Lolita ! n°5 sept/oct 2011
Lolita ! n°5 sept/oct 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°5 de sept/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (209 x 269) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 15,2 Mo

  • Dans ce numéro : rentrée 100% cool.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
monmec ! 38 lolita ! Je fais table rase de mes histoires passées Si on veut être dans les meilleures dispositions possibles pour commencer une histoire, il faut être totalement disponible pour ça. Et dans cette optique, il faut absolument faire une croix sur les histoires passées, celles qui n’ont pas marché, les garçons qui nous ont fait souffrir, ceux qui ne nous aiment plus ou ne nous ont jamais aimées comme on mérite de l’être. Surtout, il ne faut pas idéaliser un ex ou une relation passée, qu’elle se soit terminée la semaine dernière ou il y a six mois. C’est en ayant l’esprit libre et en étant ouverte aux nouvelles rencontres qu’on peut se lancer dans une nouvelle relation, plus en adéquation avec ce qu’on est. Et ça, c’est la première étape, et l’une des plus importantes pour construire une jolie relation, saine et sincère. Prends le temps de te poser, et de réfl échir à tes précédentes histoires, à ce qui fait que ça n’a pas marché, aux caractères des garçons que tu as aimé sans retour, aux signes avant-coureurs qui auraient pu laisser deviner l’échec de la relation. Bref, fais un bilan honnête pour en tirer les conséquences, et faire une liste des erreurs à ne plus reproduire. Et surtout, fais une croix sur tes ex et tes relations passées qui t’empêchent d’avancer : si vous êtes séparés lui et toi, c’est qu’il y a de bonnes raisons, et recraquer pour lui t’empêcherait de trouver ton véritable bonheur ailleurs. Je défi nis mon type de mec Jusqu’à maintenant, tu es souvent tombée amoureuse ou tu as craqué pour différents mecs. Qu’ils soient tous différents ou qu’ils correspondent à un type bien précis, visiblement, ces garçons n’étaient pas faits pour toi. Comme tu as fait un bilan des relations passées, et que tu sais désormais ce qui ne te convient pas, essaie de trouver ce qui te conviendrait. Jusqu’à présent tu es sortie avec des mecs super beaux et populaires, mais quand vous étiez tous les deux, c’était moyen et vous n’aviez pas grand-chose à vous dire ? Tu es tombée amoureuse de grands sportifs qui ne t’ont jamais considérée que comme une bonne copine ? Tu as toujours été fascinée par les mecs mystérieux ou mal dans leur peau, mais ils t’ont rendue malheureuse ? Essaie d’être lucide, et d’identifi er les défauts et les qualités de ces garçons : il était super drôle, et tu adorais ça ? On garde ! Lui était très réservé et tu avais du mal à te sentir à l’aise avec lui ? Plus jamais ! Lui était très beau et voulait toujours que tu en fasses plus pour être au top, ce qui a fi ni par te faire déprimer ? Allez hop, on va éviter aussi ! Regarde enfi n autour de toi les couples qui te font envie pour de vraies bonnes raisons, parce qu’ils sont gentils, amoureux, qu’ils ont une vraie complicité et qu’ils vont bien ensemble, et prends-les comme exemples. Le but, c’est d’arrêter défi nitivement les relations nuisibles pour se consacrer aux relations enrichissantes, sincères, et heureuses, tout simplement. Je me montre sous mon meilleur jour Si tu veux trouver l’amour, il faut l’attirer à toi. Et pour ça, tu dois te montrer constamment sous ton meilleur jour. Qu’il y ait ou non des garçons là où tu vas, là où tu es, montre-toi agréable, telle que tu es, détendue, et bien dans ta peau. Plus facile à dire qu’à faire, on est d’accord, mais il suffi t de se forcer un peu au début pour que ça devienne très naturel. Il ne s’agit bien sûr pas de rigoler tout le temps le jour où tu n’as pas le moral, ou de te maquiller comme une voiture volée pour aller acheter le pain ou aller au ciné avec tes cops, mais te sentir bien, te sentir prête « au cas où » : au cas où à la boulangerie le voisin serait là, au cas où dans la queue du ciné il y aurait une bande de mecs… mais aussi au cas où la sœur du voisin serait par là au moment où tu sors, et au cas où elle rentrerait chez elle en disant à son frère « J’ai vu la voisine, elle était super jolie/elle est vraiment super sympa ». Il ne faut pas être top dans l’espoir de rencontrer demain l’homme de ta vie, mais être au top parce que tu l’es, qu’il faut que les gens le sachent, et qu’ils le disent autour d’eux. Pour que tes copines, le jour où un copain de leur mec dira « je cherche une copine », pensent immédiatement à toi. Pour que les copains de copains entendent parler de toi, pour que les mecs qui te croisent te voient, pour que les frères de tes copines aussi, aient une bonne impression : rencontrer quelqu’un, ça passe souvent beaucoup plus par des relations communes que par le hasard. Donc n’en fais pas trop, mais un conseil : séduis tout le monde par ton charme et ta bonne humeur ! Je reste spontanée et naturelle Oui, séduire tout le monde, c’est le meilleur conseil qui soit. Mais séduire, ça ne veut pas dire allumer, en faire trop, minauder et se balader avec le nombril ou les seins à l’air en permanence ! Non, le mieux pour séduire, c’est d’être soi-même. Ne pas se laisser impressionner par les garçons (ni par les filles, d’ailleurs !), mais plutôt leur parler comme à tes meilleurs potes, ou ton frère (ok, peut-être pas aussi mal qu’à ton frère). Les chambrer, leur parler de tout, de rien, mais pas en soignant tes mots ou en réfl échissant deux heures à ce que tu pourrais raconter pour passer pour une fille cool. N’aie pas peur de les vexer, ne sois pas gentille pour être gentille, les fl atter ou mes ménager. Ne sois pas méchante non plus, ce n’est pas le but, mais sois spontanée. Agréable, naturelle : c’est ça que les mecs adorent. Comme ils adorent aussi les filles qui ont du caractère. Tu n’as jamais remarqué que les filles un peu
chiantes avaient plus de succès auprès des garçons que les petites souris douces, discrètes, toujours conciliantes et toujours prêtes à faire plaisir ? Allez, si ce n’est pas dans ta nature, il va falloir te forcer un tout petit peu. Tu n’as pas envie de faire quelque chose ? Tu dis non ! Tu trouves que la nouvelle chemise de ton (futur) amoureux est moche ? S’il te demande ton avis, tu lui dis ! Tu n’es pas d’accord avec lui sur un fi lm, un bouquin ou n’importe quelle discussion ? Tu argumentes et tu n’as pas peur d’affirmer tes goûts ! Il ne va pas te trouver idiote si tu lui expliques que non, tu ne trouves pas que Selena Gomez soit moche. Au début, si tu n’en as pas l’habitude, t’affirmer va te demander un effort. Mais très rapidement, tu verras que ça te viendra plus naturellement, et que tu seras plus à l’aise. Être cool et avoir de la personnalité, voilà qui plaît aux garçons… Je multiplie les sorties et les activités C’est sûr que ce n’est pas en restant chez toi que tu trouveras ton prince charmant, à moins que tu croies au coup de foudre avec un livreur de pizza ou le facteur. Donc, sors, c’est le meilleur moyen de mettre toutes les chances de ton côté. Ne dis pas non quand on te propose un truc qui change de l’ordinaire (sauf si évidemment, ça te soûle : ne te force pas à faire de l’accrobranche un jour de pluie si tu détestes ça !) seulement parce que tu as la fl emme ou qu’il y a Gossip Girl à la télé. Multiplie les occasions, va chez tes copines, chez des copains, va à la piscine, au ciné, à la médiathèque, seule ou avec des copines ! Va faire les magasins plutôt que du shopping sur internet, va à la patinoire, fais des trucs nouveaux, mais aussi des trucs tous bêtes comme aller faire les courses, traîner avec tes copines, aller au fast-food, aller assister aux matchs de foot de ton frère ou de ton cousin… sortir, c’est le meilleur moyen de rencontrer des gens. Et faire ta vie, et avoir une vie bien remplie, c’est aussi et surtout l’idéal pour ne pas s’ennuyer, s’enrichir et faire de toi quelqu’un de super actif et d’intéressant. Et ça, les mecs adorent ! Témoignages ! Jusqu’à l’année dernière, je n’avais jamais eu de vrai petit copain. J’avais déjà embrassé des garçons, ou alors j’étais sortie avec eux quelques jours, mais ça n’avait jamais duré, et je commençais vraiment à me dire que j’avais un problème. en mars, à la sortie du lycée, j’ai rencontré une copine avec son frère et son cousin. J’étais de bonne humeur, je ne me suis pas posé de questions, on a discuté un peu tous les quatre et je suis partie. on s’est revus une ou deux fois comme ça, et sans que j’aie fait quoi que ce soit, un jour ma copine m’a dit : « tu sais, mon cousin te trouve vraiment super cool » c’est vrai qu’on s’entendait bien, et qu’il me plaisait aussi… en fait je ne m’étais pas vraiment posé la question avant, et on rigolait bien tous les deux. on est sortis ensemble quand ma copine a organisé son anniversaire, et depuis, on est ensemble : ça fait quatre mois, et je suis trop amoureuse ! Aude moi mon type de mecs, c’est les sportifs. dans mon collège, il y a une section sport-études handball, et les garçons sont tous trop beaux, musclés, et super cool. ils sont populaires, en plus, c’est un peu les rois du collège. Je suis sortie avec trois handballeurs, vu que je traîne souvent avec eux, mais ça n’a jamais duré. au début c’était cool, à chaque fois, et puis au bout de quelques jours on arrêtait de s’appeler… ou je me lassais. en fait je me suis rendu compte que ce qui me plaisait, c’est qu’un mec beau et populaire ait envie de sortir avec moi, mais en réalité, ils ne me plaisaient pas plus que ça, et on n’avait pas grand-chose à se dire.comme copains c’est vrai, on s’entend bien et ils me font rire, mais pour moi, il manque vraiment un truc. alors maintenant, avant de sortir avec un mec, je me pose la question : est-ce que je suis vraiment amoureuse ? Je préfère rester seule et attendre un mec qui me correspond plutôt que passer quelques jours avec un garçon qui ne me plaît pas vraiment. Mélanie lolita ! 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :