Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 58,0 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture du Brochet !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
QUESTIONS/RÉPONSES Pourquoi les poissons morts flottent-ils ? Les poissons possèdent quasiment tous (hormis les thons, les requins, ou encore certains poissons plats vivant dans les fonds marins) une vessie gazeuse. Cette vessie varie en fonction de son volume, ce qui permet au poisson d'adapter sa flottaison ! Cet organe est composé de dioxygène de dioxyde de carbone et d'azote. La vessie du poisson étant située dans le ventre et son centre de gravité dans sa tête, le poisson doit être en perpétuel mouvement pour se maintenir en équilibre. Seulement, quand il meurt, la vessie se remplit, le poisson est donc en total déséquilibre et se retourne, ventre à l'air. Il flotte donc à l'envers quand le poisson est mort, à cause du gaz rempli dans sa vessie gazeuse (ou vessie natatoire). Elle est remplie de gaz à cause de la décomposition du poisson ! Est-ce que les poissons dorment ? On ne peut pas parler réellement de sommeil pour les poissons, mais plutôt de phases de repos. Si l'on observe bien les poissons, dans un aquarium, par exemple, on peut voir que quelquefois, ils restent immobiles (bien souvent au fond de l'aquarium), on pense alors que les poissons dorment. Or, ces moments d'inertie sont plutôt considérés comme des phases de repos chez les poissons. En effet, les poissons ne possèdent pas de paupières comme nous les humains, et ne peuvent donc pas dormir à proprement parler. On peut donc considérer que les phases statiques que l'on observe chez les poissons sont des phases de repos, mais que les poissons n'ont pas de bonnes (ou mauvaises !) nuits comme nous les humains ! 90 Pourquoi les carpes sautent-elles hors de l'eau ? Les carpes ne sautent tout simplement pas hors de l'eau ! Les petits poissons, eux, sautent hors de l'eau pour échapper aux brochets, perches, sandres ou tout autres carnassiers. Les carnassiers sautent parfois hors de l'eau pour effrayer les petits poissons, leur faire perdre leurs routes et leurs congénères pour ensuite mieux les isoler... et les manger ! Mais une carpe ne saute que très rarement de l'eau, c'est même sa discrétion qui la caractérise. Où pêcher le Saumon en France ? Je crois que les meilleurs endroits pour la pêche au saumon en France se trouvent dans les Pyrénées. Les gaves pyrénéens regorgent de poissons et sont classés en grande partie 1ère catégorie. Le gave d'Oloron, par exemple, est la plus longue rivière à saumon de France et offre aux passionnés un des plus beaux parcours libres en Europe. Mais on trouve encore le Saumon Atlantique dans une cinquantaine de cours d’eau sur le Rhin et sur toute la façade sud atlantique (Loire, Garonne, Dordogne, Allier, Nivelle, Adour, etc.). Pourquoi dois-je avoir une carte de pêche ? L’exercice de la pêche en France est subordonné à 3 conditions définies par l’article L436.1 du code de l’environnement  : - Etre membre d’une Association Agréée pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique (AAPPMA). - Avoir versé une cotisation dont le produit est affecté à la protection et la valorisation des milieux aquatiques  : la Cotisation Pêche et Milieu Aquatique (CPMA). - Avoir l’autorisation du détenteur du droit de pêche. Au-delà des aspects réglementaires, l’adhésion à une AAPPMA est une garantie de pouvoir exercer son loisir en toute sérénité grâce aux droits de pêche négociés par les AAPPMA ou la fédération de pêche du Nord. La carte de pêche constitue avant tout un droit d’accès et d’exercice sur ces territoires. Vous devez toujours être porteur de votre carte en action de pêche, la nonprésentation de votre carte représente également une infraction aux yeux de la loi ! Pourquoi les poissons ne se noient-ils pas ? Les poissons ne se noient pas car ils possèdent un système extracteur de l'oxygène contenu dans l'eau  : les branchies. En fait, on pourrait dire qu'ils respirent de l'eau. Donc, si pour une raison quelconque, celle-ci n'est plus assez chargée en oxygène, l'échange ne s'effectue pas ou pas suffisamment, ils peuvent alors se noyer comme de vulgaires animaux terrestres. Peut-on, pour autant, employer ce terme même dans ce cas précis ? Pas sûr, si l'on se souvient que la noyade est une asphyxie résultant de l'immersion en milieu liquide. Ou alors, faudrait-il que le poisson se noie dans un autre liquide que l'eau. C'est ce qu'on appelle noyer le poisson !
Pourquoi le requin lézard est-il mal connu ? Le requin lézard est mal connu car il vit près des fonds océaniques Atlantiques ou Pacifiques jusqu'a 1 500 mètres de profondeur, raison pour laquelle il a été rarement observé dans son environnement naturel. Aussi appelé « fossile vivant » à cause de ses caractéristiques primitives, il est souvent assimilé au mythique serpent de mer, du fait de sa forme allongée, de la forme reptilienne de sa tête et de la faculté à dilater sa bouche pour avaler de grosses proies qu'il attrape par une brusque détente de sa gueule ouverte. Ne présentant pas de danger pour l'homme et de faible valeur commerciale, l'espèce est néanmoins en régression du fait d'une durée de gestation de 42 mois, la plus longue des vertébrés. Pourquoi les requins arrivent-ils vite sur leur proie ? Les requins sont de grands poissons prédateurs dont on connait environ 465 espèces aujourd'hui. La plupart d'entre eux sont des carnivores féroces qui se précipitent vite sur leur proie pour les engloutir. Afin de pouvoir les manger les premiers, les requins on un sens olfactif extrêmement développé qui occupe près des deux tiers du cerveau. On les appelle d'ailleurs « nez de la mer ». Ils détectent ainsi le sang, la viande, la peau et les déjections des autres poissons. Ils sentent leur proie à soixante quinze mètres environ mais en reconnaissent aussi les composés chimiques qui leur indiquent le chemin à prendre. Pourquoi l’anguille rampe-t-elle ? L'anguille d'Europe est un poisson qui ressemble à un serpent. Petite, elle est fine et transparente. On la nomme la Civelle, elle réside dans les rivières de l'ouest de l'Europe. Lorsqu'elle naît, l'anguille est transportée par les courants à plus de 4 000 km. Il lui faut huit années pour remonter dans la mer des Sargasses dans le but de se reproduire. Ensuite, elle quitte la mer pour aller vivre en rivière et se nourrir de poissons. L'utilisation du moteur électrique en action de Pêche peut-elle être considérée comme de la Pêche à la traîne ? L'utilisation de lignes de traîne est interdite. La Pêche à la traîne est définie comme la mise en mouvement d'une embarcation, mue par une force autre que naturelle aux fins de traîner un cordeau, une ligne ou un fil, plus ou moins tendu en raison de la vitesse et muni à l'une de ses extrémités d'un vif, d'un poisson mort ou de tout autre leurre, l'autre extrémité étant fixée soit à l'embarcation, soit tenue directement ou par l'intermédiaire d'une canne par un pêcheur embarqué, qu'il soit le conducteur ou un passager, de sorte que l'appât soit attractif du simple fait du déplacement. Ne sont pas considérés comme pêche à la traîne la pêche à la verticale et le powerfishing. Le propriétaire d’une parcelle traversée par un cours d’eau doit-il avoir une carte de pêche fédérale pour y pêcher ? Oui, si les berges et la moitié du lit appartiennent au propriétaire de la parcelle, en revanche, l’eau et le poisson n’appartiennent à personne, il s’agit d’un bien commun et, à ce titre, pour y pêcher, il y a obligation de s’acquitter des taxes piscicoles (cotisation statutaire et cotisation pêche et milieux aquatiques) Quelles méthodes sont autorisées pour la pêche du sandre en dehors de la période d’ouverture aux carnassiers ? Pendant la fermeture de la pêche des carnassiers, toutes les pêches au lancer-ramener sont interdites (ver manié y compris), ainsi que toutes les pêches au posé utilisant des appâts de type poissons vifs, morts, Ayant un permis d’une association privée (communal, privée...), est-ce que je peux acheter des timbres à une AAPPMA et les coller sur mon permis ? Non, les timbres piscicoles ne peuvent être vendus séparément d’un permis de pêche fédéral (donc acheté auprès d’une AAPPMA). 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 1Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 2-3Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 4-5Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 6-7Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 8-9Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 10-11Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 12-13Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 14-15Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 16-17Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 18-19Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 20-21Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 22-23Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 24-25Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 26-27Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 28-29Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 30-31Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 32-33Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 34-35Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 36-37Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 38-39Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 40-41Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 42-43Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 44-45Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 46-47Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 48-49Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 50-51Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 52-53Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 54-55Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 56-57Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 58-59Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 60-61Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 62-63Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 64-65Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 66-67Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 68-69Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 70-71Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 72-73Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 74-75Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 76-77Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 78-79Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 80-81Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 82-83Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 84-85Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 86-87Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 88-89Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 90-91Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 92-93Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 94-95Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 96-97Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 98-99Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 100