Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 58,0 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture du Brochet !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
DOSSIER Poissons d’eau douce Ses pores sensitifs et sa ligne latérale Les pores sensitifs ou céphaliques situés sur la tête et sous la mâchoire inférieure du brochet sont des capteurs avancés de la ligne latérale. Ces organes fonctionnent comme de véritables échosondeurs. Ils assurent l’équilibre acoustique ainsi que la perception des vibrations. Grâce à ceux-ci, il peut localiser la position d’un autre poisson même sans le voir. Il a été prouvé en laboratoire qu’un brochet ayant perdu ses facultés visuelles pouvait très bien se nourrir. « Dès lors, il n'est pas étonnant que la vibration de certains leurres déclenche son attaque ou sa fuite. » Son odorat Les narines du brochet sont situées en haut du bec devant les yeux. Celles-ci sont reliées entre elles par un canal interne en U. Au fond de cette connexion se trouvent des capteurs sensitifs qui transmettent au cerveau des signaux que le brochet reconnaît. « C’est surtout en hiver que l’olfaction fonctionne le mieux. » Son estomac Son système digestif est composé d’un grand estomac extensible et d’un petit intestin. Ce n’est pas l’estomac qui nous indique la taille du poisson fourrage qu’il Le brochet reste un rude combattant 28 peut attaquer mais l’ouverture de sa gueule. Il peut ingurgiter un grand nombre de petits poissons qu’il digère d’autant plus vite que l’eau est chaude et rester plusieurs jours sans se nourrir. L’estomac vide, il peut également rester sans manger et amorphe. « Il faut savoir qu’il est possible de provoquer l’attaque d’un brochet en jouant sur son agressivité. » Sa vessie natatoire Celle-ci se situe tout le long de sa colonne vertébrale. Cet organe est particulièrement sensible aux variations de pression pouvant s’exercer sur la masse d’eau dans laquelle il vit. « La pression atmosphérique ainsi que l’attraction lunaire ont une influence sur l’agressivité du brochet. » Reproduction A la fin de l’hiver, les zones peu profondes se réchauffent plus rapidement et se chargent de matières organiques provenant de la décomposition des végétaux. Ce pourrissement végétal donne à l’eau une saveur particulière que reconnaît le brochet et qui déclenche chez lui la migration vers les frayères. En lac, il est établi qu’il revient là où il est né. Par contre, en rivière, seulement un brochet sur trois y revient. Ces zones de reproduction se caractérisent toutes par des eaux calmes, claires, oxygénées, peu profondes, riches en végétaux et en supports de ponte. Les mâles sont les premiers à arriver et les derniers à partir. Ils assurent ainsi la fécondation de toutes les femelles qui y viennent lorsqu’elles sont matures. Les conditions de réussite du frai sont liées à la stabilité des caractéristiques des frayères ainsi qu’à la température de l’eau qui doit être entre 7° et 10°. Si l’un des facteurs est perturbé ou si un coup de froid se donne lorsque le frai est lancé, celui-ci peut s’arrêter et dégénérer. Dans ce cas, les brochets en sortiront démis et les mortalités sont à craindre. De longues périodes d’inactivité seront observées par la suite. Croissance Au début de son existence, le brocheton est planctonivore. Il se nourrit exclusivement de plancton. Au-delà de 3 cm, il est entomophage et se nourrit de petites larves d’insectes. A partir de 6 cm, il devient ichtyophage d’alevins y compris de ses congénères. A cet âge, il est cannibale. En écloserie, il n’est pas rare d’observer un brocheton de douze centimètres avaler un congénère de huit centimètres. De huit à douze centimètres, il est appelé sous le terme anglais de « fingerlings » ou chez nous « brochetons de six semaines » qui, en réalité, a deux mois et demi. Par la suite, il grandit à raison d’un à deux centimètres par semaine pour atteindre à l’automne une taille de plus ou moins vingt-cinq centimètres. Durant l’hiver, sa croissance est ralentie. Au printemps suivant, il reprend sa croissance pour atteindre à l’automne une taille de quarante-cinq centimètres. Il est alors âgé de dix-huit mois. A l’âge de deux ans, il acquiert sa maturité sexuelle.
Tableau de Mona Avec ce tableau, il est possible de connaître approximativement le poids d’un brochet en fonction de sa taille. Long Poids Long Poids Long Poids Long Poids 50 1,2 71 3,1 100 9 121 15,7 53 1,3 73 3,4 104 9,8 124 16,7 56 1,5 76 3,8 106 10,5 127 18 58 1,7 78 4,2 109 11,2 129 18,8 60 1,9 81 4,6 111 11,8 132 19,9 63 2 83 5 114 12,9 134 21 66 2,4 86 5,5 117 13,7 137 22,3 68 2,8 88 6 119 14,6 140 23,6 Difficile à pêcher et tout aussi compliqué à « sortir » ! Un an plus tard, il aura atteint une taille d’environ cinquante-cinq centimètres. Sa croissance dépendra de la quantité de poissons fourrages ainsi que de la température de l’eau. Les eaux froides sont peu propices à son développement. Longévité Quelques études ont été entreprises et concluent à une vie moyenne de douze à quinze ans. L’âge du poisson est généralement déterminé par scalimétrie, c’est-àdire la lecture des anneaux de croissance sur les écailles, chaque anneau représentant une année. Toutefois, chez le brochet, cette méthode n’est pas fiable car on observe fréquemment des anneaux secondaires et la distinction entre ceux-ci et les anneaux annuels est difficile à établir. Aussi, la scalimétrie est-elle appliquée avec succès en lisant les anneaux concentriques, non plus sur une écaille, mais sur l’os de l’opercule branchial. Chaque anneau annuel est bien visible, hormis celui de la première année qui peut être obscurci et les anneaux secondaires sont facilement distingués des anneaux annuels. Cette technique a permis de vérifier l’âge de plusieurs centaines de brochets pêchés au filet dans les lacs hollandais. L’âge maximum constaté était de quinze ans. 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 1Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 2-3Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 4-5Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 6-7Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 8-9Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 10-11Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 12-13Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 14-15Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 16-17Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 18-19Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 20-21Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 22-23Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 24-25Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 26-27Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 28-29Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 30-31Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 32-33Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 34-35Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 36-37Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 38-39Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 40-41Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 42-43Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 44-45Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 46-47Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 48-49Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 50-51Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 52-53Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 54-55Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 56-57Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 58-59Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 60-61Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 62-63Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 64-65Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 66-67Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 68-69Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 70-71Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 72-73Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 74-75Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 76-77Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 78-79Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 80-81Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 82-83Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 84-85Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 86-87Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 88-89Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 90-91Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 92-93Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 94-95Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 96-97Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 98-99Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 100