Martinez n°8 2010/2011
Martinez n°8 2010/2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 2010/2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (240 x 330) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Caterina Murino... l'italienne au grand coeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 84 - 85  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
84 85
84 musée Un parfum de nouveauté L’histoire est belle, le savoir-faire immense ; il convenait de leur rendre hommage. La ville a donc consacré un musée à sa principale industrie. Le Musée de la Parfumerie a vu le jour en 1918, à l’initiative d’un passionné  : François Carnot, le fils de Sadi Carnot, ancien Président de la République. 70 ans plus tard, la commune reprend l’établissement et développe le Musée International de la Parfumerie, enrichissant encore un peu plus sa collection. Aujourd’hui, elle compte 50.000 pièces, un patrimoine exceptionnel qui retrace toute l’histoire du parfum, de l’Antiquité à nos jours. Las ! il a longtemps attendu un écrin à la hauteur. Il l’a enfin trouvé depuis que la ville et ses partenaires ont investi plus de 11 millions d’euros dans la to wait, however, a very long time for a worthy setting. It has finally been achieved with the municipality and its partners investing over 11 million euros in a 4-year program of renovation, expansion and restructuring of the town’s most beautiful museum. The visit is more spell-binding than ever. It begins with a striking and totally original experience that calls on all the senses  : an olfactory introduction. You couldn’t imagine a more effective prologue. In one of the rooms, landscapes are projected onto a screen. While following the various sequences, the spectator is treated to different smells. A hint of iodine precedes wafting Mediterranean fragrances tinged with rosemary, thyme and cistus. The association between the image and the scent is reallly compelling. A moment of olfactory nostalgia ! It brings back memories of holiday postcards, cherished souvenirs of family outings, childhood memories… Perfume  : a universal art The journey continues. But now, through time... With its 2,500 exhibits, some dating back over 4,000 years, rénovation, l’agrandissement, la restructuration, quatre ans durant, de son plus beau musée. La visite en est plus que jamais fascinante. Elle commence par une expérience saisissante, inédite qui fait appel à tous les sens  : le préambule olfactif. On ne saurait rêver plus belle entrée en matière. Dans une salle, un écran sur lequel sont projetés des paysages. Au fil des séquences, le visiteur est abreuvé de senteurs différentes. Aux odeurs iodées, succèdent des effluves méditerranéens teintés de romarin, de thym et de ciste. L’association entre image et senteur est alors envoûtante. Un instant de nostalgie olfactive ! Il nous revient en mémoire des cartes postales de vacances, des instants tendres en famille, des souvenirs d’enfance… the museum explores the world of perfume, its three major functions - communication, care, seduction - and its history. Already in the Age of Antiquity, no religious ceremony, no rite of passage between life and the beyond, was ever held without incense, ointments and other essential oils. A fact recalled by the museum’s oldest items  : these scented items enabled the Egyptians, Greeks and Romans to communicate with the gods because, in those days, it was believed that « he who smells good » gets closer to the gods. Perfume, however, has many other
+++47 4 4 « « 4+44. X « 44 4+ 144• 444+++4444+444 *+ « « « +,444.i 4%1.  : 444+44+44+44-+4 4+4` « 444 « « +++++ 2 » `pip ■ e ; f frt. r if pi Jr. Pf ■■ f - e f ■ IL  : a t t:f 3) P.P, P ■ P$¥¥cr p ■tt ■¥• r- = o/\` ».4741.\j



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Martinez numéro 8 2010/2011 Page 1Martinez numéro 8 2010/2011 Page 2-3Martinez numéro 8 2010/2011 Page 4-5Martinez numéro 8 2010/2011 Page 6-7Martinez numéro 8 2010/2011 Page 8-9Martinez numéro 8 2010/2011 Page 10-11Martinez numéro 8 2010/2011 Page 12-13Martinez numéro 8 2010/2011 Page 14-15Martinez numéro 8 2010/2011 Page 16-17Martinez numéro 8 2010/2011 Page 18-19Martinez numéro 8 2010/2011 Page 20-21Martinez numéro 8 2010/2011 Page 22-23Martinez numéro 8 2010/2011 Page 24-25Martinez numéro 8 2010/2011 Page 26-27Martinez numéro 8 2010/2011 Page 28-29Martinez numéro 8 2010/2011 Page 30-31Martinez numéro 8 2010/2011 Page 32-33Martinez numéro 8 2010/2011 Page 34-35Martinez numéro 8 2010/2011 Page 36-37Martinez numéro 8 2010/2011 Page 38-39Martinez numéro 8 2010/2011 Page 40-41Martinez numéro 8 2010/2011 Page 42-43Martinez numéro 8 2010/2011 Page 44-45Martinez numéro 8 2010/2011 Page 46-47Martinez numéro 8 2010/2011 Page 48-49Martinez numéro 8 2010/2011 Page 50-51Martinez numéro 8 2010/2011 Page 52-53Martinez numéro 8 2010/2011 Page 54-55Martinez numéro 8 2010/2011 Page 56-57Martinez numéro 8 2010/2011 Page 58-59Martinez numéro 8 2010/2011 Page 60-61Martinez numéro 8 2010/2011 Page 62-63Martinez numéro 8 2010/2011 Page 64-65Martinez numéro 8 2010/2011 Page 66-67Martinez numéro 8 2010/2011 Page 68-69Martinez numéro 8 2010/2011 Page 70-71Martinez numéro 8 2010/2011 Page 72-73Martinez numéro 8 2010/2011 Page 74-75Martinez numéro 8 2010/2011 Page 76-77Martinez numéro 8 2010/2011 Page 78-79Martinez numéro 8 2010/2011 Page 80-81Martinez numéro 8 2010/2011 Page 82-83Martinez numéro 8 2010/2011 Page 84-85Martinez numéro 8 2010/2011 Page 86-87Martinez numéro 8 2010/2011 Page 88-89Martinez numéro 8 2010/2011 Page 90-91Martinez numéro 8 2010/2011 Page 92-93Martinez numéro 8 2010/2011 Page 94-95Martinez numéro 8 2010/2011 Page 96-97Martinez numéro 8 2010/2011 Page 98-99Martinez numéro 8 2010/2011 Page 100-101Martinez numéro 8 2010/2011 Page 102-103Martinez numéro 8 2010/2011 Page 104-105Martinez numéro 8 2010/2011 Page 106-107Martinez numéro 8 2010/2011 Page 108-109Martinez numéro 8 2010/2011 Page 110-111Martinez numéro 8 2010/2011 Page 112-113Martinez numéro 8 2010/2011 Page 114-115Martinez numéro 8 2010/2011 Page 116-117Martinez numéro 8 2010/2011 Page 118-119Martinez numéro 8 2010/2011 Page 120-121Martinez numéro 8 2010/2011 Page 122-123Martinez numéro 8 2010/2011 Page 124-125Martinez numéro 8 2010/2011 Page 126-127Martinez numéro 8 2010/2011 Page 128-129Martinez numéro 8 2010/2011 Page 130-131Martinez numéro 8 2010/2011 Page 132-133Martinez numéro 8 2010/2011 Page 134-135Martinez numéro 8 2010/2011 Page 136-137Martinez numéro 8 2010/2011 Page 138-139Martinez numéro 8 2010/2011 Page 140