Maxi Basket n°43 mai 2012
Maxi Basket n°43 mai 2012
  • Prix facial : 5 €

  • Parution : n°43 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Tomar Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 17,2 Mo

  • Dans ce numéro : Ian Mahinmi et Rodrigue Beaubois... la French Connection de Dallas.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 maxi-basket Roddy en chiffres 0• Beaubois n’a jamais réalisé de double double en NBA 7• Son record de passes en NBA. Il a atteint cette marque 3 fois. 10• Le nombre de contres réalisés en 3 matches à la suite par Beaubois. 3 contre Minnesota le 25 janvier, 4 contre Utah le 27 et 3 contre San Antonio le 29. Pas mal pour un joueur de moins d’1,90 m ! 12,2• La différence, en pourcentage, entre sa réussite à 3-points lors de sa saison rookie (40,9) et cette saison (28,7). Etrange. 15• Quand Roddy a marqué 15 points ou plus cette saison, les Mavs sont à 7v-2d. 40• Son record de points en NBA, contre Golden State lors de sa saison rookie, 15/22 aux tirs, dont 9/11 à 3-points, autant de records en carrière NBA. Dans toute l’histoire des Mavs, seuls 3 rookies ont réussi un match à 40 points ou plus. 93• Le nombre de matches ratés par Roddy en saison régulière depuis ses débuts NBA, sur 226 possibles. Soit 36,2%. i• Roddy Beaubois « Tout ce dont il a besoin désormais, c’est de constance. Parce que les capacités, ils les a. On a vu de quoi il était capable cette saison. » C’est Jason Terry qui parle ainsi, au milieu du mois d’avril. Il évoque son coéquipier, Roddy Beaubois. Il aurait tout aussi bien pu parler de l’autre frenchy de Dallas, Ian Mahinmi. Au moment où Dallas bataille fermement pour tenter de préserver sa place en playoffs, difficile d’évaluer la saison de Beaubois et Mahinmi à Dallas. Au sein d’une équipe championne en titre mais en reconstruction, au milieu d’une saison raccourcie mais intense, les deux Français n’ont pas livré une production linéaire. Mais ils ont incontestablement marqué des points. Au moment de boucler ces lignes, les compères comptaient à deux 22 titularisations et livraient leurs meilleures saisons statistiques (voir l’encadré Repères). Ils appartiennent désormais définitivement à la NBA. Pour remettre les choses en perspective, il convient de rappeler que Ian et Roddy réussissent dans la franchise où « Il (Beaubois) n’a jamais joué en playoffs, donc on ne sait pas trop ce qu’il peut apporter. » Jason Terry Antoine Rigaudeau a échoué en 2003, soit il y a moins de 10 ans. Déjà une autre époque. Aujourd’hui en 2012, année olympique, le fait d’exister en NBA ne garantit même pas une place sur le banc de l’équipe de France. Les temps ont changé (voir l’encadré En Bleu ?) Le niveau de talent disponible dans le basket français permet ainsi à un sélectionneur de choisir, et donc de privilégier un profil ou un rôle entre deux joueurs de talent. Et c’est là que, pour les deux Mavericks, le bât blesse un peu. Avec leur franchise comme en Bleu, Mahinmi et Beaubois manquent de métier et d’expérience dans un registre précis. En clair, est-ce qu’on peut vraiment compter sur eux dans un contexte de matches couperets ? Pas d’expérience de playoffs « Il n’a jamais joué en playoffs, donc on ne sait pas trop ce qu’il peut apporter », poursuivait Jason Terry à propos de Beaubois. Les propos du Jet ne sont pas rigoureusement exacts mais résument bien les interrogations qui existent à Rocky Widner/NBAE via Getty Images
Dallas à propos de Roddy. La saison dernière, avant qu’il ne se blesse à nouveau au pied, le numéro 3 était le titulaire des Mavs à l’arrière aux côtés de Jason Kidd. Sauf qu’il n’a joué qu’un quart de l’année. Et Dallas a décroché un titre de champion sans avoir besoin de lui, trouvant en JJ Barea et DeShawn Stevenson tout ce dont Rick Carlisle avait besoin. La saison précédente, en 2009-10, Dallas était sorti au premier tour par les Spurs de San Antonio (4-2). Ceux qui ont bonne mémoire n’auront pas oublié qu’au Game 6, alors que la messe semblait dite, Carlisle avait lancé au feu Beaubois, qui avait jusque-là joué très peu dans la série. Presqu’à lui seul, il avait remis les siens dans le match (16 pts en 21 minutes). Carlisle l’avait ensuite sorti pour remettre en selle à la fin du match un Jason Terry (2 pts à 1/7) complètement hors du coup. Une décision qui avait fait couler beaucoup d’encre. Le Jet a donc de bonnes raisons de ne pas se rappeler que Beaubois a déjà existé en postseason ! Aujourd’hui, on peut craindre que ces doutes ne soient pas prêts d’être levés. Alors qu’il restait sur un mois de mars splendide (11,0 pts, 3,0 rbds et 3,1 pds en 26’, un temps de jeu qui s’explique en partie par la blessure de J-Kidd), Roddy est à nouveau lâché par son corps. Vendredi 13 avril, au cours de la victoire contre Portland, l’arrière est touché au mollet droit (contracture). Il n’a pas joué pendant quatre jours, laissant son équipe s’incliner en déplacement contre les Lakers et Utah. Mauvais timing. En effet, Rick Carlisle semble avoir trouvé sa rotation sur les postes extérieurs. Jason Kidd est revenu aux affaires et le coach champion en titre apprécie de lui adjoindre Delonte West au début du match. Ce qui permet à Vince Carter et Jason Terry de sortir du banc. Il n’est pas rare que les entraîneurs « réduisent » leurs rotations quand les choses sérieuses commencent. Beaubois en fera-t-il les frais ? « Je considère que Roddy est un élément important de notre équipe », avançait Carlisle le 10 avril, répondant aux interrogations de nos confrères américains. « Actuellement, je ne suis pas sûr qu’il soit très intelligent de dire si tel ou tel joueur est dans ou hors de la rotation. On a beaucoup d’options et avec Kidd qui revient tout juste et dont on veut augmenter le temps de jeu progressivement, Roddy va jouer. » Espérons que cette nouvelle blessure ne viennent pas tout bouleverser. Car après trois saisons ponctuées par des flashes brillants, les Mavs ne savent toujours pas vraiment de quel bois Roddy est fait. Ian a trouvé sa place Pour Ian, les choses sont un peu différentes. Pour autant, il ne s’agit pas non plus d’un boulevard. Il y a un peu moins d’un an, Mahinmi se trouvait dans la même position que Beaubois aujourd’hui. Avant la campagne pour le titre, le grand Ian n’affichait que 19 minutes de ››› 1, Repères 2,10m, pivot Né le 5 novembre 1986 à Rouen Drafté en 28e position par les Spurs en 2005 Les stats de Mahinmi en NBA, , , , 1-wft, • Au rebond, Ian est solide, , Saison MJ 5 maj Min% Tirs 3-pts% LF Rb Pd Int Ct Bp Pts 2007-08 6 0 4 50,0 0/0 100,0 0,8 0,2 0,0 0,7 0,3 3,5 2008-09 - - - - - - - - - - - - 2009-10 26 0 6 63,6 0/0 66,0 2,0 0,1 0,1 0,3 0,6 3,9 2010-11 56 0 9 56,1 0/2 76,8 2,1 0,1 0,2 0,3 0,5 3,1 2011-12 57 12 19 55,4 0/1 62,1 4,7 0,2 0,6 0,5 0,8 5,9 FRENCH CONNECTION IN DALLAS• maxi-basket 19 Danny Bollinger/NBAE via Getty Images



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 1Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 2-3Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 4-5Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 6-7Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 8-9Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 10-11Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 12-13Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 14-15Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 16-17Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 18-19Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 20-21Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 22-23Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 24-25Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 26-27Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 28-29Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 30-31Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 32-33Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 34-35Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 36-37Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 38-39Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 40-41Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 42-43Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 44-45Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 46-47Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 48-49Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 50-51Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 52-53Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 54-55Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 56-57Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 58-59Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 60-61Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 62-63Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 64-65Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 66-67Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 68-69Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 70-71Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 72-73Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 74-75Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 76-77Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 78-79Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 80-81Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 82-83Maxi Basket numéro 43 mai 2012 Page 84