Le Foot Magazine n°114 mai/jun/jui 2016
Le Foot Magazine n°114 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°114 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 44 Mo

  • Dans ce numéro : super transferts.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
En chiffres RABIOT dans le bon tempo AUTEUR D'UNE BONNE SAISON AVEC LE CLUB DE LA CAPITALE (FACILITÉE TOUT DE MÊME PAR LA BLESSURE DE MARCO VERRATTI), LE PARISIEN EST SUR LES TABLETTES NOTAMMENT DE L'AS ROME ET DE LA JUVENTUS. IL A AUSSI LA COTE EN PREMIER LEAGUE… 1Sans être un joueur méchant et agressif, sa fougue le pousse parfois à faire le geste de trop, quitte à commettre certaines fautes grossières. A ce jour, il a reçu un carton rouge. C’était lors de la 1ère journée de championnat contre le LOSC (1-0). Après avoir taclé sèchement Balmont, il a ensuite tiré le maillot de Corchia... 3Adrien Rabiot a inscrit trois buts en Ligue des Champions. Tous marqués lors de cette campagne 2015-2016. Mais celui qu’il a inscrit contre Chelsea à Stamford Bridge (2-1), le 9 mars dernier (son 2ème en 5 matches de Ligue des Champions), est de son propre aveu « le plus important de sa carrière ». 4Comme le nombre de buts qu’il a inscrit en Ligue 1 la saison passée (à Bastia (20ème j, 2-4), doublé contre Toulouse (3-1, 26ème j.), et buteur contre Reims (3-2, 38ème j.). C’est son total le plus élevé depuis ses débuts professionnels. 13 En 2008, alors qu’il n’a que 13 ans, Rabiot signe un contrat avec Manchester City, alors qu’il évolue à l’époque à Créteil. Barry Payton, un scout qui l’avait repéré pour les Citizens, se souvient  : « On l’avait vu jouer en France quand il avait 12 ans et il nous avait tapé dans l’oeil. C’était un garçon sensible, très intelligent. Il jouait sur l’aile et il était déjà grand pour son âge. Mais ce qui le distinguait, c’est qu’il avait une super mentalité. Il était poli, respectueux ». 6Comme le nombre de mois qu’il a finalement passés à Man-chester… « Tout se passait bien, mais après six mois, le club n’a pas respecté certains accords. Donc ma mère a dit stop et on est rentrés ». 10 A 21 ans, le Parisien a déjà remporté dix titres  : quatre titres de [52] LE FOOT MAGAZINE N°114 champion (213, 2014, 2015, 2016), une Coupe de France (2015), deux Coupes de la Ligue (2014, 2015) et trois Trophées des Champions (2013, 2014, 2015). Et ce n’est pas fini… 17 C’est l’âge auquel le natif de Saint-Maurice signe son premier contrat professionnel avec le PSG en juillet 2012. Rabiot est aussi le premier joueur à signer un contrat pro depuis que le PSG a été racheté par les Qatariens  : « C’est quelque chose de grand », avoua, à l’époque, aux anges, le milieu relayeur. 49 C’est son nombre de sélections dans les différentes équipes de France  : 2 avec les U16, 5 avec les U17, 1 avec les U18, 20 avec les U19, 6 avec les U20 et 15 avec les Espoirs. A quand les A ? 2013 En janvier 2013, le Parisien est prêté à Toulouse sans option d’achat, comblant au passage le départ de Moussa Sissoko pour Newcastle. « J’éprouve un sentiment particulier à chaque fois que je rencontre Toulouse, aime à rappeler l’intéressé. Après quelques apparitions avec Paris, c’est ce club qui m’a fait vraiment découvrir la Ligue 1 ». A Toulouse, Rabiot progresse à tous les niveaux. On va même lui trouver un sobriquet  : le « Cristiano Ronaldo » de Haute-Garonne ! Et bien loin de cette réputation de garçon prétentieux qu’on lui a souvent collée. « C’est l’un des garçons les plus faciles que j’ai eu à gérer à Toulouse » dira même de lui l’entraîneur Alain Casanova... 2019 En octobre 2014, le n°25 du PSG a, contre toute attente, prolongé son contrat de quatre ans, soit jusqu’en juin 2019. Ce qui n’empêche pas Arsenal, Manchester United et la Juventus de l’avoir à l’oeil…
Sa face cachée N’GOLO a tout dé… KANTÉ IL AURAIT PU SIGNER À L’OM OU À L’OL, IL EST FINALEMENT À LEICESTER. LES CLUBS FRANÇAIS PEUVENT LE REGRETTER CAR EN UNE SAISON IL S’EST IMPOSÉ COMME L’UN DES MEILLEURS JOUEURS DE PREMIER LEAGUE ET IL A REJOINT L’ÉQUIPE DE FRANCE. SES DÉBUTS A l’image d’Antoine Griezmann, N’Golo Kanté a été victime de son physique en début de carrière. Joueur à Suresnes, il avait été refusé par le centre de formation de Sochaux et l’INF Clairefontaine à cause de sa petite taille. Par connaissance, il part à Boulogne-sur-Mer en 2010, s’impose quand le club est en National et est repéré par Caen qu’il rejoint en 2013. L2, L1, rien ne lui fait peur, il va faire un malheur. Lyon et Marseille le suivent, mais c’est Leicester qui emporte la partie l’été dernier. SES QUALITÉS « Kanté est de loin le meilleur joueur cette année en Angleterre ». Cette phrase ne vient pas de n’importe qui puisqu’elle a été prononcée par Sir Alex Ferguson. Elle montre à elle toute seule la saison que réalise l’ancien caennais. N’Golo Kanté est précieux sur un terrain, il est capable de tout faire et très bien en plus. Il est endurant, ratisse un nombre incalculable de ballons, il est un véritable mur devant la défense, mais il est également technique. C’est le meilleur tacleur de Premier League cette saison et il est aussi le joueur qui réalise le plus d’interceptions sur les cinq grands championnats (Angleterre, Allemagne, Italie, Espagne, France). SON STYLE « C’est un milieu complet, il récupère beaucoup de ballons, se positionne bien, a un gros volume de jeu et enchaîne les performances ». Pour se justifier de l’avoir sélectionné, Didier Deschamps n’a pas tari d’éloges sur le milieu de terrain de Leicester. Kanté est un joueur box to box qui peut être aussi efficace dans sa surface que dans la surface adverse. Il est explosif, se projette rapidement vers l’avant et donc peut être aussi dangereux offensivement. Avec son petit gabarit (1m69) et son volume de jeu impressionnant, il rappelle Claude Makelele. SA PERSONNALITÉ N’Golo Kanté, c’est l’anti star. Ne comptez pas sur lui pour des déclarations tapageuses ou des révélations sur sa vie privée. Il est timide et imperméable à la pression. Qu’il joue en National ou en Premier League, il reste le même. Selon ses anciens entraîneurs, c’est un garçon qui apprend vite, très à l’écoute. Il intègre tout, rapidement. Il a toujours été au-dessus du lot dans les équipes où il a joué. SES RELATIONS AVEC RANIERI Aussi surprenant que cela puisse paraître, Claudio Ranieri ne voulait pas recruter N’Golo Kanté ! Le recruteur SteveWalsh s’est battu pour que le Caennais vienne à Leicester, il a eu gain de cause et Ranieri lui a dit avec humour  : « Steve, ne m’écoutes jamais plus quand il s’agira de recruter un joueur, franchement je n’y connais rien. » Lorsque N’Golo Kanté est arrivé à Leicester, il a été pris en charge par Riyad Mahrez, Ranieri lui a dit  : « Ton rôle sur le terrain ? Tu cours, donnes le ballon à Riyad ». Kanté fait bien plus que ça sur un terrain et il le fait bien. LE FOOT MAGAZINE N°114 [53]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 1Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 70