Machin Chose n°1 oct 17 à fév 2018
Machin Chose n°1 oct 17 à fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de oct 17 à fév 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Timar

  • Format : (205 x 278) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 40,0 Mo

  • Dans ce numéro : le coton-tige, rencontre exclusive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
Habitus es, 010 LE + THE C UNDE LE + MAKE IT TRAIN  : THE à Glas COTTON CLUB les UNDERGROUND boe CASINO, à en Glasgow, enc où l’on fait péter les de pol, bouteilles de Moët en tamisÉ enchaînant les parties de vous poker v dans une ambiance tamisée vous a (histoire de ne pas vous PEL). voir pleurer lorsque G]. vous 1D aurez mis en jeu votre PEL). 1, Virginia Pl, Glasgow G1 1DQ, Royaume-Uni. Mettez vos oreilles en vacances LAissez vos bouLE s qUI ès bien rangées à LA maison, on vous eMMène oklm. LES ROCHES ROUGES  : la devise de cet hôtel de Saint-Raphaël ferait tourner de l’œil un hyperactif  : « Farniente, nature, mer. » Ici, on se laisse vivre, face à la mer (comme dirait Calogero), caché au milieu des pins et tamaris du massif d’Estérel. Toutes les chambres donnent sur la Méditerranée et la déco épurée signée Festen apaiserait même un daltonien (rouge ocre, blanc et bleu, minimaliste). À part le bruit des vagues, il n’y a que les mouches que l’on entend voler. 90, boulevard de la 36 e division du Texas, 83 530 Saint-Raphaël Agay, à partir de 236 € la nuit, hotellesrochesrouges.com 64 NUIT COTONNEUSE DANs quel CoTTon club passer LE s meiLL eures soirées ? FJÆRLAND FJORDSTOVE  : perché sur le Sognefjord, le fjord norvégien le plus long et le plus profond, dans un village de 300 habitants, ce petit hôtel restaurant aux grandes baies vitrées donne directement sur l’eau. La déco ? Totalement hygge  : du bois brut, du blanc immaculé, des plaids pour se rouler dedans, et, accrochées au mur, des têtes de cerfs, chassés par le proprio qui les sert à table et brasse sa bière. Les 15 chambres sont ouvertes d’avril à octobre, avec la possibilité de vous en ouvrir une en hiver. Gnr 152 Bnr 28, 6 856, Fjaerland, Sogndal, Norvège, à partir de 113 € avec petit déjeuner, fjaerlandhotel.com LE + SAPÉ COMME JAMAIS  : LE COTTON HOUSE, à Barcelone. Cet ancien siège de la Fondation Textile Cotonnière de Catalogne transformé en palace vous propose une confection de chemises sur mesure. Gran Via de les Corts Catalanes, 670, 08 010 Barcelona, Espagne, hotelcottonhouse.com COMMENT ÊTRE DANS DE BEAUX DRAPS ? LE + HALL OF FAME  : LE COTTON CLUB, à New York. Mythique dancing de 1920, l’établissement de Harlem a vu passer, entre autres, Billie Holiday et Al Capone. Aujourd’hui encore, il distille du jazz et du gospel à l’ancienne. 656 W 125 th St, New York, NY 10 027, États-Unis, cottonclub-newyork.com Réponse avec Laurence Leclerc, directrice des collections pour la maison, chez Merci*. LA MATIÈRE  : « En hiver, mieux vaut utiliser le lin, qui absorbe l’air et donne une impression de chaud. Le coton, lui, a une fibre hypoallergénique idéale l’été, car elle absorbe l’humidité et donne une sensation de fraîcheur. Si le tissu laisse passer trop de lumière, cela signifie que la fibre n’est pas très serrée, et donc de moindre qualité. Une bonne parure de lit peut se garder jusqu’à dix ans. » L’ENTRETIEN  : « On lave ses draps tous les 15 jours. Mais on ne les repasse pas, pour garder un aspect froissé. L’idéal, c’est de les mettre au sèche-linge, qui a l’avantage de casser la fibre et de l’assouplir, mais pas trop longtemps pour éviter les grands plis compressés. » LES COULEURS  : « Il faut toujours avoir un jeu de blanc chez soi, une teinte passe-partout qui ne plombe ni ne charge la pièce. Après vous pouvez jouer avec les couleurs selon les saisons, comme en mode  : trois couleurs maximum (oreillers, couette et drap) ; couleurs contrastées, camaïeu… Les couleurs du moment sont le vert céladon et le bleu canard. Quant aux imprimés, moins il y en a, mieux c’est, car trop imposants. » * 111, boulevard Beaumarchais, Paris-3e, merci-merci.com Par Déborah Malet Que faire avec une barbe à papa ? UN COCKTAIL par Nelson Bedaume, chef barman à la Bastide de Gordes 4 cl de jus de fraise 2 cl de liqueur de litchi 2 cl de Cointreau un peu de champagne 3 pointes de barbe à papa avec une fraise cachée UNE TRUITE BLOODY-MARY par Nicolas Magie, chef du Saint-James, à Bouliac 1 truite 2/3 mélange de 800 g de gros sel et 200 g de sel 10 feuilles de céleri 60 g de poudre de tomate Marinade  : 40 dl de vodka Pyla 12 dl de jus de tomate 5 dl de jus de citron vert 5 feuilles de céleri Mélange d’épices  : 25 g de poudre de tomate, 5 g de piment d’Espelette, 10 g de sel de céleri sucre semoule Lever les filets, retirer les arêtes, puis recouvrir de sel les morceaux étalés pendant 12h. Passer sous l’eau 30 mn. Mettre sous vide avec la marinade. Tailler des cubes de 1,5 cm, les mettre sur des bâtons de sucette. Réaliser les barbes à papa à l’aide d’une machine et les saupoudrer avec le mélange d’épices. ILLUSTRATIONS ROBBIE PORTER
Le papier que vous tenez entre vos mains est exceptionnel. Il vient des forêts suédoises, des forêts gérées avec respect. Un lieu où la faune et la flore forment le décor dans lequel des millions de suédois aiment passer leur temps libre, depuis toujours et pour longtemps encore. Une forêt en croissance continue, dans laquelle nous plantons plus d’arbres que nous n’en récoltons, et qui nous permet d’afficher un bilan carbone positif. Ce papier, fabriqué à partir de fibres vierges, provient des mêmes arbres qui nous servent à produire du bois de construction, des emballages durables en carton et de l’énergie verte. Après la lecture de ce magazine, ses fibres pourront être recyclées entre 5 et 7 fois avant d’être transformées en bio énergie. D’une ressource renouvelable à des produits durables – Holmen crée les solutions du futur. Maintenant le bon choix est entre vos mains. Ensemble nous pouvons faire la différence. Vous souhaitez en savoir plus sur Holmen, sur nos papiers ou notre forêt gérée durablement ? Visitez www.holmenpaper.com Holmen Paper France - 7 rue de la Bénarde, 92500 Rueil-Malmaison - Tél  : 01.47.14.90.99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 1Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 2-3Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 4-5Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 6-7Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 8-9Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 10-11Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 12-13Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 14-15Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 16-17Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 18-19Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 20-21Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 22-23Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 24-25Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 26-27Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 28-29Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 30-31Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 32-33Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 34-35Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 36-37Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 38-39Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 40-41Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 42-43Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 44-45Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 46-47Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 48-49Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 50-51Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 52-53Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 54-55Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 56-57Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 58-59Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 60-61Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 62-63Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 64-65Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 66-67Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 68