Lolita ! n°3 mai/jun 2011
Lolita ! n°3 mai/jun 2011
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°3 de mai/jun 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 42,4 Mo

  • Dans ce numéro : il me fait craquer... lui dire et le rendre dingue.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
mabeauté ! 18 lolita ! l’épilation définitive ou semi-définitive Été comme hiver, tu seras toujours nette ! Pour le coup, c’est vraiment la mort du poil. Il existe plusieurs méthodes d’épilation défi nitive : • le laser : Il fait passer une lumière dans le follicule pileux. Les pigments l’absorbent et la transforment en chaleur ce qui a pour effet d’empêcher la fabrication du poil. Au bout de 3 à 5 séances on peut en venir à bout. On peut cependant ressentir des petits picotements ou une sensation de brûlure. Le laser est particulièrement adapté aux filles à la peau blanche et aux poils foncés. Sur une peau mate ou noire, il y a un risque de dépigmentation. Heureusement, la nouvelle génération de lasers tend à éviter ce genre de problème. Pour les blondes et les rousses, les poils sont parfois trop clairs pour réfl échir le faisceau du laser. Il faut donc faire un essai et le cas échéant changer de méthode d’épilation. Attention, il faut bien réfl échir avant de se lancer car après, impossible de revenir en arrière.• la lumière pulsée : Grâce à une lampe dite « fl ash », la lumière va détruire le poil via les pigments et la mélanine. On trouve aujourd’hui plusieurs appareils qui permettent d’utiliser cette méthode à la maison. En revanche, le prix est un peu élevé pour les petits budgets.• l’épilation électrique : Cette technique repose sur une petite aiguille dotée d’une mini-électrode que l’on glisse le long de chaque poil. On envoie ensuite une petite décharge électrique dans le bulbe qui empêche la repousse. Mais la méthode est longue et ne permet de traiter qu’une toute petite zone à la fois. En plus, il y a toujours le risque d’une légère cicatrice. attention ! il faut éviter de commencer le traitement lorsque l’on est encore bronzée pour éviter tout risque de dépigmentation. et après le traitement, il faut attendre au moins un mois avant de se mettre au soleil sinon, on aura de vilaines tâches brunes. il faut aussi éviter le laser si l’on prend des médicaments photo-sensibilisants, souvent prescrits contre l’acné. attention également au choix du praticien. le laser ne pourra être utilisé que par un dermatologue. les esthéticiennes n’ont le droit d’utiliser que les lampes qui sont un peu moins efficaces. enfin, il faut savoir que ce traitement n’est pas donné. il faut donc que tu en parles avec tes parents. la crème dépilatoire Antidouleur assuré ! La crème dépilatoire s’applique sur la zone à traiter en couche plus ou moins épaisse. Après, il suffi t de laisser poser quelques minutes. Grâce à ses actifs, elle détruit le poil en s’attaquant à sa kératine. On rince et c’est fi ni. Il ne faut en aucun cas utiliser de la crème dépilatoire pour le maillot. La peau est trop fragile à cet endroit-là. Il existe désormais de nouvelles formules très douces pour celles qui ont la peau sensible. Après, hydrate-toi bien et applique un demi-citron sur la peau. Il compensera les effets agressifs de la crème et évitera les petites rougeurs.
Le rasoir Petit, discret, maniable, le rasoir s’emporte partout et enlève tous les poils qui se trouvent sur son chemin. Si avant on avait toujours un petit risque de se couper, ce n’est plus le cas aujourd’hui grâce aux nouveaux rasoirs conçus spécialement pour nous. En revanche, les poils repoussent en deux jours et pas toujours très fins. C’est pourquoi c’est une bonne solution pour faire de petites retouches quand on est pressée. Pour bien se raser il faut rester dans son bain ou sous la douche une bonne dizaine minutes pour que la peau ramollisse légèrement. Pense à appliquer une bonne couche de mousse à raser ou de savon pour que le rasoir glisse bien. Rase à rebrousse-poil, rince et enduis-toi de crème hydratante. Le tour est joué ! Pour éviter que la repousse soit trop rapide, il existe aujourd’hui des crèmes et des déodorants qui ralentissent la pousse du poil. Une bonne astuce pour espacer le rasage. L’épilateur électrique Comme le rasoir, l’épilateur électrique est super pratique. Il peut s’utiliser n’importe quand et n’importe où. C’est comme des dizaines de pinces à épiler qui arrachent le poil là où passe la machine. Mais il faut être patiente. Il faut souvent passer plusieurs fois à rebrousse-poil au même endroit pour enlever tous les poils. Et si on est un peu douillette, l’appareil n’est pas le plus indolore. Heureusement, les nouveaux épilateurs électriques proposent plein d’astuces comme des souffles d’air froid ou des lotions apaisantes pour rendre l’épilation plus facile. Enfin, comme la cire, cette petite machine laisse nos jambes douces pendant 1 mois environ. Et pour éviter que les poils repoussent sous la peau pense à faire régulièrement des gommages. lolita ! 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :