Pêche Mag n°14 2015
Pêche Mag n°14 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de 2015

  • Périodicité : semestriel

  • Editeur : Fédération Nationale de la Pêche en France

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : la loi biodiversité, avancées et risques pour la politique de l'eau.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
En Ariège le camping de M et Mme Szczesniak a été développé autour des activités du lac. tourisme vert tion de pêche, notamment au-travers de la qualification des hébergements, a changé la donne. « J’ai rencontré cette année Mme la préfète. Elle était agréablement surprise de ce que nous avions mis en place. Le Conseil départemental est favorable à nos actions car la pêche est un débouché touristique important pour le département. De nombreux étrangers viennent chez nous pour y trouver des poissons sauvages. De plus, la pêche permet de remplir le hors saison, mars, mai, septembre, octobre », indique Gérard Chouquet, président de la fédération 09. Ces argumentaires font d’autant plus mouche que le secteur du tourisme français est l’un des premiers à apporter au pays des devises de l’extérieur. Un tiers de la consommation de tourisme en France est effectué par les étrangers. Le tourisme est également l’un des premiers secteurs créateurs d’emplois depuis 2004 1. Une donnée peu négligeable pour un pays en pleine crise économique. Alors autant chouchouter ces pêcheurs venus d’ailleurs. Karine et Vincent l’ont bien compris et chaque année le couple ajoute des services supplémentaires afin de plaire aux pratiquants  : local pour y stocker le matériel, délivrance de cartes de pêche sur place, de cannes pour les enfants, mise en relation avec un guide de pêche... Une stratégie payante que les gérants comptent développer davantage d’année en année. « Nous avons demandé à la fédération de pouvoir vendre cet été des asticots et autres petits appâts dans notre commerce. Nous avons également pris contact avec un moniteur-guide professionnel dont les coordonnées figurent dorénavant sur notre site Internet, pour tous nos clients souhaitant se perfectionner », expliquent-ils. En 2014, la fédération du 09 a mis en place des animations « pêche au coup » et « pêche au feeder », proposées par un animateur salarié deux fois par semaine en juillet et en août pour les enfants à partir de 8 ans. Les gérants ont joué le jeu en mettant en avant ces initiations  : sur leur site Internet mais aussi lors de l’apéritif de bienvenue, organisé chaque dimanche, où l’activité et le milieu associatif pêche sont obligatoirement présentés. L’idée a tellement bien fonctionné que ces activités sont de nouveau proposées cette année à 18h afin de permettre aux petits vacanciers d’y participer après la découverte du terroir ariègeois. « Les parents sont ravis de voir une activité de pleine nature telle que la pêche proposée à leurs enfants. Ça leur permet notamment de souffler un peu après la visite de la journée », souligne Laurent Garmendia, directeur de la fédération départementale. L’an passé, suite à ces initiations, 19 enfants ont souhaité prendre une carte annuelle directement au camping. Et les 12 cannes en vente sont parties comme des petits pains. Des réservations dues aux compétitions Pour l’ouverture de la pêche au brochet en seconde catégorie, 80% des clients venus au camping étaient des pêcheurs. Même constat dans l’Eure-et-Loir où une étude, lancée par la fédération départementale de pêche, a révélé en 2014 que la majorité des nuitées en Haute-Vallée du Loir proviennent des compétitions et des championnats qui se déroulent autour de Châteaudun et des plans d’eau de la basse plaine. « Il est intéressant de constater que 262 pêcheurs ont séjourné dans nos hébergements qualifiés depuis 2012. S’ajoutent à ces derniers 117 compétiteurs », indique Nicole Bouvier, secrétaire à la FDAAPPMA 28 en charge des hébergements qualifiés. Pour enrichir l’offre, la fédération a proposé aux hébergeurs des « packages pêche au coup » gratuits pour ceux qui souhaitent La pêche apporte 1,6 million d’euros environ par an d’argent « neuf » à la Savoie grâce aux pêcheurs extérieurs. 1 - Etude INSEE - 2008 N°14 Édition 2015 Fédération Nationale de la Pêche en France mettre ce matériel à disposition des clients, en contrepartie d’un week-end ou d’une semaine promotionnelle à prix compétitif, incluant une carte de pêche journalière ou hebdomadaire. « Nous avons une politique de développement du tourisme pêche. Il était primordial pour nous d’aider les hébergeurs dans ce sens », explique Michel Brossard, président de la fédération de pêche. En 2014, 1200 nuitées ont pu être ainsi comptabilisées sur le département. Pour Karine et Vincent Szczesniak en Ariège ce sont effectivement les efforts des représentants des pêcheurs qui contribuent au développement de ce tourisme, comme la mise à l’eau, installée par la fédération de pêche en 2014. Le travail des uns et des autres a permis à leur camping de susciter même des envies auprès du public non-pêcheur, certains vacanciers incluant la pêche dans leur découverte du territoire, une fois sur place. « La pêche est complémentaire avec le vélo, le canoë. C’est un atout majeur », indiquent Karine et Vincent. Pour Gérard Chouquet cet élan a été rendu possible grâce aux partenaires tels que la FNPF et le Club Halieutique Interdépartemental qui ont fait du développement touristique une des priorités, qu’il soit entre départements ou venant hors de nos frontières. ÉCONOMIE 31
1 - La Journée Nationale de la Pêche se déroule tous les ans le premier dimanche de juin, sur l’initiative de la Fédération Nationale de la Pêche en France, des fédérations départementales de pêche et des associations locales de pêche. 32 ÉCONOMIE ÉCONOMIE Quand la compétition de pêche de promotion territoriale 2 400 personnes ont été accueillies à la base de loisir de Saint-Nicolas de la Grave dans le Tarn-et-Garonne en juin 2014. Les compétitions amicales peuvent servir de vitrine aux fédérations de pêche qui souhaitent montrer l’intérêt économique du loisir dans les territoires. Zoom sur deux événements  : le Challenge Henri Hermet et « La silurade au bord du Lot » du Lot-et-Garonne. Les compétiteurs du Challenge Henri Hermet sont partis depuis le matin. Pourtant, sur les bords du plan d’eau de la base de loisir de Saint-Nicolas de la Grave dans le Tarn-et-Garonne, c’est l’effervescence en ce premier jour de juin 2014. 2 400 personnes ont testé les nombreuses animations qui avaient été mises en place par la fédération de pêche et le Conseil départemental. « Du jamais vu » aux dires de Claire Pons, directrice de la base de loisir. L’idée ? Coupler la journée nature Midi-Pyrénées, la journée nationale de la pêche 1 et la compétition interdépartementale du Challenge Henri Hermet, qui se déroulait sur deux jours entiers, le 31 mai et le 1er juin. Une initiative payante pour la fédération départementale de pêche qui a su tirer son épingle du jeu en faisant de cette manche de compétition un moment festif animant le territoire. Aux côtés des événements « pêche », organisés par la fédération, (jeux pour les tous petits, les initiations…) le



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :