Lolita ! n°5 sept/oct 2011
Lolita ! n°5 sept/oct 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de sept/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (209 x 269) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée 100% cool.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
maLife ! 52 lolita ! Ça y est, c’est La rentrée. on devrait s’haBituer, chaQue année, c’est La mÊme chose. oui, À part Que cette année, QueLQue chose va chanGer : nouveau coLLÈGe, nouveau Lycée, déménaGement ou chanGement d’étaBLissement, QueLLes Que soient Les raisons, ce n’est pas un petit chanGement. de LÀ À stresser, iL n’y a Qu’un pas, et on te comprend. mais tu vas y arriver ! Au secours, C’est moi la nouvelle !
Le couperet est tombé il y a quelques mois, et plus ça approche, plus ça te stresse : cette année, tu changes d’établissement. Pour la rentrée, cette fois-ci, ce sera toi la petite nouvelle. Que tu rentres au lycée et que ce monde de grands t’effraie, ou que tu changes carrément de collège ou de lycée en cours de scolarité à cause d’un déménagement ou parce que tes parents ont voulu te changer d’établissement pour des raisons de niveau, disciplinaires ou parce que le précédent ne te réussissait pas, le fait est que tu ne connais personne, ou presque, et que ce n’est pas facile. Mais avant de te ronger les ongles jusqu’au sang, calme-toi : ce n’est qu’un tout petit (mauvais) moment à passer ! Je stresse à l’idée de ne connaître personne Et c’est normal. Manque de repères, nouveaux lieux, nouveaux profs, nouvelles têtes, il y a de quoi avoir la tête qui tourne et se sentir perdue. Mais aie confi ance en toi : cet établissement n’est pas bien différent des autres. Peut-être est-il plus grand, mais regarde autour de toi : si les autres y arrivent, il n’y a aucune raison que tu ne t’adaptes pas non plus. On s’adapte tous au changement. Il suffi t que tu prennes tes marques. Mais comme pour chaque rentrée, la première semaine est un peu différente des autres : chacun découvre son emploi du temps, ses camarades et sa nouvelle vie. Certes, toi tu pars de zéro, mais tu mettras, comme tout le monde, très peu de temps à te mettre à niveau, et en une semaine tu connaîtras les lieux aussi bien que n’importe qui, et connaîtras, comme chaque année, quasiment l’intégralité des gens de ta classe. Ça a l’air compliqué Cette année, tu rentres au lycée, et cette antichambre du monde adulte t’angoisse. Plus de libertés, moins d’encadrement, plus d’heures de cours, des horaires aléatoires, des nouvelles matières, plus de devoirs… tu n’es pas sûre d’être à la hauteur et tout te semble compliqué. Que tu rentres au lycée général ou dans un lycée technique dans lequel tu vas apprendre plein de nouvelles matières et devoir te familiariser avec un nouveau métier, tout ça peut paraître angoissant, c’est clair. Mais ne te sous-estime pas : aujourd’hui, cette nouvelle place est la tienne, et si tu y es, c’est que d’autres t’en ont crue capable. À toi aujourd’hui d’assumer ces choix et de faire en sorte que cette décision ait été la bonne. Mais ne t’en fais pas, tu sais : tout le monde autour de toi, les redoublants mis à part, sont dans le même cas que toi. Tout le monde découvre ce nouveau monde, ces nouveaux emplois du temps, matières et lieux : vous êtes sur un pied d’égalité, et tu n’es pas plus bête qu’une autre. C’est peut-être bête à dire, mais d’autres sont passés par là avant toi, et tout le monde a survécu. Ce qui te semble diffi cile et insurmontable aujourd’hui te paraîtra tout à fait normal d’ici très peu de temps. Et avant la Toussaint, cette angoisse de la nouveauté te paraîtra très lointaine : tu te demanderas même pourquoi tu stressais tant ! Nous sommes tous capables de nous adapter, et la transition se fera doucement, sans problème. Ainsi, avant que tu n’aies le temps de dire « ouf », ces matières qui te font peur ne te sembleront plus si impossible. Compta, éco, troisième langue, techniques de vente, philo, TP… tout cela fera bientôt partie de ton quotidien, et comme tu as appris à lire en CP, tu apprendras normalement ces nouvelles matières qui te serviront dans tes futures études ou ton futur métier. Je suis la petite nouvelle C’est un peu différent, certes. Pour une raison ou une autre, que tu sois d’accord avec tes parents à ce sujet ou non, que la décision vienne de toi ou que tu la subisses, cette année, tu changes d’établissement. Que ce soit une bonne (tu n’étais pas bien dans ton précédent bahut) ou une mauvaise (tu as déménagé contre ton gré) chose pour toi, le fait est que tu repars de zéro et que ça te fait peur : tu ne connais personne, tu ne sais pas comment ça va se passer, si tu vas te faire des amis, si ce sera mieux ou moins bien que l’an passé… Bref, ce qui t’angoisse, c’est l’inconnu. C’est tout à fait normal, mais il n’y a aucune raison que ça se passe mal. Les gens sont bienveillants avec les nouveaux, tu le sais. Et puis vois les avantages : tu vas pouvoir te montrer sous ton meilleur jour, ta vraie personnalité, profi ter de ce statut de « nouvelle » auréolée de mystère pour montrer de toi ce que tu veux aux gens. Finies les rumeurs ou les mauvaises impressions sur ton compte, tu vas enfi n pouvoir te faire apprécier ! Et si tu n’as jamais eu ce genre de problèmes, alors ne panique pas : tu sais déjà quoi faire pour qu’on t’aime, il n’y aucune raison pour que ça change. Des gens sympa, il y en a partout, tu trouveras forcément de nouvelles/nouveaux ami(e)s dans cette nouvelle vie. concrètement, je fais quoi ? Tu ne paniques pas. Tu fais de ton mieux, et tu restes naturelle. La veille ou l’avant-veille, va dans ton nouvel établissement. Les profs et le personnel seront déjà là, donc tu pourras un peu repérer les lieux, et prendre quelques marques. Ensuite, vérifi e que ton sac est prêt et que tu ne manqueras de rien le jour J : demander une feuille ou un stylo à des gens que tu ne connais pas dès le premier jour, pas évident ! Le jour-même, arrive en avance pour trouver ton nom sur les listes, et trouver la salle de la première heure. Tu pourras également observer un peu les gens qui t’entourent et te faire une première impression. Et surtout, niveau tenue, opte pour un truc cool et assez neutre, dans lequel tu te sens bien. Chez Lolita, on est assez fan de l’ensemble jean gris/t-shirt blanc/Converses/make-up léger : jolie et fashion tout en restant discrète, c’est le top. Mais si tu as l’habitude d’être extravagante, reste fi dèle à tes goûts : l’important, avant tout, c’est que tu restes toi-même, et que tu te sentes bien ! Promis, tout se passera bien. lolita ! 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :