Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
Question Psycho n°18 nov-déc 09/jan 2010
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°18 de nov-déc 09/jan 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 43,4 Mo

  • Dans ce numéro : devenir autonome et croire en soi...

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
MOI & LES AUTRES Mon entourage ne supporte pas mon tempérament ! Pas facile tous les jours de partager sa vie ou son bureau avec une personne sujette à des débordements de personnalité. Qu'il soit anxieux, paranoïaque ou obsessionnel, le tempérament de ces personnes est devenu un obstacle dans leur vie sociale et personnelle. Alors comment réagir lorsque l'on se trouve face à ces personnalités difficiles ? Et comment accepter au quotidien leur comportement souvent incontrôlable mais tellement irritable ?'f'""'Hlliti:Wqi est psychologue cl inicienne, psychothérapeute, hypnothérapeute et so ph rologue. Elle est membre de la Société lyonnaise d'accom plissement personnel et d'écoute (S LAPE). 18 "O n peut dire qu'une personnalité devient difficile quand certains traits de son caractère sont trop marqués ou trop figés, inadaptés aux situations, et qu'ils entraînent souffrance pour soi-même ou pour autrui. » Voilà comment François Lelord et Christophe André, tous deux psychiatres, définissent les personnalités difficiles dans leur ouvrage Comment gérer/,es personnalités difficiles. Lorsqu'on fréquente ces personnes tous les jours (elles représentent 10% de la population), le quotidien peut vite devenir un enfer. Heureusement, il existe des solu- Anxiété, paranoïa, obsessions... Le comportement d'un proche peut vite devenir irritable et agaçant lorsqu'il est poussé à l'extrême. « Lorsque je suis rentré à la fac, ma mère, qui a toujours été très protectrice avec moi, m'appelait tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Elle avait peur qu'il m'arrive quelque chose dans le métro, dans la rue ou dans les bars. Au final, je ne répondais plus à ses appels tellement elle m'insupportait. » Les personnes anxieuses, c'est le cas pour la mère de Stéphane, se font du souci par rapport aux risques de la vie"Une personnalité difficile entraine une souffrance pour soi-même"tions pour entretenir des relations stables et saines avec ses personnes, comme des attitudes spécifiques à adopter ou l'encouragement à suivre une thérapie si cela s'avère nécessaire. quotidienne. Elles guettent tout ce qui pourrait mal tourner même dans des situations à risque faible. François Lelord de Christophe André expliquent que « plusieurs études ont montré que dans différentes formes de troubles anxieux, environ le quart des parents du premier degré souffrent aussi d'un trouble anxieux ». L'environnement peut également être mis en cause puisqu'une anxiété excessive est " le symptôme de conflits inconscients mal résolus datant de la petite enfance ". Louise se sent victime de son comportement obsessionnel. « Je suis consciente que vivre ou travailler avec moi n'est pas facile. Je ne peux m'empêcher de vérifier et vérifier encore si tous mes dossiers sont bien alignés, si le tapis de la salle de bain est parallèle au mur ou si mes enfants ne sont pas rentrés dans la maison avec leurs chaussures. » L'entourage professionnel ou intime de Louise peut se sentir oppressé par cette rigueur constante, ce manque de spontanéité et son obsession pour le rangement. Mais les personnalités obsessionnelles pensent toujours agir pour leur bien et celui des autres. On ne peut donc pas leur reprocher d'emblée leur
comportement, qu'elles ne maîtrisent pas elles-mêmes. Il en va de même pour les personnes souffrant de paranoïa  : elles se méfient de tout et de tout le monde et interprètent abusivement les actes ou les paroles d'autrui. Avoir un patron paranoïaque n'est pas une mince affaire ! La pression psychologique qu'il peut exercer sur vous peut être très difficile à assumer et vous faire sombrer dans la dépression si vous êtes fragile. Tous ces comportements et beaucoup d'autres (narcissisme, dépressif...) peuvent poser des problèmes relationnels. Il faut donc adapter son comportement en fonction du tempérament" hors normes " de lapersonne qui est en face de vous. Que faire, que dire ? On ne peut donc pas agir avec une personne anxieuse, paranoïaque ou encore obsessionnelle, comme avec Monsieur Tout-le-monde. Les auteurs de Gérer les personnalités difficiles insistent sur le fait que ces personnes-là n'ont pas choisi leur tempérament et" qu'elles ne se comportent pas de façon problématique par plaisir (mais) par crainte ". Fanny Nusbaum, psychologue, confirme cela  : « Chaque comportement n'est jamais voulu. Elles ne le font pas par méchanceté, c'est vraiment une angoisse profonde. Même si elles font souffrir leur entourage, ce n'est jamais volontaire. » Si vous avez des 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 1Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 2-3Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 4-5Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 6-7Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 8-9Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 10-11Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 12-13Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 14-15Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 16-17Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 18-19Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 20-21Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 22-23Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 24-25Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 26-27Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 28-29Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 30-31Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 32-33Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 34-35Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 36-37Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 38-39Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 40-41Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 42-43Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 44-45Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 46-47Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 48-49Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 50-51Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 52-53Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 54-55Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 56-57Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 58-59Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 60-61Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 62-63Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 64-65Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 66-67Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 68-69Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 70-71Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 72-73Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 74-75Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 76-77Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 78-79Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 80-81Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 82-83Question Psycho numéro 18 nov-déc 09/jan 2010 Page 84