Martinez n°8 2010/2011
Martinez n°8 2010/2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de 2010/2011

  • Périodicité : annuel

  • Editeur : O2C

  • Format : (240 x 330) mm

  • Nombre de pages : 140

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Caterina Murino... l'italienne au grand coeur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
i750IUh ? BOQt Chart eT C6 a Q cl'hz U f Day Boat Charter, WeekEy Yacht Chaftef Contact 2417 - Booking  : +33 I016 VI 73 30 56 Taxi Boat and Events Boat Service pontoon  : +33 (0] 6 25 09 50 83 Absolute Boat C8te d'Azur/3, rue Lacour 06400 Cannes TEL  : +33 MI6 tl 73 30 56/+33 1014 93 43 30 29 contact Ela bsolute boat.com v'rw-v,r,aIosoluteboot.corn
management By adopting an ambitious policy of sustainable development, the Concorde Hotels & Resorts Group is already thinking about what the future should be. Its own future. And ours ! CONCORDE, ti11'ti  : 1=.t.-:1. ; t :.• ; 1.,.,, 11 Le Groupe Concorde Hotels & Resorts en général et l’Hôtel Martinez en particulier, vivent aujourd’hui à l’heure du développement durable. Une philosophie concrétisée le 1er juin 2010 par le lancement officiel de leur démarche RSE  : Responsabilité Sociale de l’Entreprise. « Le groupe et ses douze hôtels filiales s’engagent aujourd’hui dans une démarche réfléchie, structurée, suivie et coordonnée se félicite Laëtitia Demante, Responsable Qualité et Supports Opérationnels des hôtels Concorde. Nous concentrons ainsi nos efforts et précisons nos objectifs pour plus d’efficacité. Nous entendons mener, tous ensemble, plusieurs actions concrètes dans les domaines du sociétal, du social et de l’environnement. » Concorde Hotels & Resorts s’est ainsi rapproché de l’association Care pour soutenir un programme de lutte contre le changement climatique. « Le travail des équipes de Care auprès des populations En adoptant une politique ambitieuse de développement durable, le groupe CONCORDE HOTELS & RESORTS pense dès aujourd’hui à ce que doit être l’avenir. Le sien. Le nôtre ! Palace Et responsable A palace that assumes its responsibilities The Concorde Hotels & Resort Group in general, and the Martinez Hotel in particular, are now focusing on sustainable development. A philosophy to be put into practice on June 1st, 2010, with the official launch of their Corporate Social Responsibility (CSR) approach. « The group and its twelve hotels are hereby committing themselves to a well-reasoned, structured, monitored and coordinated approach, » enthuses Laetitia Demante, Operations Support & Quality Manager for Concorde Hotels & Resorts. « We are therefore concentrating our efforts and defining our goals to achievegreater efficiency. We intend to pursue, all of us together, a number of concrete actions in corporate, social and environmental areas. » Concorde Hotels & Resorts have, for example, teamedup with the Care association to support a programme to fight against climate change. « The work undertaken by Care teams with disadvantaged people combines economic development with respect for the environment. We found this concept particularly appealing. We have therefore decided to work with them. By providing them with funds, of course, but not that alone. We also offer them visibility by linking them to various events that we hold in our establishments. » défavorisées conjugue développement économique et respect de l’environnement. Cette philosophie nous a séduits. Nous avons donc décidé de nous investir à leurs côtés. En leur apportant des fonds bien sûr, mais pas seulement. Nous leurs offrons également de la visibilité, les associant aux différents événements que nous organisons dans nos établissements. » S’occuper des autres, c’est très bien, mais il faut aussi songer aux siens. Au contraire de trop nombreuses entreprises qui oublient volontiers que le social est l’un des trois piliers d’une démarche RSE. Concorde Hotels & Resorts a mis la gestion de ses ressources humaines au cœur de sa démarche de progrès. « Nous travaillons, entre autres, à la mobilité interne et à la formation. A travers ces deux leviers, nous souhaitons faciliter l’épanouissement professionnel de nos salariés, favoriser leur évolution, développer leurs compétences. Les outils existent, à l’exemple Caring for others is fine, but one must also take care of one’s own. Unlike too many companies which readily forget that corporate action is one of the three pillars of the CSR approach. Concorde Hotels & Resorts has placed human resources management at the heart of its approach to progress. « Among other things, we are working on internal mobility and training. Through these two levers, we hope to facilitate the professional advancement of our employees, encourage their development and enhance their skills. Tools already exist, such as the Individual Right to Training. It’sup tous to promote and use them as effectively 103



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Martinez numéro 8 2010/2011 Page 1Martinez numéro 8 2010/2011 Page 2-3Martinez numéro 8 2010/2011 Page 4-5Martinez numéro 8 2010/2011 Page 6-7Martinez numéro 8 2010/2011 Page 8-9Martinez numéro 8 2010/2011 Page 10-11Martinez numéro 8 2010/2011 Page 12-13Martinez numéro 8 2010/2011 Page 14-15Martinez numéro 8 2010/2011 Page 16-17Martinez numéro 8 2010/2011 Page 18-19Martinez numéro 8 2010/2011 Page 20-21Martinez numéro 8 2010/2011 Page 22-23Martinez numéro 8 2010/2011 Page 24-25Martinez numéro 8 2010/2011 Page 26-27Martinez numéro 8 2010/2011 Page 28-29Martinez numéro 8 2010/2011 Page 30-31Martinez numéro 8 2010/2011 Page 32-33Martinez numéro 8 2010/2011 Page 34-35Martinez numéro 8 2010/2011 Page 36-37Martinez numéro 8 2010/2011 Page 38-39Martinez numéro 8 2010/2011 Page 40-41Martinez numéro 8 2010/2011 Page 42-43Martinez numéro 8 2010/2011 Page 44-45Martinez numéro 8 2010/2011 Page 46-47Martinez numéro 8 2010/2011 Page 48-49Martinez numéro 8 2010/2011 Page 50-51Martinez numéro 8 2010/2011 Page 52-53Martinez numéro 8 2010/2011 Page 54-55Martinez numéro 8 2010/2011 Page 56-57Martinez numéro 8 2010/2011 Page 58-59Martinez numéro 8 2010/2011 Page 60-61Martinez numéro 8 2010/2011 Page 62-63Martinez numéro 8 2010/2011 Page 64-65Martinez numéro 8 2010/2011 Page 66-67Martinez numéro 8 2010/2011 Page 68-69Martinez numéro 8 2010/2011 Page 70-71Martinez numéro 8 2010/2011 Page 72-73Martinez numéro 8 2010/2011 Page 74-75Martinez numéro 8 2010/2011 Page 76-77Martinez numéro 8 2010/2011 Page 78-79Martinez numéro 8 2010/2011 Page 80-81Martinez numéro 8 2010/2011 Page 82-83Martinez numéro 8 2010/2011 Page 84-85Martinez numéro 8 2010/2011 Page 86-87Martinez numéro 8 2010/2011 Page 88-89Martinez numéro 8 2010/2011 Page 90-91Martinez numéro 8 2010/2011 Page 92-93Martinez numéro 8 2010/2011 Page 94-95Martinez numéro 8 2010/2011 Page 96-97Martinez numéro 8 2010/2011 Page 98-99Martinez numéro 8 2010/2011 Page 100-101Martinez numéro 8 2010/2011 Page 102-103Martinez numéro 8 2010/2011 Page 104-105Martinez numéro 8 2010/2011 Page 106-107Martinez numéro 8 2010/2011 Page 108-109Martinez numéro 8 2010/2011 Page 110-111Martinez numéro 8 2010/2011 Page 112-113Martinez numéro 8 2010/2011 Page 114-115Martinez numéro 8 2010/2011 Page 116-117Martinez numéro 8 2010/2011 Page 118-119Martinez numéro 8 2010/2011 Page 120-121Martinez numéro 8 2010/2011 Page 122-123Martinez numéro 8 2010/2011 Page 124-125Martinez numéro 8 2010/2011 Page 126-127Martinez numéro 8 2010/2011 Page 128-129Martinez numéro 8 2010/2011 Page 130-131Martinez numéro 8 2010/2011 Page 132-133Martinez numéro 8 2010/2011 Page 134-135Martinez numéro 8 2010/2011 Page 136-137Martinez numéro 8 2010/2011 Page 138-139Martinez numéro 8 2010/2011 Page 140