Lolita ! n°4 jui/aoû 2011
Lolita ! n°4 jui/aoû 2011
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°4 de jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 41,5 Mo

  • Dans ce numéro : amour d'été, c'est lui que je veux !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
monmec ! 38 lolita ! Je ne supporte pas la distance ! non seulement il y a l’adage « loin des yeux, loin du cœur », mais en plus, tu ne supportes vraiment pas la distance. Tu as peur de craquer pour quelqu’un d’autre, et surtout, ta jalousie presque maladive fait que tu vas te gâcher les vacances et ne pas arrêter d’y penser. Alors si en plus il a le malheur de s’amuser de son côté, de passer de bonnes vacances ou même de te parler de ses nouveaux copains (et notamment nouvelles copines !) alors là, c’est la crise. Il va falloir te faire une raison, et la faire vite, histoire de gagner du temps et te gâcher tes vacances le moins possible : tu n’as absolument aucun impact sur ce qui peut se passer quand tu n’es pas là. Sauf… si tu empires la situation. En effet, il faut que tu accordes ta confi ance à ton chéri. Si tu te montres jalouse, aigrie, triste, tu crois que ça va te rendre plus unique et irrésistible à ses yeux ? non. Il va se dire que sa copine est relou. Alors que les filles qu’il rencontre en vacances, elles, tu crois qu’elles sont pénibles ? Et en disant que tu es jalouse de telle ou telle copine, n’as-tu pas peur de lui donner des idées, tout simplement ? non, non, tu as tout à perdre en te montrant odieuse, alors prends sur toi pour paraître drôle et gentille au téléphone. dis-lui qu’il te manque, c’est tout. Et de ton côté, si tu as peur de craquer, c’est peut-être que tu n’es pas si amoureuse que ça, si ? Comment rencontrer l’amour en vacances quand on ne connaît personne ? rencontrer l’amour et vivre une super histoire, tu veux bien, mais comment faire ? Tu ne demandes que ça, mais ce n’est pas facile, tu ne connais personne sur place, tu ne vas quand même pas aller acheter des croissants tous les jours seulement pour avoir le plaisir de parler avec le boulanger… qui en plus est vieux et moche ! rencontrer l’amour, ça commence d’abord par se faire des amis. à moins que le coup de foudre ne te tombe dessus dans la piscine en sautant du toboggan (et là, tu ne peux pas faire grand-chose, c’est le hasard !), il va falloir provoquer le destin. Tout d’abord, repère autour de
toi les bandes qui ont l’air cool, regarde où elles traînent et ce qu’elles font. le jour d’après, mets-toi à côté, et montre-toi disponible, mais pas en demande. Si personne ne te parle, essaie de te lier avec les filles de la bande : quand elles vont aux toilettes de la piscine, quand elles font la queue pour acheter une glace… c’est beaucoup plus facile de faire connaissance avec une personne qu’avec 5 ou 6 d’un coup ! Sinon, fais-toi une ou des copine(s) sur place en repérant les filles seules de ton âge, qui ne demandent elles aussi sûrement que ça, se faire des amis. Il sera ensuite plus facile d’aller vers les autres : à deux, on est toujours plus fortes ! Ensuite il n’y a plus qu’à espérer que ces nouveaux copains te conduisent au garçon de tes rêves… qui se trouve peut-être déjà parmi eux ! Et après, comment je fais ? Ça y est, tu l’as trouvé : il est beau, il est drôle, et dans la bande, tu n’as d’yeux que pour lui. bon, et maintenant, qu’est-ce que tu fais ? Maintenant, surtout, tu fonces ! Parce que les vacances, ça ne dure pas toute l’année, et que tout doit aller plus vite quand on n’a pas le temps. Tu imagines, si tu attends le dernier jour ? ou les trois derniers, et que c’est complètement génial ? Tu vas regretter de ne pas avoir agi plus vite, et d’avoir perdu tout ce temps pendant lequel vous auriez pu profi ter l’un de l’autre. donc, tu fonces. Ce n’est pas une raison pour se conduire comme un bulldozer, on est d’accord : mais surtout, ne perds pas une occasion de te retrouver seule avec lui, pour acheter à boire, lui demander de t’accompagner pour aller chercher un pull, pour rentrer le soir. ni même de lui montrer qu’il te plaît. Au pire, il ne partage pas tes sentiments, mais à ce moment-là, tu seras fi xée, et tu ne passeras pas tes vacances à courir après lui en vain. Ensuite, profi tes-en au maximum. les histoires qui ne sont a priori pas faites pour durer, Témoignages ! l’année dernière je suis partie avec mon père, sa femme et ma demi-sœur à la mer, dans un appartement qu’ils avaient loué. Je m’entends bien avec ma demi-sœur qui a le même âge que moi, mais bon, on voulait faire des rencontres : ça n’a pas traîné, au bout de trois jours, on était dans une bande de copains de la même résidence, et on est toutes les deux sorties avec des garçons. elle, ça n’a pas duré, mais pour moi, avec JB, alors qu’au début on faisait plutôt ça pour s’amuser, ça s’est transformé en vraie histoire d’amour. Quand on est rentrés chez nous, ça a été horrible : mais avec l’aide de nos parents qui sont très compréhensifs, on se voit à chaque vacances, et même parfois le week-end (il habite à 4heures de train). cette année, on repart au même endroit avec nos familles, et on va fêter nos 1 an avec la bande. Kayla comme les amours de vacances, sont super intenses et le temps passe très vite. ne vous coupez pas du monde car tous tes souvenirs « été 2011 » seraient liés à lui pour toute ta vie (et on ne sait jamais, si ça se passe mal un jour, tu pourrais le regretter) : il faut aussi que tu t’amuses et que tu profi tes des activités ! Et à la rentrée ? les vacances touchent à leur fin, vous allez devoir rentrer chez vous, et déjà, tu es triste de l’avoir quitté. d’accord, il y a le téléphone, les mails, les sms… mais comment faire pour faire marcher une relation à distance quand on n’est ensemble que depuis une semaine ? le problème des amours de vacances, c’est qu’en général, elles prennent fi n avec les vacances. la distance, le retour à la vraie vie, les différences de caractères surgissent au fur et à mesure comme des problèmes. Et on se rend compte que cette belle histoire n’était qu’une parenthèse enchantée qu’on n’aurait pas dû sortir de son contexte. bon, c’est peut-être voué à l’échec, mais on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise. Et puis ce mec, c’est peut-être vraiment celui que tu attendais, l’amour de ta vie, celui avec qui tu passeras de longues années et avec qui tu fi niras par te marier… Ça vaut le coup d’essayer, non ? le mieux pour que ça marche, c’est de prévoir tout de suite quand vous pourrez vous revoir. Si vous n’habitez pas très loin, ce sera le plus tôt possible. Si vous habitez chacun à un bout de la france, alors il va falloir mettre vos parents dans le coup et les convaincre de vous laisser vous voir dès les vacances de la Toussaint par exemple. C’est moins dur de tenir quand on a une date limite ! Et ça vous permettra aussi de rapidement vous voir l’un et l’autre dans vos vies, et tomber vraiment amoureux l’un de l’autre, ce qui est nécessaire pour que votre relation dure. En vacances, on est souvent éblouies par le soleil… et par l’amour ! Tous les ans, je vais dans le même camping à l’océan avec ma famille. J’ai une bande de copains que je retrouve chaque année et que je connais depuis l’enfance maintenant. il y a deux ans, il y avait un petit nouveau, mathieu, qu’on a adopté. il me plaisait, je lui plaisais, et on est sortis ensemble. on s’entendait super bien, et j’ai passé les meilleures vacances de ma vie. Quand il est parti au bout de quinze jours, j’étais super malheureuse, mais j’étais persuadée que ça continuerait à la rentrée, puisqu’on habite tous les deux en région parisienne. on s’est vus, mais j’ai vite déchanté : en réalité, mathieu n’est pas le mec si cool que je croyais. J’ai trouvé ses copains trop « fades », et lui trop collant. en plus, ça m’ennuyait de prendre le bus pour aller le voir le samedi, j’avais envie de voir mes copines… bref, il aurait dû rester un amour de vacances, comme ça j’aurais gardé un bon souvenir de lui. là, ça a un peu tout gâché… Tatiana lolita ! 39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :