Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 58,0 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture du Brochet !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
DOSSIER Poissons d’eau douce LES CANNES Comme tous les pêcheurs de carnassiers, nous sommes devenus des sportifs baroudeurs. Notre matériel est beau et fabriqué au moyen des meilleurs matériaux suivant les technologies les plus modernes. Nous donnons ici nos critères de sélection où la qualité prime sur le prix sans pour autant tomber dans la sophistication. Les cannes  : puissance, légèreté et solidité Puissance  : elle doit permettre d’utiliser de gros leurres et de posséder lors du combat une puissance suffisante afin de mettre rapidement fin à celui-ci. Ce qui est très important pour que le brochet puisse repartir dans de bonnes conditions une fois remis à l’eau. Un long combat l’épuise et il en perdra la vie. Légèreté  : ceci apporte du confort et diminue la fatigue. Solidité  : la pêche sportive du brochet à pied ou en bateau se pratique dans des conditions souvent dures  : grand vent, pluie et froid. Dans de telles conditions, on comprend que le matériel soit mis à rude épreuve. Au mort manié et à la cuiller Blank fin ayant une puissance au centre et dans le talon. Puissance de 60-120 g. Action progressive. Scion fin  : sensible aux impulsions données. Anneaux sic. Bonne résonnance. Légère et bien équilibrée une fois équipée de son moulinet. 30 A la traîne  : la médiocrité du matériel n’a pas sa place ici Solide  : les chocs à l’attaque sont violents ainsi qu’en cas d’accrochage. Puissance de 60-120 g. Elle devra soutenir la traction de gros leurres ou de montages lourds. Anneaux sic. Etre suffisamment souple pour ne pas casser l’action du leurre. Une action parabolique progressive est conseillée, d’autant plus que celleci facilite le combat sur un gros brochet et évite le décrochage. En dérive Longueur de 3,60m. Puissance de 30-100 g. Action parabolique progressive. Anneaux sic. Nous prenons nos cannes chez Shimano dans les modèles suivants  : SpeedMaster, Yasei et Nexave. LES MOULINETS légèreté, équilibre et douceur. Au mort manié, cuiller maniée et poisson nageur. Ratio de 4 à 5. Plus, celui-ci ramène trop vite et gène le maniement. Qualité d’enroulement de la tresse. Nombre suffisant de roulements, quatre étant nécessaire. Frein progressif avant qui, par sa technologie, est plus puissant que le frein arrière. Axe solide. Un axe trop mince est à déconseiller  : il pliera. A la traîne Dans ce mode de pêche, le moulinet doit impérativement être de qualité. A l’attaque, le choc peut être violent. « Suivant le mode de pêche, le choix d’une canne est déterminant et certainement un facteur de réussite. »
Critères Ratio de 5 avec un enroulement de 90 cm. Enroulement croisé de la tresse. Nombre suffisant de roulements, quatre étant très bien. Frein puissant. Débrayable. Ce qui permet de se dégager d’une situation périlleuse en cas d’accrochage. Axe puissant sans quoi la vie du moulinet ne sera pas longue. Nous prenons nos moulinets chez Shimano  : Twinpower 4000, Stradic 4000FA, Technium 4000FA, Cardiff 301A et Baitrunner ST-RA. La tresse  : à toute épreuve Depuis sa création, le fil tressé a considérablement évolué et le nombre de marques n’a fait qu’augmenter. C’est ainsi que nous sommes passés d’une tresse plate nécessitant l’utilisation de moulinet à galet arrondi La pêche en lac. à une tresse ronde qui peut s’utiliser sans problème avec n’importe quel type de moulinet. Les avantages d’un fil tressé sont incontournables  : Grande puissance pour un faible diamètre. Absence de mémoire  : pas de spire. Ce qui facilite le lancer. Pas d’élasticité  : ce qui rend le ferrage plus efficace mais attention à la casse. Après de nombreux essais, nous nous sommes arrêtés sur la marque Berkley whiplash pro. Nous l’utilisons dans les diamètres en 21 centièmes pour la pêche au manié, au leurre ainsi qu’à la traîne mais parfois en 23 centièmes pour les traînes lourdes ou puissantes. Nous ne l’employons pas en dessous du 21 centièmes car, par expérience, nous savons qu’un gros brochet la cassera au premier coup de tête, d’autant plus que pêcher plus fin n’augmente pas le nombre d’attaques. C’est une règle à retenir  : le diamètre de la tresse ou de l’avançon n’est pas déterminant. COMMENT LE TRAQUER EN RIVIÈRE ? Au printemps Au poisson nageur La majorité des brochets en rivière sont pêchés au vif et hélas tués. Pourtant, l’utilisation de poissons nageurs permet au pêcheur de prospecter efficacement une grande partie des postes à brochet ainsi que de remettre ses captures à l’eau. La difficulté réside dans le choix du modèle. Par expérience, nous conseillons de choisir des poissons nageurs répondant aux qualités suivantes  : Les dimensions (longueur et hauteur) sont dans le même rapport que le poisson fourrage de la rivière. 31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 1Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 2-3Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 4-5Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 6-7Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 8-9Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 10-11Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 12-13Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 14-15Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 16-17Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 18-19Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 20-21Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 22-23Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 24-25Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 26-27Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 28-29Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 30-31Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 32-33Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 34-35Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 36-37Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 38-39Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 40-41Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 42-43Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 44-45Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 46-47Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 48-49Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 50-51Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 52-53Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 54-55Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 56-57Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 58-59Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 60-61Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 62-63Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 64-65Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 66-67Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 68-69Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 70-71Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 72-73Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 74-75Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 76-77Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 78-79Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 80-81Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 82-83Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 84-85Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 86-87Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 88-89Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 90-91Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 92-93Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 94-95Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 96-97Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 98-99Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 100