Lolita ! n°5 sept/oct 2011
Lolita ! n°5 sept/oct 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de sept/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (209 x 269) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée 100% cool.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
maLife ! 56 lolita ! Impossible d’y échapper, c’est la rentrée… APRÈS DEUX MOIS DE VACANCES, IL FALLAIT BIEN QUE CELA ARRIVE… ÇA Y EST, C’EST LA RENTRÉE ! SI POUR CERTAINES, C’EST L’OCCASION DE RETROUVER LES COPINES, POUR D’AUTRES, C’EST SURTOUT UN MOMENT TRÈS STRESSANT ET UNE COURSE VERS L’INCONNU. PAS DE PANIQUE ! RETOURNER À L’ÉCOLE CE N’EST PAS FRANCHEMENT DRÔLE MAIS PAS INSURMONTABLE. LOLITA VA T’AIDER À PASSER LE CAP ! On avait presque oublié qu’un jour, il faudrait bien rentrer en classe. Avec les journées qui raccourcissent, le soleil qui se fait plus discret et les arbres qui perdent leurs feuilles, c’est vraiment la déprime. D’autant que cette étape est toujours un peu angoissante. On ne sait pas où on met les pieds et on se demande si les copines et les profs qu’on aimait vont être au rendez-vous. Mais pour certaines, la rentrée peut-être encore plus diffi cile. Nouvelle école, redoublement, changement de ville, camarades différents sont autant de raisons qui te stressent et c’est tout à fait normal. Pour t’aider à vivre la rentrée sereinement, pense à toutes les opportunités que t’offrent le collège ou le lycée. Des amis par milliers, des futurs petit-copains en pagaille et plein de nouvelles choses à apprendre très intéressantes. C’est fi nalement super excitant de commencer une nouvelle année. En plus, tu te rendras compte à quel point c’est top d’être en vacances entre les cours. Le bahut, c’est aussi le lieu où tu te fais plein de souvenirs pour plus tard. On se rappelle souvent avec nostalgie de ces années-là, même si aujourd’hui tu n’en crois pas un mot. Allez, toutes en cœur : vive la rentrée ! Questions pratiques mes parents ont déménagé dans une nouvelle ville et je me retrouve donc dans une école où je ne connais personne. Ça me fait un peu peur… Tu changes d’école et en plus tu es loin de chez toi. Tu as pour ainsi dire perdu tes repères. C’est une situation pas facile pour une jeune fille. Mais avec un bon moral, tu y arriveras ! La solution : Changer de ville, changer d’école, ça fait beaucoup. En plus d’être la petite nouvelle dans ta classe, tu n’as pour le moment personne à qui te raccrocher en dehors de ta famille. Si tu peux continuer à échanger avec tes anciennes copines par téléphone ou sur Facebook, ce n’est pas pareil. Pour t’aider à traverser cette épreuve, il faut que tu t’intègres le plus rapidement possible dans ta classe. La nouveauté fait toujours un peu peur mais plein de filles seront certainement contentes de savoir d’où tu viens et te poseront plein de questions. N’hésite pas à te présenter et à raconter ta vie. Implique-toi aussi dans des activités extrascolaires et inscris-toi, pourquoi pas, dans un club. Tu multiplieras ainsi les rencontres. Quand on est jeune comme toi, on se fait vite des amies ! Tu verras que très bientôt, tu ne seras plus la petite nouvelle mais une élève comme les autres. Finalement, c’est plutôt sympa que tout le monde veuille savoir qui tu es. N’en oublie pas pour autant de rester en contact avec tes anciennes copines d’école. Ce n’est pas parce que tu as déménagé qu’elles n’ont plus besoin de toi. c’est ma première année au lycée et je suis complètement perdue. entre les cours, les profs et les grands, je n’arrive pas à trouver ma place. Le lycée, c’est la cours des grands. Au collège tu étais la « grande » et maintenant, tu redeviens la « petite ». Rassure-toi, ça a aussi ses avantages. Le lycée, c’est aussi fait pour te faire grandir. La solution : La première année au lycée ce n’est pas facile. Le rythme est beaucoup plus soutenu, on te demande de faire des choix, on commence à te considérer comme une adulte et enfin tu te retrouves avec des gens plus âgés que toi. C’était toi la « grande » l’année
dernière, alors tu sais parfaitement bien comment on traite les « petits » ! Il faut que tu comprennes que le lycée est une étape obligatoire. Tu apprends plein de nouvelles choses très vite. C’est le meilleur moyen pour grandir rapidement. Plus tu seras entourée, plus ce sera facile. Fais-toi un petit groupe d’amies et affronte avec elles les premières semaines. Travaillez ensemble, déjeunez ensemble, bref vivez votre nouvelle vie au lycée à plusieurs, il n’y a rien de mieux. Vous pourrez ainsi échanger vos idées et devenir des vraies lycéennes. En plus les mecs au lycée sont carrément plus canons. C’est l’occasion de se faire inviter à des supers fêtes et de profiter de leur expérience. Finalement, ces trois années, ça va passer trop vite ! comme j’ai redoublé, je me retrouve avec des élèves plus jeunes que moi et toutes mes copines dans une classe au-dessus. Je me demande si j’arriverai à rester amie avec elles et à bien m’entendre avec mes nouveaux camarades. Redoubler n’est déjà pas facile en soi. Il est vrai que cette situation à beaucoup de conséquences. À toi de les assumer. La solution : Le redoublement, c’est un peu une punition quand on n’a pas bien travaillé. Pas la peine de rester seule pour affronter cette situation. Il n’y a pas de raison pour que les amies que tu avais dans ton ancienne classe ne le soient plus. Si c’est le cas, c’est que ce n’était pas vraiment des copines. Mais il faut que toi aussi tu fasses l’effort de venir les voir régulièrement et prendre de leurs nouvelles. Ce n’est pas parce que tu as redoublé que tu as changé et elles aussi. Quant à tes nouvelles camarades de classe, tu te rendras vite compte que ce ne sont pas non plus des bébés. Tu te rapprocheras forcément des filles un peu plus matures. En plus, comme tu as déjà étudié le programme, tu pourras les aider à faire leurs devoirs et tu deviendras vite la star de ta classe ! Ça a aussi ses avantages d’être la plus grande. En fin de compte, tu auras deux fois plus d’amies. Attention, ne te mets pas en tête de redoubler chaque année pour connaître tous les élèves de ton école. On n’aurait jamais vu ça ! pas cool, toutes mes copines se retrouvent dans la même classe sauf moi ! J’ai peur de louper plein de trucs si je ne suis pas avec elles. Tu dois avoir l’impression que tes profs l’ont fait exprès, non ? Ça ne te fait pas plaisir mais c’est comme ça. Il faut voir le bon côté des choses, car il y en a ! La solution : Non, ce n’est pas une conspiration. Si tu te retrouves séparée de tes amies, c’est soit le fruit du hasard soit parce que vous faisiez un peu trop de chahut en classe… Te retrouver avec des élèves que tu connais un peu moins va te permettre de mieux te concentrer pendant tes leçons. Tu ne seras pas tentée de faire une blague avec ta voisine ou d’échanger des petits mots pour connaître les derniers potins. Tu verras que tes résultats, s’ils étaient un peu moyens, seront bien meilleurs. C’est également l’occasion de rencontrer d’autres personnes, de voir de nouvelles têtes. Tu te rends compte, deux fois plus de copines ! Tu vas découvrir d’autres élèves à qui tu n’aurais certainement jamais parlé si tu n’avais pas été séparée du groupe. Mais tes meilleures amies doivent le rester. À l’intercours, va leur faire un petit coucou. Profite de la pause déjeuner pour bavarder de ce qui se passe dans vos classes respectives et présentez-vous vos nouvelles copines. Tu vas voir, finalement, c’est un mal pour un bien. après un an à l’étranger, je reprends les cours dans la même école qu’avant. mais comme je ne suis pas vraiment restée en contact avec mes anciennes copines, j’angoisse un max. Ça doit te faire bizarre de retrouver tes anciennes habitudes. En plus de changer de rythme, tu dois réapprendre à communiquer avec tes copines qui ont vécu leur vie sans toi. La solution : Les cours à l’étranger et les cours en France, ce n’est vraiment pas la même chose. La première chose à faire et de te réhabituer au rythme « à la française ». Un peu déboussolée au début, tu verras que tu retrouveras vite tes habitudes. C’est très enrichissant de faire des voyages. Tu te rendras compte très vite que tu as eu beaucoup de chance et qu’il faut mettre ton expérience à profit pour apprécier tout ce que tu as. Concernant tes « anciennes » copines que tu as un peu délaissées, il faut que tu renoues avec elles. C’est sûr, elles ont toutes vécu plein de choses pendant que tu n’étais pas là, mais toi aussi. C’est le moment de vous retrouver et de vous raconter vos vies. Il a dû s’en passer des choses pendant un an. Elles voudront assurément tout savoir sur ton aventure et en échange elles te mettront au courant des dernières nouvelles de ton école. Si tu trouves que tu as changé, elles aussi. La différence est très enrichissante. Et si tu trouves que trop de temps a passé, c’est le moment pour toi de te faire de nouvelles amies. Avec l’expérience que tu viens de vivre, l’avenir est à toi, profites-en ! comme je suis plutôt précoce, mes parents, en accord avec la cpe, ont accepté de me faire sauter une classe. Je me demande comment les élèves vont prendre la nouvelle ? C’est sûr, au début, tout le monde va te regarder comme une bête curieuse. Mais au lieu d’attendre que les autres en parlent, il faut que tu prennes les devants ! La solution : C’est assez impressionnant ce qui t’arrive. Tu te rends compte que finalement tu es un peu différente mais pas dans le mauvais sens du terme. Tu es une élève brillante et c’est tant mieux. Mais attention, pas la peine de crâner avec ça sinon tout le monde va te tourner le dos. Au début, continue de voir des anciennes copines de classe. Elles te permettront de garder les pieds sur terre. Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus dans la même classe que tu es supérieure à elles. Rien de mieux que des bonnes amies pour t’aider à gérer la situation. Quant à tes nouveaux camarades de classe, ils vont certainement te regarder comme « le petit génie » au début. Plus tu seras naturelle et toi-même, plus ils te considéreront comme l’une des leurs. Une fois de plus, être séparée de tes copines va te permettre de rencontrer d’autres personnes. Et ne fais pas exprès d’avoir des mauvaises notes pour qu’on arrête de te regarder. Ça ne marche pas. Tout au plus on pensera que te faire sauter une classe n’était pas une bonne idée. Tu verras que petit-à-petit, tout rentrera dans l’ordre. Et encore bravo pour tes bons résultats à l’école ! lolita ! 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :