Le Rire n°241 15 sep 1923
Le Rire n°241 15 sep 1923
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°241 de 15 sep 1923

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 44,3 Mo

  • Dans ce numéro : en vacances.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
R I GA U D. l6. Rue de la Paix PAR I ROYAUME DE BELGIQUE EMPRUNT EXTÉRIEUR 6 1/2 0/0 1923 de 400,000,000 de francs français. Placement de 800.000 obligations de 500 fr.français Intérêt annuel 6 1/2 °/° soit Fr.français 32,50 nets payables le 15 février et le 15 août de chaque année par coupon de 16,25 nets (Fr.français). Le premier coupon semestriel à échéance du 15 février 1924. Les obligations sont remboursables dans une période de 15 ans commençant le 15 août 1928, soit par tirages au sort, au pair, soit par rachats en Bourse, le gouvernement bee gayant le droit de rembourser au pairé, partir du 15 août 1933 le solde des titres en circulation. Les coupons seront payés et les titres remboursés nets, pour le porteur, de tous impôts belges et français présents et futurs. Prix  : 485 francs français par obligation de 500 francs français. Jouissance du 15 août 1923. CHEMIN DE FER DE PARIS A ORLEANS NOUVEAU SERVICE DE WAGON-LITS ENTRE PARIS—QUAI D'ORSAY et QUIMPER Jusqu'au 5 Octobre 1923, les Compagnies d'Orléans et des Wagons-Lits organisent entre Paris-Quai d'Orsay et Quimper, un service de wagon-lits comprenant des places de lits et de couchettes, qui fonctionne de la manière suivante  : ALLER  : jusqu'au 4 Octobre inclus, Paris-Quai d'Orsay, dép. 20h. 25 ; Quimper arr. Sh. 01. RETOUR  : jusqu'au 5 Octobre inclus, Quimper dép. 19h. 16 ; Paris-Quai d'Orsay, arr. 7h. 10. Location des places à la gare de Paris-Quai d'Orsay, à l'Agence de la C1'd'Orléans, 16, Boulevard des Capucines, ainsi qu'à celle de la Ci. des Wagons-Lits, 5, Boulevard des Capucines, Paris. Correspondance automobile de QUIMPER à MOR- OAT et vice-versa. CHEMINS DE FER DE L'ÉTAT EXCURSIONS dans la Forêt de Rambouillet par Services d'Autos=Cars En vue de faciliter aux touristes la visite de cette superbe forêt qui peut rivaliser avec les plus belles des environs de Paris, les chemins de fer de l'Etat organisent, chaque dimanche. jusqu'au 28 Octobre 1923, ainsi que le Jour de la TOUSSAINT, deux excursions en auto-cars, l'une dans la matinée, l'autre dans l'après-midi et qui empruntent les parcours les plus pittoresques. Les auto-cars partent de la gare de RAMBOUILLET alI 10h. pour le premier circuit (retour à midi) et à 14h. 30 pour le deuxième circuit (retour à 18h.). Les prix en sont respectivement fixés à 9 fr. et à 17 fr. 25. Les billets sont délivrés au bureau de Renseignements des gares de Paris-Saint-Lazare Paris-Montparnasse et Paris-Invalides et à la gare de RAM- BOUILLET. 41 40 BONS DE LA DÉFENSE NATIONALE TAUX D'INTERtT A un mois... 3 0/0 A trois mois. 4 °/° A six mois.. 4 1/2 °/° A un an 5 °/° On trouve les Bons de la Défense Nationale partout  : Agents du Trésor, Percepteurs, Bureaux de poste, Banque de France, Banques et Soci(-tés de Crédit, chez les Notaires, etc. obtl FARJ_OLIj CRFM EPOÙRtAVILLt `t TOUTES LES TEINTES 4 EN VENTE PARTOUT J.Lesquendieu. Paris BRETELLES GERARD La COULISSANTE SOUPLE - SIMPLE. PRATIQUE G) d'une seule pièce en tissus rubans ou élastique montée avee tous genres de pattes, glisse sur un cylindre et suit tous les mouvements du corps. — En vente partout —L. GÉRARD, 188, Rue d'Alésia, 188, PARIS "Vo.- MIPOPIPSIPIIIP GU 11 AZUREA 1 FLORAMYE POMPÉÏA f/GERBERA LTIY E R INCES POUDRES LOTIONS 2/11111111111111110111111111111111111111/111111 SE BOIT SECouàl'EAU,avec du SIROP de CITRON ou du CASSIS APÉRITIF A LA GENTIANE r1:1714(ii:4)."41.11111111111111171"71, 4440-, A,P311 PIN VotO oft », z, POUR VOUS DÉSALTÉRER U N PIPPER14INT Rafraief-ossanl Tonique elDigestif SERRE L'ENNUI c'est la MORT. POUR RIRE ET FAIRE RIRE Demandez les Catalogues de Farces, Attrapes, Surprises pour Soirées. Dîners et pour Noces. - Articles de Physique et de Prestidigitation - r Chansons, Monologues, Pieces de Comédie pour Salons, Familles et Sociétés- Librairie Amusante,Agricole et Médicale, Livres utiles et de feux - Magie, Magnétisme, Hypnotisme, etc. etc. Envoi contre 0.7 5 en timbres. IL BILLY, 8, rue des Carmes, Paris Se D. _MAISON FONDÉE en 1808 aU INFAILBLEMEN eavec nvoy IRRA âée à l'essai cous soumettrez de près ou de loin quelqu'un à VOTRE VOLONTÉ Dem andez à Mm° GILLE, 169, Rue de Tolbiac, PARIS, sa brochure gratuite N°5S Merei11euse Crème de Beaute BÉNÉDICTINE HYPNOTISME Magnétisme tout.., personnel. merveilleux en 3 mois par méthode rationnelle. Notice franco Prof.'L.GEO, boite postale 28, ROCHEFORT-S/MER(ChL°-Infr°) Pour AVOIRdeB ELLES ot BONNES DENTS 6ERVEZ-VOUC TOUS LES JOURS ou SAVON DENTIFRICE VIGIER Le Meilleur Antiseptique, Pharmacie,l2,BdBonneNouvelle,Pairlid, NO UVEAUTÉS "UNITY" Librairie" UNITY" PHOTOS — GRAVURES — STÉRÉO. Animated PHOTOS Animées Cartes artistiques surprises CINÉMA INTIME PRIVATE CINEMA CURIEUX - AMUSANT - INTÉRESSANT Echantillons et tarifs  : 5, 25, 50 et 100 francs (Indiquer préférences. Please mention preference MAISON " UNITY ", LIBRAIRIE 12, RUE CUVIER, 12, LYON IRHONS) PARIS d. LESQUENDIEU PARFUMEUR En Vente Partout et Grands Magasins, Coiffeurs, Parfumeurs.
J♦ w LA BOURRASQUE ITALO-GRECQUE Tempêtes sur la Manche, l'Atlantique.. et la Méditerranée... Qu'est-ce qui va sombrer dans tout ça ?... LA FANTAISIE DE LA SEMAINE Deux Monologues Incompris ! Long et maigre, le visage ravagé, la lèvre amère, le cheveu en révolte, il entre en scène lentement, drapé dans sa cape doublée d'écarlate. Il promène stir le public un long et sombre regard, ricane sataniquement, puis, d'une voix creuse  : Je suis incompris ! Oui, moi, Athaniel Beaupoil, l'auteur de la Maîtresse hélicoïdale, des Voluptés saugrenues et des Sonnets pour le Peuple, moi, je suis incompris ! Car vous ne me comprenez pas ! Ce que j'écris vous échappe... et vous ne courez pas après ! Les titres de mes oeuvres, de mes chefs-d'oeuvre, ne vous disent rien. Mon nom même vous est inconnu. Est-il ici une personne, une seule, qui ait jamais entendu parler d'Athaniel Beaupoil ? Si cette personne existe, qu'elle se lève. (Il attend un instant.) Personne ! Je m'en doutais... Athaniel Beaupoil est inconnu. (Il se redresse avec orgueil.) Magnifiquement, incomparablement inconnu. (Avec force.) J'en suis fier !... Car cette incompréhension qui m'entoure, cette obscurité qui m'enveloppe, sont les preuves mêmes de mon talent, que dis-je, de mou génie ! Vous croyez que je vous en veux, tas de Béotiens, parce que vous ne prononcez jamais mon nom avec admiration, parce que vous ne vous êtes jamais précipités chez les libraires pour acheter les Sonnets pour le Peuple, les Voluptés saugrenues ou la Maîtresse hélicoïdale ? Eh bien, pas du tout, je vous remercie... Je vous sais gré de votre incompréhension qui me flatte, de votre dédain qui m'honore. (Il se promène de long en large.) Croyez-vous donc que je voudrais être un de ces auteurs qui se prostituent au public ? A d'autres ! J'écris pour l'élite, et même pour l'élite des élites, puisque je n'écris que pour moi ! Publicité, je repousserais tes propositions honteuses... si ta m'en faisais ! Succès, je te tournerais le dos si tu t'offrais i moi ! Non, Athaniel Beaupoil n'est pas à vendre... Et il ne se vend pas ! Il ne se vend pas du tout ! Ainsi dans cette foule vulgaire et stupide, je vais mon chemin, dans un splendide isolement. Je sais que j'ai du génie et cela me suffit. C'est une si belle, si consolante certitude ! Je rencontre parfois de ces pauvres gens qui sont tombés dans la popularité, de ces infortunés à qui sourit la Fortune, de ces ratés qui connaissent les baisers répugnants de la Gloire... Je les pains ! D'abord, ils n'ont aucune espèce de talent  : quand on a du succès, ou n'a. pas de talent ! ! Et puis, je me dis que la Postérité les rejettera dans le Néant. Oui, qui parlera d'eux dans cent ans ? Ils so saut voués à l'oubli... Tanis que moi, MOI, j'aurai nia revancheL. (Il s'arrête et prend une pose sculpturale.) J'aurai ma statue, mes statues, à tous les carrefours. Tout le monde lira les Voluptés saugrenues, les Sonnets pour le Peuple et la Maîtresse hélicoïdale, tout le monde prononcera avec respect et amour le nom glorieux d'Athaniel Beaupoil ! (Ironique et hautain.) Vous en doutez ? Pauvres gens ! Vous me faites de la peine... Mais, au fait, vous n'existez pas, et vous n'existerez jamais 1 Vous n'êtes pas de l'élite, de cette élite intellectuelle dont je suis, MOI qui vous parle, le représentant le plus autorisé, puisque je suis l'écrivain le moins lu, le plus incompris ! Ah ! vous voudriez bien en être, n'est-ce pas, de l'élite ? (Un silence.) Allons, avouez-le ! Qui est-ce qui veut être de l'élite intellectuelle' ? (Nouveau silence.) Je demande une personne à droite ou à gauche... Qu'elle Se lève et je m'engage à la faire admettre immédiatement dans l'élite. Voyons, une personne de bonne volonté ! (Un monsieur se lève, timidement.) Vous voulez appartenir à l'élite, monsieur ? (Acquiescement timide du monsieur.) C'est très facile. Achetez-moi ces trois volumes, les Sonnes pour le Peuple, les Voluptés saugrenues et la Maîtresse MU-. coïdale... Quinze francs les trois. (Le monsieur se rassied, découragé.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :