Lolita ! n°3 mai/jun 2011
Lolita ! n°3 mai/jun 2011
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°3 de mai/jun 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 42,4 Mo

  • Dans ce numéro : il me fait craquer... lui dire et le rendre dingue.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
masanté ! masanté ! 32 lolita ! Q1 la puberté, c’est quoi ? La puberté est une période de changements de ton corps qui se déroule pendant l’adolescence : c’est la période durant laquelle le développement sexuel a lieu. C’est la transition entre l’enfance et l’état adulte, qui s’accompagne de transformations physiques, psychologiques, métaboliques et hormonales qui vont permettre à ton corps de se transformer pour pouvoir procréer. La puberté existe chez les filles et chez les garçons, généralement entre l’âge de 10 et 16 ans, par étapes progressives : on ne se réveille pas du jour au lendemain en étant pubère. Chez les filles, ça se manifeste par l’apparition de seins, de poils, de règles, de dérèglements hormonaux (transpiration, peau acnéique) et d’une modifi cation de la silhouette. Toutes ces adaptations sont normales, vont se réguler peu à peu pour faire évoluer ton corps de celui de petite fille à celui de jeune femme. Personne ne peut y couper ! Q3 À quel âge vais-je avoir mes règles ? Il n’y a pas d’âge pour avoir ses règles. L’arrivée des premières règles est une étape dans le processus de la puberté : en moyenne, elles arrivent à l’âge de 13,2 ans, mais certaines filles les ont à 10-11 ans, d’autres à 16 ou 17 ans. Si tu ne les as pas encore, ça ne veut pas dire que tu ne les auras pas ou que tu n’es pas normale : tu verras d’abord d’autres changements s’effectuer avant leurs apparitions. Mais tu peux demander à ta mère et tes grands-mères à quel âge elles ont eu les leurs : c’est une bonne indication ! En attendant, tu peux t’y préparer en en parlant avec ta mère, ta sœur ou tes copines, car elles arrivent souvent sans prévenir ! la puberté 10 questions que tu te poses sans jamais oser le faire ! SANTÉ Enfin des réponses à nos questions ! Q2 J’ai un sein bien plus gros que l’autre, comment ça se fait ? Chez les filles, les seins commencent à pousser vers l’âge de 10 ans, progressivement. Dans un premier temps, l’aréole, c’est-à-dire la zone ronde et pigmentée va se surélever et s’élargir un peu. Puis les tétons vont eux aussi se former, et les seins grossir en forme de poire. Ce n’est que vers 18-19 as que tes seins vont prendre leur forme défi nitive, un peu plus ronde. Mais il est tout à fait normal que tu en aies un plus gros que l’autre, car ils ne « poussent » pas tous les deux en même temps. Au bout d’un moment, cette différence va s’atténuer, mais les seins ne deviennent jamais totalement symétriques : la plupart des filles et des femmes ont un sein légèrement plus gros que l’autre, et souvent, tu seras la seule à le remarquer, notamment en mettant des soutiens-gorges, dont les deux bonnets font la même taille ! Q4 c’est normal de prendre du poids ? Oui, tout à fait. À la puberté, ton corps se prépare pour porter un jour un bébé. Tes hanches s’arrondissent, tes seins se forment, et ton corps constitue une réserve supplémentaire de graisse au niveau des fesses et des cuisses pour pouvoir « assurer » au cas où il devrait se préparer à nourrir un bébé. Ta silhouette change pour devenir celle d’une femme, et c’est souvent très joli, même si ces changements peuvent te sembler bizarres au début. Enfin, si la prise de poids te paraît trop importante, compense en faisant un maximum d’activité physique et en arrêtant les grignotages gras, salés et sucrés. Ce que ton corps de petite fille pouvait avaler sans broncher peut dorénavant alimenter les réserves et occasionner des prises de poids !
Q5 J’ai déjà eu mes règles une ou deux fois, mais plus rien depuis deux mois, que se passe-t-il ? Rien de spécial, au début de la puberté, il se peut que tes cycles ne soient pas du tout réguliers. Tous ces changements se mettent en place progressivement, tu n’as pas de quoi t’inquiéter, elles vont revenir. D’autres petites choses peuvent aussi interférer avec la régularité de tes règles : si tu perds beaucoup de poids, par exemple, si tu es stressée, si tu es perturbée, si tu as connu un choc, ou si tu as décidé d’avoir recours à une méthode de contraception comme la pilule ou l’implant. Toutes ces données peuvent infl uer. Mais si cela t’inquiète, ou que tes règles ne reviennent pas au bout de six ou huit mois, n’hésite pas à en parler avec ton médecin : lui seul saura t’expliquer exactement ce qu’il se passe, et éventuellement te prescrire quelque chose pour stimuler leur retour ou aider à ce qu’elles deviennent plus régulières. Mais ça arrive souvent et cela n’a rien d’anormal. Q7 il ne se passe toujours rien, j’ai un corps de petite fille, c’est normal ? Oui bien sûr. Tu regrettes sûrement de ne pas être aussi précoce que tes copines et les filles de ton entourage, mais ça ne veut pas dire que tu es anormale. Chaque corps a son rythme, et le tien n’a pas encore reçu le déclic du cerveau pour commencer à se transformer en jeune femme. Mais même si cela arrive plus tard que chez les autres, n’aie crainte, cela fi nira par t’arriver. Il est même très probable que tu aies commencé la puberté sans t’en rendre compte : les premiers signes ne sont pas toujours visibles. Ton caractère commence peut-être à changer, tu es plus émotive, les garçons t’intéressent, quelques poils poussent au niveau de ton sexe, tu as pris du poids au niveau des fesses ? Tous ces signes peuvent indiquer que la période de puberté a commencé, et que le reste va suivre. Sinon, aucune inquiétude, ça va arriver. N’y pense pas plus que ça, cela ne doit pas être un problème ! Q9 J’ai des pertes blanches, qu’est-ce que c’est ? C’est un phénomène tout à fait normal que tu dois remarquer entre tes règles, et même quelques mois avant qu’elles n’arrivent. Ça n’a rien de bizarre ou d’anormal, ne t’inquiète pas, ça arrive à toutes les filles, et toutes les femmes. Il y a deux sortes de pertes blanches : certaines sont plus visqueuses, et d’autres, plus liquides. Les premières sont les glaires cervicales que ton utérus fabrique au moment de l’ovulation pour que les spermatozoïdes puissent s’agripper et féconder l’ovule. Les secondes sont sécrétées tout au long du cycle, et sont simplement le signe que ton vagin s’auto-nettoie, ce qui est évidemment une bonne chose ! En revanche, si tu notes un changement d’aspect, d’odeur ou de couleurs dans tes pertes (si c’est le cas, tu n’auras aucun doute : il ne s’agit pas de petits changements !), ça peut être le signe d’une petite infection : n’hésite donc pas à en parler avec un médecin ou un gynécologue si ça ne passe pas. Q6 J’ai des boutons sur le dos et le décolleté, pourquoi ? La peau du décolleté et du dos sont comme le visage, elles aussi très sensibles aux variations d’hormones, mais aussi à la transpiration et au sébum. À cause des hormones, tu transpires plus, et ta peau n’arrive pas à gérer la production de sébum (une sécrétion grasse produite par la peau) : il y en a trop, ça bouche les pores, ce qui entraîne la formation de points noirs (appelés aussi comédons) et de boutons. Tout cela est normal, même si, la nature étant parfois injuste, certaines personnes n’auront jamais de boutons de leur vie. Pour y remédier, savonne-toi bien tous les jours, et reprends une douche si tu as fait du sport et/ou transpiré. N’agresse pas ta peau avec des produits décapants, et choisis des crèmes et des produits marqués « non comédogènes ». Si tu en as beaucoup et que cela te complexe, parles-en avec ton médecin ou un dermatologue, qui pourront te conseiller un traitement adapté. Q8 J’ai des poils sur le pubis mais pas sous les aisselles, comment ça se fait ? C’est tout à fait normal. En réalité les poils ne poussent pas partout au même moment. Si chez les garçons les poils sous les aisselles arrivent en même temps que la barbe, souvent vers 14 ans, chez les filles, ce sont ceux qui poussent en dernier. Tu les verras d’abord pousser sur les grands lèvres (le repli de peau dodu de chaque côté de ton sexe), puis sur le pubis (le dessus), puis sur le haut de la cuisse, au niveau du pli, que l’on appelle l’aine. En dernier et très progressivement apparaîtront les poils des aisselles. Ceux-ci sont moins discrets et peuvent te complexer : n’hésite donc pas à t’épiler (voir notre dossier beauté « épilation » pour connaître les bonnes méthodes !) ou allez voir une esthéticienne. Tu n’as pas besoin d’attendre que tous tes poils soient là pour les faire disparaître ! Et puis si tu n’en as pas du tout… c’est une chance : tu n’auras pas besoin de les enlever ! Q10 Je transpire et je commence à sentir mauvais, comment faire ? La transpiration fait également partie des effets secondaires de la puberté. Si tu as toujours transpiré en faisant du sport, ce qui est normal, tu transpires maintenant un peu (ou beaucoup) plus, et ta transpiration sent (plus ou moins mauvais selon les personnes). C’est la transpiration produite par les aisselles et des pieds qui a une odeur, en partie parce que ces deux zones ne sont pas très aérées, l’autre partie parce que les glandes sudoripares sont plus nombreuses. Celle produite par les autres zones de ton corps est inodore. Pour y remédier, douche-toi deux fois par jour si besoin, et mets du déodorant. La plupart réduisent en plus la transpiration ! Le déodorant s’applique sur peau propre et sèche et n’a pas d’effet si on le met après avoir transpiré ou sans s’être lavé, pour « cacher la misère ». Pour les pieds, sèche-les bien entre les orteils en sortant de la douche, change de chaussettes pour faire du sport et ne mets pas de chaussures pieds nus, même pour les ballerines : achète des semelles anti-transpirantes jetables (en supermarché), elles absorbent transpiration et mauvaises odeurs ! lolita ! 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :