut absolument en parler à son ami sans tarder. Il faut absolument éviter de créer un malaise, qui viendrait mettre un froid dans votre amitié et diminuer vos chances d'accéder à votre souhait. Alors parlez-lui de vos sentiments, même si cela vous parait difficile voire inconcevable, foncez et osez affirmer vos sentiments, vous vous sentirez alors libéré. Je sais que vous pensez que vous y avez tout à perdre, mais votre véritable perte ne viendrait-elle pas de votre souffrance ? Tous ce que vous risquez, c'est d'entendre une vérité qui n'ira pas dans votre sens, mais là encore au moins étant fixé vous en souffrirez moins et si votre amitié est solide elle y survivra. » Quid de l'amitié intersexe Depuis une cinquantaine d'années, l'amitié intersexe devient donc une éventualité acceptable et même une réalité pour bon nombre d'individus dans le monde occidental. Quand les hommes et les femmes interviewés examinent sa possibilité, ils se trouvent confrontés à deux difficultés principales  : l'acceptation et l'intégration fonctionnelle de la différence de l'autre sexe, ainsi que la gestion de l'attirance sexuelle dans la relation à l'autre sexe. Concernant la première, il s'agit de trouver une interface de communica- SÉVERINE AUFFRET, philosophe : Des relations d'égalité où se manifeste la différence " Ces amitiés « intersexuées », que j'appelle « amitiés compliquées », se fondent, comme toutes les relations amicales, sur le choix et la volonté, et, en ce sens, se différencient des liens fraternels. La part sexuelle peut exister dans les esprits mais le désir est retenu et maîtrisé. Y céder n'apporterait rien alors qu'y renoncer permet à une union durable et « Spirituelle,, de CATHERINE MARCHI, psychologue clinicienne, diplômée de l'Université René Descartes Paris V  : l'amitié avec un ex• Devenir la meilleure amie de son ex est possible à condition que chacun ait fait véritablement le deuil de la relation amoureuse et soit prêt à passer à tout autre chose. Malheureusement, beaucoup de ceux qui proposent• Restons amis, tu veux bien ? • le font parce qu'ils sont incapables d'accepter la séparation. C'est un pis-aller, une compensation, une façon artificielle de conserver un lien avec l'être aimé. Dans ces tion qui réduise les différences séparant le « monde masculin » du « monde féminin » (interface basé sur leurs caractéristiques communes). Concernant l'attirance sexuelle, perçue comme une menace de la relation amicale, il faut qu'elle soit « dépassée » mentalement ou « dépensée » corporel lement, ou encore, plus rarement, intégrée à l'ami- A LIRE s'enraciner. La rivalité est moins présente qu'entre personnes de même sexe. On peut y trouver de l'admiration. Ce sont des relations d'égalité où se manifeste la différence. Elles permettent un accès au point de vue, à la sensibilité de l'autre sexe, dans sa façon de percevoir les choses. Pour toutes ces raisons, on peut y voir une qualité d'ouverture supplémentaire. » cas-là, cette « pseudo-amitié » risque fort de devenir un frein à toute nouvelle rencontre amoureuse. Il n'est jamais bon de se raccrocher à un passé qui n'existe plus. En règle générale, mieux vaut une vraie rupture, franche et radicale, le temps nécessaire au deuil de cet amour passé. C'est plus douloureux à vivre au début, voire pendant plusieurs mois, mais, au bout du compte, on en sort libéré(e) et prêt(e) pour d'autres aventures..., , tié (sans que cette dernière soit atteinte dans son statut d'amitié). Une fois ces difficultés réglées, les individus réalisent qu'ils peuvent jouir d'une relation plus profonde avec l'autre de sexe opposé et découvrir simultanément des aspects jusqu'alors inconnus de leur propre soi.• " L'amitié entre les hommes et les femmes n'existe pas " de Gaël Dubreuil, Editions Publibook, 13  € . " De quoi parlent les hommes quand les femmes ne sont pas là, sinon de femmes ? " L'amitié est-elle possible entre un homme et une femme ? Quelle est la place de l'homme après la libération de la femme ? Comment devenir père dans une société aux " repères, , changeants ? Arnaud et Sylvain, réunis par leurs sentiments envers une même femme, vont profiter d'une soirée pour résoudre ces questions universelles. Ils vont oublier un temps leur concurrence pour dévisager ensemble les multiples facettes de ce phénomène étrange que l'on nomme amour. Une pièce en tandem, drôle, tendre, parfois grinçante, un peu absurde et si actuelle... Organisateur de spectacles vivants, administrateur de projets audiovisuels, Gaël Dubreuil est notamment le fondateur de l'Institut du Court Métrage Rhône-Alpes. Il nous livre avec cette pièce de théâtre une autre facette de son imaginaire. 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 1Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 2-3Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 4-5Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 6-7Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 8-9Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 10-11Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 12-13Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 14-15Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 16-17Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 18-19Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 20-21Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 22-23Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 24-25Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 26-27Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 28-29Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 30-31Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 32-33Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 34-35Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 36-37Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 38-39Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 40-41Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 42-43Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 44-45Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 46-47Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 48-49Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 50-51Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 52-53Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 54-55Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 56-57Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 58-59Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 60-61Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 62-63Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 64-65Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 66-67Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 68-69Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 70-71Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 72-73Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 74-75Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 76-77Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 78-79Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 80-81Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 82-83Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 84