Le Rire n°238 25 aoû 1923
Le Rire n°238 25 aoû 1923
  • Prix facial : 0,75 F

  • Parution : n°238 de 25 aoû 1923

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : F. Juven et Cie

  • Format : (226 x 302) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 42,4 Mo

  • Dans ce numéro : Joseph et Madame Putiphar.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Et ça se dit journaliste ! (Entre Martingel, le brillant chroniqueur.) MARTINGEL. - Voici mon papier... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Amusant ? MARTINGEL. - Je le crois... Un de mes meilleurs. LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - De quoi ou de qui parlezvous ? MARTINGEL. - De Stendhal. Stendhal aimait-il le café au lait ? Je crois pouvoir rés 3udre la question par l'affirmative... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Stendhal ! Encore Stendhal ! Toujours Stendhal ! La barbe avec Stendhal !... Vous n'auriez pas pu me torcher votre papier sur Criqui ? Nos lecteurs connaissent Criqui et ils n'ont jamais lu Stendhal... Moi non plus, d'ailleurs. Et vous ? MARTINGEL, offensé. — Oh !... Mais la Chartreuse de Parme est mon livre préféré, mon bréviaire. LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION, lui prenant un livre dans la poche. — Voyons... Tiens, c'est le Portier des Chartreux ! MARTINGEL,. gêné. — Ce n'est pas à moi. Je... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION, riant. — Dégoûtant ! Cochon I (Feuilletant le livre.) Et il y a des gravures... C'est du propre ! (Fourrant le bouquin dans son tiroir.) Je le garde pour le lire avec ma petite amie ! (Martingel est à peine sorti qu'apparaît Lourson, le rédacteur scientifique.) LOURSON. - J'ai pensé à vous... Voici un article très documenté sur le serpent de mer. Vous savez qu'on vient de le découvrir ? LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Oui, on le découvre chaque année, pendant les vacances. LOURSON. - Vous verrez, c'est intéressant. LE SECRÉTAl't E DE LA RÉDACTION. Mon cher, vous confondez le Sans Fil avec le Constitutionnel. Mais, faute de grives, on mange des serpents de mer. Laissez-moi le vôtre, bien qu'il soit empaillé. LOURSON, vexé. — La vérité, c'est que vous n'aimez pas les articles scientifiques ! Vous préférez les échos bien parisiens... LE SECRÉTAIRE DE I.A RÉDACTION. - Ah ! oui !... LOURSON. - Mon cher, nous avons une clientèle qui aime les articl s sérieux, nourris de faits, de documents, de... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Non, mon vieux, notre i L 41,e'dy'Nt'35t.. 1 f"VACANCES INQUIÈTES Un parlementaire anglais propose de faire subir, d tout candidat député, un examen sur l'histoire, la géographie, les quatre règles et l'orthographe. — Si jamais ça passe chez nous, ma réélection est fichue !... VIGILANCE Un concierge de Pantin a revolvérisé un locataire qui rentrait après minuit. — En plus du cordon, v'là c'que j'tire aux noctambules !... Dessins deL. MÉTIV ET. clientèle veut rigoler et elle se fout complètement du serpent de limer ! LOURSON. — Pauvre France ! (Il sort avec sa belle tête d'inventeur persécuté. Entre Boudebrie, le rédacteur des Variétés historiques ».) BOUDEBRIE. - J'ai votre affaire... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Voulez-vous parier que je devine le sujet de votre papier `1 BOUDEBRIE. — Cela m'étonnerait. LE SECRÉTAIRB. DE LA RÉDACTION. - C'est une nouvelle version du drame de Meyerling.. BOUDEBRIE, triomphant. — Pas du tout ! LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Cela m'étonne... Alors, c'et un article sur la disparition de Jean Orth ! BOUDEBRIE. — Pensez-vous que j'élève de tels rossignols' ! Pour qui nie prenez-vous ? LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTrON. - J'aurais cru... Enfin, qu'est-ce que vous avez pondu ? BOUDEBRIE. - Un article vraiment curieux sur un sujet qui ne trahie pas les gazettes.. LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Ah ! BOUDEBRIE. — Oui... Je ne fréquente pas les sentiers battus, moi ! Je cherche du nouveau... LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION. - Enfin, dites-moi.. BOUDEBRIE, solennel. — Je vous apporte une étude sur le mystère du Temple  : Louis XVII est-il mort au Temple, oui ou non ? LE SECRÉTAIRE DE LA RÉDACTION, levant les bras. — Camarade ! camarade ! Le Sans Fil a paru quand même. Il contenait tous ces articles et trois autres intitulés, la Mort de Gérard de Nerval, le Secret du Masque de Fer et la Lune est-elle habitée ? Clément VAUTEL. Dans la dernOre promotion de la Légion d'Honneur, au titre de l'Instruction publique, nous avons relevé avec plaisir les noms de nos collaborateurs.et amis Lucien MÉTIVET, Pierre LAURENS, Adrien ` ELY. Le Rire, interprète de ses nombreux lecteurs, leur adresse ici ses plus vives félicitations.
LE CHATEAU HISTORIQUE — Ici, mesdames et messieurs, la Chambre du Roi.. A côté, celle de la Reine.. Le grand Salon.. Plus loin, la Chambre du Dauphin... Activons !... 1414 ;f, Ne40,41'*.... Le Cabinet de travail du Roi.. Le petit Salon... SORTI E CA. leeT POSrAt-10 ; r et e_n COAA)eurS 7'— Pardon, monsieur le guide, vous seriez bien aimable de me dire maintenant oit se trouvent les water-closets de Leurs Majestés !... Dessin de MARS-TRICK.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :