Maxi Basket n°43 mai 2012
Maxi Basket n°43 mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°43 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ian Mahinmi et Rodrigue Beaubois... la French Connection de Dallas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Jonathan Daniel et Ronald Martinez/Getty Images 40 maxi-basket• Il joue en NBA aux Chicago Bulls (ci-dessus), il représentera la Grande-Bretagne aux J.O. (page de droite), néanmoins il est fier de ses origines africaines (Soudan). ››› Academy, dans le New Jersey. Luol s’envole donc pour les États-Unis, à l’âge de 14 ans. « Au début, j’avais un peu le mal du pays mais j’étais déterminé à ne pas laisser passer ma chance. Pour cela, j’ai travaillé plus dur que n’importe qui. Quand tu viens d’Angleterre, tu ne peux pas être au niveau des Américains, tu dois être meilleur qu’eux. Je me levais à six heures du matin tous les jours pour aller m’entraîner avant les cours. » La stratégie s’avère payante. Luol carnage ses adversaires les uns après les autres et en 2003, il est élu deuxième meilleur lycéen du pays, juste derrière LeBron James. Si « l’élu » franchit le pas de la NBA dans la foulée, Luol ne s’estime pas encore prêt. Toutes les facs du pays se précipitent sur lui. Il choisira finalement Duke, où il ne fera qu’un an, le temps d’être nommé meilleur freshman (étudiant de première année) des États-Unis. Chouchou d’Obama Drafté en 7 e position en 2004 par Phoenix, il est immédiatement envoyé à Chicago. « Là où Michal Jordan a joué », comme il le dit. Les Bulls sont alors loin des sommets mais Deng va immédiatement se distinguer. En dépit d’une blessure qui lui coûtera sa fin de saison, il termine sa rookie saison à 11,7 points, et prend place dans le meilleur cinq des rookies de l’année aux côtés de Dwight Howard, Andre Iguodala, Emeka Okafor et de son coéquipier d’alors, Ben Gordon. Ses qualités de slasheur, sa polyvalence et sa science du jeu sans ballon font merveille. Bien avant les arrivées de Joakim Noah et Derrick Rose, Deng incarne véritablement le renouveau des Bulls, et remporte tous les suffrages. Y compris ceux de Barack Obama, le président fan des Bulls qui invitera Deng à la Maison Blanche peu de « Tout a commencé à Londres, je ne peux pas oublier ça. Ce pays nous a offert une nouvelle vie. » temps après son élection et qui avouera un jour que Luol Deng est son joueur préféré. Un bel hommage de la part du président des États-Unis mais qui ne fera pas perdre le sens des réalités au joueur. « Tout a commencé à Londres », poursuit-il. « Je ne peux pas oublier ça. Ce pays nous a offert une nouvelle vie. » Et Deng compte bien le lui rendre. Il en aura rapidement l’occasion. « Faire grandir le basket au Royaume-Uni » En 2005, lorsque Londres obtient l’organisation des Jeux Olympiques de 2012, la fédération de Grande-Bretagne voit le jour. Conduite par Chris Finch, la nouvelle entité souhaite mettre en place une équipe compétitive en vue des Jeux. Seul problème, l’ex-équipe d’Angleterre végète en deuxième division européenne et aucune star d’envergure ne la fréquente. Deng va servir de détonateur. En 2007, la Grande- Bretagne s’extirpe de l’antichambre européenne. L’année d’après, là où les Français échouent lamentablement à se qualifier directement pour l’Euro 2009, les Britanniques terminent premier de leur groupe devant Israël, la Bosnie et la République Tchèque avec un Deng étincelant (24,2 pts). En raison d’une blessure, il ne pourra malheureusement pas prendre part à l’EuroBasket 2009 en Pologne et, sans lui, la Grande-Bretagne sombrera. Il lui faudra attendre l’été dernier pour enfin porter ses couleurs au plus haut niveau. En attendant de le faire aux Jeux. « J’aime le basket et je veux le voir grandir au Royaume-Uni », confiait Luol Deng à Loughborough, ville d’Angleterre où il tenait son camp annuel pour jeunes enfants l’an dernier. Pour l’heure, le basket britannique n’est pas encore le plus rayonnant du monde. Mais il s’est déjà trouvé un très bel ambassadeur. l
AMBITIEUSE POUR LES J.O. LA GRANDE-BRETAGNE EN FORCE• Depuis sa création, l’équipe britannique court après une chimère, celle de réussir, enfin, à réunir tous ses meilleurs talents au sein d’une même escouade. Après plusieurs ratés ces dernières années, c’est en passe de réussir puisque la fédération vient d’annoncer une présélection de 21 joueurs qui s’avère alléchante. Parmi ceux-ci, on trouve bien entendu Luol Deng mais aussi Joel Freeland (2,08m, Malaga), Dan Clark (2,10m, Estudiantes), Robert Archibald (2,12m, Saragosse), l’ex-Villeurbannais Pops Mensah-Bonsu (2,06m, Besiktas), Byron Mullens (2,13m, Charlotte Bobcats) et surtout Ben Gordon, l’arrière des Detroit Pistons. Plusieurs fois pressenti pour défendre l’honneur de la Couronne, ce dernier semble cette fois décidé à venir en sélection, prestige olympique oblige. Sur le papier, la Grande-Bretagne dispose d’une bien belle équipe même s’il manque un vrai meneur de jeu d’envergure. Qu’à cela ne tienne, les Britanniques ne seront sans doute pas bons à prendre en juillet prochain. F.d.L. PORTRAIT• maxi-basket 41 J.F. Mollière-Agenzia Ciamillo-Castoria/ElioCastoria



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 1Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 2-3Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 4-5Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 6-7Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 8-9Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 10-11Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 12-13Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 14-15Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 16-17Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 18-19Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 20-21Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 22-23Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 24-25Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 26-27Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 28-29Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 30-31Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 32-33Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 34-35Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 36-37Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 38-39Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 40-41Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 42-43Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 44-45Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 46-47Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 48-49Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 50-51Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 52-53Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 54-55Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 56-57Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 58-59Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 60-61Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 62-63Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 64-65Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 66-67Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 68-69Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 70-71Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 72-73Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 74-75Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 76-77Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 78-79Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 80-81Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 82-83Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 84