Machin Chose n°1 oct 17 à fév 2018
Machin Chose n°1 oct 17 à fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de oct 17 à fév 2018

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Timar

  • Format : (205 x 278) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 40,0 Mo

  • Dans ce numéro : le coton-tige, rencontre exclusive.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
Reportage +PC114, es, 0ie 32 OH MOTHER Vous ne comprenez pas bien comment se mettre des pics dans l’oreille pourrait vous endormir ? Félicitations, vous avez manifestement réglé (au moins en partie) votre complexe d’Œdipe. Car c’est bien de cela dont il est question dans le mimikaki. Au Japon, jusqu’à une époque récente, le mimikaki était une affaire strictement familiale, un soin prodigué par la mère à ses enfants. « Les premières années de la vie bénéficient au Japon d’une indulgence qui nous semble illimitée  : le père est lointain, intermittent, mais la mère se doit d’être jour et nuit au service du bébé. Une dépendance très étroite s’établit, une véritable symbiose, notait en 1983 le grand spécialiste du Japon Maurice Pinguet, dans la revue Débat. Le paradis fusionnel de la première enfance reste inscrit dans le psychisme, idéalisé par la mémoire en un moment de pure harmonie. » Et voilà ce qui nous met sur la piste du mimikaki comme refuge régressif pour adultes. « La pratique s’est libéralisée dans les années 2000 suite à la suppression de la loi qui imposait un diplôme médical pour pratiquer le mimikaki », affirme Julien Bouvard, chercheur en histoire de la culture japonaise contemporaine à l’université Lyon 3. Dès lors, le lavage d’oreille sort de la clandestinité familiale et des instituts pour venir compléter la gamme des plaisirs des maid cafés, ces bars où des serveuses vêtues comme des soubrettes « jouent » avec les clients. « Elles peuvent proposer un mimikaki au milieu d’autres prestations, comme une partie de jeux vidéos ou une heure de hizamakura (littéralement, la tête sur les genoux) », poursuit Julien Bouvard. Pour lui, le mimikaki s’inscrit dans « une culture de l’affection tarifée », qui peut être une porte d’entrée vers la prostitution. Comme dans le premier Mimikaki Club, ouvert bien avant la mode, en 1992, dans le quartier de Shinjuku, à Tokyo, dont un journaliste du Tokyo Reporter a retrouvé la trace. L’heure de mimikaki à 20 000 yens (150 euros) commençait par un léchage d’oreille et se terminait par une fellation. L’établissement a fermé l’année suivante, suite le mimikaki et l’asmr partagent une philosophie commune basée sur le care, cette éthique de la sollicitude. l’artiste américanojaponaise ayakamay. aux plaintes de clients ingrats. Pas pour ce que vous pensez, mais parce que leurs oreilles avaient été malmenées par des hôtesses maladroites. prendre soin Désormais, c’est dans le quartier des gamers, à Akihabara, que l’on s’offre, pour une trentaine d’euros, un plaisir auriculaire (et juste auriculaire) sur les genoux d’une maid. Mais aussi sur Internet, où les jeux de rôle de mimikaki sont devenus un classique des vidéos ASMR. Cette immense niche YouTube où se réfugient ceux qui veulent se détendre en regardant des gens chuchoter, parler gentiment et faire toutes sortes de bruits relaxants. Beaucoup d’ASMRistes utilisent des micros binauraux en forme d’oreilles pour enregistrer spatialement les sons, ce qui donne un rendu très réaliste. Cette technologie se prête particulièrement bien aux mises en scène de nettoyages d’oreilles, comme sur la chaîne ASMRMagic, dont la vidéo « Ear cleaning » a dépassé les 4 millions de vues. Mais au-delà de la forme, le mimikaki et l’ASMR partagent une philosophie commune basée sur le care, cette éthique de la sollicitude. Faux coiffeurs, pseudo médecins, simili boyfriends… l’ASMR met en scène tout un bestiaire de figures attentives qui s’attachent à vous faire du bien, avec une douce concentration sur le plaisir de vos oreilles. « Cela agit comme une madeleine de Proust sonore qui vous plonge dans un état de déconnexion, d’abandon, explique Flo, de la chaîne Paris ASMR. Les Allemands utilisent le terme « geborgenheit », qui désigne un état de sécurité totale qu’éprouve x le fœ tus dans le ventre de sa mère. » L’endroit idéal pour se réfugier en temps de crise. QuI n’a jamais nettoyé un micro-oreille ? Le mimikaki s’affiche à tokyo. AYAKAMAY ; ALAMI ; DR
-2 à N°21 Rouler jusqu’à la base d’un arc-en-ciel #TheSwiftList NOUVELLE SUZUKI SWIFT  : Et vous, que feriez-vous ? La vie est trop courte pour ne pas en profiter au maximum. La Nouvelle Swift donne vie à tous vos rêves les plus fous. Faîtes votre liste et c’est parti ! Allez plus loin avec sa technologie hybrid SHVS (1), explorez de nouveaux univers avec son système AllGrip Auto, et soyez en phase avec le monde grâce à sa connectivité dernière génération. Et avec ses équipements avancés en matière de sécurité, sentez-vous libre de satisfaire toutes vos envies. Avec une gamme à partir de 10 990 € (2), c’est à vous de jouer. Retrouvez d’autres expériences Swift et réservez votre essai sur www.suzuki.fr/NouvelleSwift Equipements selon version. (1) Smart Hybrid Vehicle by Suzuki. (2) Prix TTC de la nouvelle Swift 1.2 Dualjet Avantage, hors peinture métallisée, après déduction d’une remise de 2 200 € offerte par votre concessionnaire. Offre réservée aux particuliers valable pour tout achat d’une nouvelle Swift neuve du 01/09/2017 au 31/12/2017, en France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles, chez les concessionnaires participants. Modèle présenté  : Nouvelle Suzuki Swift 1.2 Dualjet Hybrid SHVS Pack  : 14 890 € , remise de 1 800 € déduite + peinture métallisée  : 530 € . Tarifs TTC clés en main au 11/09/2017. Consommations mixtes CEE gamme nouvelle Swift (l/100 km)  : 4,0 – 5,0. Emissions CO₂ (g/km)  : 90 - 114. *Un style de vie ! Garantie 3 ans ou 100 000 km au 1er terme échu.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 1Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 2-3Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 4-5Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 6-7Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 8-9Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 10-11Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 12-13Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 14-15Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 16-17Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 18-19Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 20-21Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 22-23Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 24-25Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 26-27Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 28-29Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 30-31Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 32-33Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 34-35Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 36-37Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 38-39Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 40-41Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 42-43Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 44-45Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 46-47Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 48-49Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 50-51Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 52-53Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 54-55Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 56-57Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 58-59Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 60-61Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 62-63Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 64-65Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 66-67Machin Chose numéro 1 oct 17 à fév 2018 Page 68