Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°18 de nov-déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 43,4 Mo

  • Dans ce numéro : devenir autonome et croire en soi...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
DOSSIER « Mes omi(e)s & moi » je ne sors jamais, j'ai de la difficulté à aller vers les autres. Comment pourrait-on vouloir d'une amie comme moi ? » Il est clair que Marie­ Laure projette su r les autres l'image désastreuse qu'elle a d'elle-même. Elle met ainsi un barrage entre elle et les autres qui l'empêche de se montrer sous son véritable jour. Dans ce cas de figure, se tourner vers un psychologue ou d'autres thérapies comportementales, peut l'aider à sortir de ce cercle vicieux pour reprendre confiance en elle et apprendre à aller vers les autres. En apprenant à s'affirmer, elle retrouvera le goût des autres et le plaisir de l'altérité. Trop attendre de l'autre D'autres cas de figure existent. Certaines personnes n'ont plus d'amis parce qu'elles ont été déçues par le passé et ne veulent plus revivre cette expérience traumatisante de la trahison et de la perte d'une amitié. D'autres attendent beaucoup trop de l'autre et confondent leur ami avec un « sauveteur », un « sauveur » qui va les sortir de toutes les situations difficiles de l'existence. Or, l'amitié est comme toutes les relations véritables, un subtile dosage entre ce que l'on va donner et ce que l'on va recevoir en retour. De cette rencontre entre deux égos, deux égoïsmes, doit ressortir un vrai partage, une relation de confiance et de respect mutuel où chacun tient une place aussi importante que l'autre. Nous connaissons tous ces relations à « sens unique » qui n'ont d'amitié que le nom. 38 « Qui néglige les marques de l'amitié, finit par en perdre le sentiment. » (William Shakespeare) Sans compter que pour devenir « ami », il faut apprendre à se livrer, à se montrer sous son véritable jour, avec ses forces mais aussi ses faiblesses et c'est là aussi que le bât blesse parfois L'égo est tellement fort qu'il nous est difficile de nous montrer « humain ». Si vous pensez être dans l'un de ces cas de figure, essayez de vous demander ce que vous attendez d'une relation amicale. Prenez une feuille blanche et notez tout ce que vous en attendez. Puis prenez ensuite une autre feuille blanche et notez ce que vous êtes prêt à faire pour avoir des amis en retour. Naturellement, vous constaterez que l'amitié demande un échange, de donner de soi, de son temps, de son énergie, de son écoute, de sa compréhension. Apprenez alors dans toutes vos relations à vous conduire telle que vous aimeriez qu'on se conduise avec vous. Telle est là, la clef du changement et de l'ouverture aux autres. L:amitié demande de l'ouverture d'esprit également. savoir raisonner différemment. ne plus seulement rester dans son prisme, mais accepter de voir avec le regard et le ressenti de l'autre. Il est temps pour vous d'accepter le changement qui va s'opérer en vous. Si vous n'avez pas d'amis, dites-vous bien sans culpabiliser pour autant, que vous en êtes le seu l responsable. Dans ce cas, à vous de faire le premier pas vers les autres, de commencer à donner sans attendre le moindre retour. Vous verrez, les résultats ne devraient pas mettre trop longtemps à se faire sentir. Si vous êtes au clair dès le départ avec vos envies et désirs, vous réussirez ce nouveau challenge. Ce n'est pas en étant trop exigeant. que vous donnerez aux autres l'envie de venir vous voir et se confier à vous. Soyez souples et ouverts. Ayez confiance en vous et en l'autre, et sachez bien entendu entretenir la flamme de l'amitié.• A LIRE Pema Chodron Entrer en amitié avec soi-même " Entrer en amitié avec soi-même » de Pema Chë>dron, Editions Pocket, 225 pages, 5,90  € . CHRISTOPHE ANDRÉ, psychiatre et psychothérapeute : Il est toujours possible d'être un cc solitaire sociable » " Cette préférence de certaines personnes de ne pas avoir d'amis n'en est pas une, en réalité, car elle repose sur la conviction que sa compagnie n'est pas appréciée, et sur la peur d'entrer en conflit. Mais ce n'est pas la personne qui n'est pas appréciée, simplement son comportement  : la position d'observateur qui semble souvent la sienne finit toujours par gêner, agacer ou frustrer les autres. Quant à la peur du conflit, il est toujours possible d'apprendre à s'affirmer. Et plus on le fait, plus on découvre qu'un désaccord ne signifie pas forcément la fin d'une relation. Il existe de nombreux stages d'affirmation de soi, dans le cadre de formations professionnelles, de stages de développement personnel, ou de thérapies. Faites l'expérience de vous impliquer davantage, histoire de voir ce que cela peut donner. À mon avis, vous aurez d'agréables surprises. Il est toujours possible d'être un solitaire sociable,
L'amitié Homme-Femme. ça existe ? Nous avons tous été confrontés un jour ou l'autre à cette question  : l'amitié homme-femme est-elle vraiment possible ou est-ce simplement une illusion ? Les avis sont partagés, puisque nous avons toutes et tous des exemples qui prouvent que c'est possible ou que ça ne l'est pas. Entre témoignages et avis de psys, essayons d'y voir plus clair sur ce sujet délicat. Un ami c'est celui qui vous laisse l'entière liberté d'être vous-même » expliquent les psys.L.:amitié (est une relation d'affection basée sur la confiance. le dévouement, le soutien et le sacrifice. On apprend à donner plus que recevoir et à accepter l'autre tel qu'il est. C'est une relation qui nous enrichit. nous aide à évoluer et à nous sentir utiles. nécessaires et aimés. D'habitude, on préfère avoir des amis du même sexe. mais il arrive quelquefois qu'on se lie d'amitié avec des personnes de sexe opposé. Toutefois. de l'avis des psychologues. pour qu'un homme et une femme soient exclusivement des amis. il faut qu'ils sachent clairement quels sen-.."timents les unissent. parce que la limite entre l'amour et la forte amitié est très fine et faci le à franchir Mais, le problème c'est que quand on se sent bien avec l'autre. et qu'il y a toujours cette envie d'être ensemble, de partager des choses. sans qu'il y ait aucun obstacle.comme le fait d'avoir son propre couple. l'amour surgit inévitablement avec le temps. Amitié ou amour ? L.:amitié est donc la forme la plus parfaite de l'altruisme  : l'individu s'y accomplit dans un autre lui-même, et cette offrande mutuelle paraît d'autant plus noble qu'elle ne doit rien à la passion.L.:amour, lui, est toujours narcissique  : la volonté de posséder l'autre et la douleur de ne jamais pouvoir se fondre à lui. l'exigence d'exclusivité, la jalousie, constituent autant de troubles de l'âme qui expliquent que les philosophes de !'Antiquité, et particu 1 ièrement les Grecs, aient toujours recommandé que l'on s'en préserve et qu'ils donnent au contraire si constamment de l'amitié les plus nobles exemples Une nette tendance de la population jure qu'il ne peut pas exister une amitié sincère et franche, dépourvue de tout désir sexuel entre un homme et une femme. La méfiance réciproque, le manque de bienveillance à l'égard du sexe opposé fait que, dans notre conscience collective, nous devons tenir nos distances. 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 1Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 2-3Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 4-5Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 6-7Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 8-9Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 10-11Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 12-13Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 14-15Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 16-17Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 18-19Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 20-21Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 22-23Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 24-25Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 26-27Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 28-29Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 30-31Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 32-33Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 34-35Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 36-37Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 38-39Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 40-41Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 42-43Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 44-45Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 46-47Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 48-49Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 50-51Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 52-53Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 54-55Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 56-57Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 58-59Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 60-61Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 62-63Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 64-65Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 66-67Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 68-69Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 70-71Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 72-73Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 74-75Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 76-77Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 78-79Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 80-81Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 82-83Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 84