Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
Pêche Magazine n°2 mar/avr 2015
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°2 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 58,0 Mo

  • Dans ce numéro : ouverture du Brochet !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
DOSSIER Sa morphologie est si typique qu’on peut difficilement le confondre avec une autre espèce. Inutile donc d’entrer dans le détail, un simple coup d’œil permet de se faire une idée. Il faut simplement noter sa forme très fuselée, son « bec de canard », les nageoires dorsales et anales placées très en arrière, et surtout une dentition redoutable. Les dents du brochet sont si tranchantes qu’aucun fil de pêche n’y résiste. C’est pourquoi, on utilise systématiquement un bas de ligne en acier. Gare aux doigts quand on décroche l’hameçon de la gueule d’un brochet, même petit. Des coupures en coups de rasoirs attendent le pêcheur maladroit… A la sortie de l’hiver et au premier réchauffement des eaux, le brochet quitte les profondeurs pour prendre la direction des 24 Poissons d’eau douce L’acte accompli, il regagne son poste, incognito. D’autres raisons peuvent expliquer ce comportement.frayères et se reproduire. Ensuite, c’est le poisson blanc à son tour qui commence à se regrouper. Affamé par le frai, il s’en rapproche et en profite pour se refaire une santé. Le frai du blanc touchant à sa fin et suite au réchauffement continu des eaux, le brochet observé en activité de chasse va se faire plus discret en prenant ses quartiers d’été. Comme il a besoin de beaucoup d’eau pour se sentir en sécurité et qu’il apprécie les eaux fraîches, il prend résidence toute la saison dans une zone profonde, de préférence encombrée d’herbiers. Cependant, ce n’est pas là qu’il chasse. A cette époque, il quitte son repère pour venir s’embusquer le long d’un courant, en aval d’un rocher, d’un arbre mort, d’un gros herbier où le poisson fourrage vient également s’oxygéner et se nourrir. L’une d’elles est qu’il aime s’assurer de sa dominance territoriale. L’automne venu, les données changent  : l’air fraîchi, entraîne une diminution de la température des eaux. La végétation aquatique, refuge important pour les poissons, disparaît progressivement. Le poisson blanc, présent un peu partout en été, se regroupe et quitte le courant pour se réfugier dans les zones plus calmes, proches des bords et des grands fonds. Son appétit grandissant, le brochet n’a plus le choix du poste. Le ventre vide, il recherche sa nourriture sur ces lieux et ainsi se mettra en défaut. C’est pour cela que l’on parle de frénésie du brochet à cette époque. Il faut en profiter car cette période, certainement la meilleure de l’année, ne dure généralement pas plus de trois semaines.
En résumé, nous le rechercherons  : Au printemps, aux abords des frayères. En été, aux abords de tout repère. En automne, aux abords des grands fonds. A la décrue, à l’abri du courant le long des rives. Esox Lucius Le brochet européen a trouvé son nom commun dans son ancestralité où par sa forme, il était cuit à la broche. C’est en 1758 que le suédois Linné, lors de la classification des espèces, le classe dans la famille desésocidés et lui donne son nom scientifique d’Esox Lucius. Suivant les régions et sa taille, il prend différents surnoms révélateurs. Petit, le pêcheur le sur- nomme régulièrement brocheton ou encore sifflet. Adulte, il prend le nom de brochet mais aussi de grand bec ou grandgousier. Bien d’autres surnoms lui sont attribués suivant les régions. Il vit également dans toutes les eaux saumâtres légèrement salées comme la mer Baltique. On ne le rencontre pas dans les lacs de montagne ainsi que les eaux salmonicoles. Il est également absent de l’ouest de la Scandinavie, du nord de l’Ecosse, d’une partie de l’Espagne, des eaux du sud de la Dalmatie en Yougoslavie, du sud de l’Italie et de la Grèce. Morphologie Après avoir lu plusieurs descriptions du brochet, c’est celle donnée par Jérôme Nadaud dans son ouvrage « La Pêche » publiée en 1955 aux Editions Larousse que nous vous livrons ici. Cet ouvrage est encore très remarquable et il nous replonge à une époque où la nature avait le dessus sur l’homme. Nous le recommandons. Description du brochet « Le corps est très allongé en forme de fuseau ; la tête se termine par un museau aplati ressemblant à un bec de canard. Sa bouche est largement fendue, armée de dents nombreuses, fortes, aiguës les unes fixes, les autres mobiles. Ces dents sont implantées sur les mâchoires, ainsi que sur la voûte et le plancher de la bouche. La tête est parsemée de trente-sept trous ou pores sensitifs. Ils sont de même nature et ont la même fonction que la ligne latérale. Les yeux situés vers le sommet du crâne lui permettent d’observer même lorsqu’il se repose sur le fond. La mâchoire inférieure est proéminente par rapport à la mâchoire supérieure. Les nageoires ventrales sont placées au milieu du corps ; la dorsale, très en arrière, se trouve sur le même aplombque la nageoire anale. La caudale a deux lobes échancrés et symétriques. L’ensemble donne l'aspect d'un magnifique poisson taillé pour la chasse. Forme Forme courte  : tête petite, corps massif et court, indiquant souvent une vie relativement calme avec une nourriture abondante. Forme longue  : tête grosse, corps allongé, reflétant généralement des difficultés pour subsister. Le brochet d'étang est surtout un poisson court et lourd. Celui des rivières courantes et rapides est allongé et léger. Coloration Très variable suivant le milieu. Le dos et les flancs sont vert jaunâtre, gris verdâtre, plus foncé sur le dos, plus clair et passant même au jaune sur les flancs, lesquels sont marqués de zébrures, de marbrures ou de taches ovalaires. Les nageoires sont de teintes claires avec des taches foncées. Le ventre est blanchâtre. Certains spécimens sont presque dorés, alors que d'autres se 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 1Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 2-3Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 4-5Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 6-7Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 8-9Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 10-11Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 12-13Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 14-15Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 16-17Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 18-19Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 20-21Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 22-23Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 24-25Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 26-27Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 28-29Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 30-31Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 32-33Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 34-35Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 36-37Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 38-39Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 40-41Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 42-43Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 44-45Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 46-47Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 48-49Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 50-51Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 52-53Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 54-55Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 56-57Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 58-59Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 60-61Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 62-63Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 64-65Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 66-67Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 68-69Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 70-71Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 72-73Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 74-75Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 76-77Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 78-79Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 80-81Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 82-83Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 84-85Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 86-87Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 88-89Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 90-91Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 92-93Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 94-95Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 96-97Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 98-99Pêche Magazine numéro 2 mar/avr 2015 Page 100