Le Foot Magazine n°114 mai/jun/jui 2016
Le Foot Magazine n°114 mai/jun/jui 2016
  • Prix facial : 4,90 €

  • Parution : n°114 de mai/jun/jui 2016

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 70

  • Taille du fichier PDF : 44 Mo

  • Dans ce numéro : super transferts.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
A SEULEMENT 22 ANS, APRÈS DES DÉBUTS COMPLIQUÉS, LE TALENTUEUX BUTEUR DES SPURS DÉBORDE D'AMBITION. L'ANGLETERRE A DANS SON EFFECTIF UN SACRÉ PHÉNOMÈNE. [18] LE FOOT MAGAZINE N°114 HARRY met les Kane Al’approche de l’Euro, l’attaquant de Tottenham affiche une confiance en lui quasi indestructible. Une statistique saute aux yeux. En 34 matches de Premier League, l’Anglais, élu joueur du mois de mars, avait déjà marqué 24 buts. De quoi marquer son territoire ! Kane confirme donc son année passée déjà exceptionnelle (21 buts en championnat). Le buteur, prêté à Leicester en janvier 2013, a donc bouclé un deuxième exercice consécutif à plus de vingt buts. Même les Cristiano Ronaldo, Didier Drogba, Fernando Torres, Wayne Rooney, Sergio Agüero ou Michael Owen, n’ont pas été en mesure de réaliser pareil exploit aussi jeune. « Hurricane » (« l’Ouragan ») comme on le surnomme au Pays de sa Lèse Majesté, lui l’a fait. Alan Shearer, l’ancienne icône de Newcastle aux 63 sélections pour 30 buts, est sous le charme  : « Je comprends vraiment pourquoi les gens aiment le comparer à moi, a souligné le cinquième meilleur buteur de l’histoire de la Premier League. Pas seulement par sa manière de jouer, mais aussi par son attitude sur un terrain. Kane n’est jamais impressionné par qui que ce soit sur le plan physique. Il est jugé sur le nombre de buts qu’il marque. Il en inscrit de toutes sortes. C’est une aubaine de voir cela chez un Anglais aussi jeune que lui. Il a cette aptitude à marquer soit du pied droit, soit du pied gauche. Il marque des buts dans la surface de réparation ou en dehors. Et bien entendu de la tête... Harry Kane doit être le premier nom sur la feuille de match pour l’Angleterre. Je ne pense pas que quiconque puisse contester cela. La grande question est de savoir à qui l’associer sur le front de l’attaque si vous évoluez avec deux attaquants. Si ce n’est pas le cas, qui joue derrière lui ? Harry Kane n’a que 22 ans et il a déjà à son actif plus de quarante-cinq buts. C’est un buteur de très grande classe et il est là pour un long moment ». En sélection même combat ! Harry Kane est passé par toutes les sélections de jeunes avec l’Angleterre des U17 aux U20 avant d’être appelé en Espoirs. Il honore sa première sélection avec les A le 27 mars 2015 contre la Lituanie à Londres (4-0). Et de quelle manière ! Il remplace Wayne Rooney à la 72ème minute. Soixante-dix-neuf secondes plus tard, il marque le quatrième but de la sélection aux Trois Lions ! A ce jour, Kane, c’est déjà quatre buts en dix sélections (dont trois en qualifications pour l’Euro). Et le capitaine de l’Angleterre d’encenser le buteur des Spurs  : « C’est super pour le footballanglais d’avoir un joueur qui marque régulièrement en Premier League et qui a inscrit un but lors
de ses débuts au plus haut niveau international » explique un Rooney qui doit sentir venir le vent de la concurrence en dépit de son statut. Lors du dernier Mercato hivernal, les rumeurs sont allées bon train concernant l’avenir du prodige anglais. Pisté par Manchester United et surtout le Real Madrid, l’attaquant du club londonien (sous contrat jusqu’en juin 2020) a tenu à fermer la porte à tout départ  : « Il y aura toujours des rumeurs sur mon avenir, mais je suis très heureux ici. Le club est en bonne forme. On a un bel avenir et je suis impatient de voir où cela va nous mener ». Harry Kane est logiquement nominé pour être désigné Joueur de l’Année de Premier League et donc pour succéder à Eden Hazard. Voilà qui laisse augurer de très belles choses pour lui dans la perspective de l’Euro  : « Quand j’ai marqué pour mes débuts internationaux, j’étais tellement excité. Je me souviens que j’ai couru partout sur le terrain avant de marquer. Quand je repense que j’ai réalisé cela après 79 secondes, cela me paraît irréel. L’Euro en France a toujours été dans un coin de ma tête. Je ne veux pas qu’y aller. Je veux aussi débuter. C’est mon objectif ». Qui aurait prédit cela début 2011 ? A cette période, Kane ne parvient pas à se faire une place dans l’effectif des Spurs et multiplie les prêts (Leyton Orient, Millwall, Norwich, Leicester...) ! Cinq ans plus tard, tous les projecteurs sont braqués sur lui. L’Angleterre à l’Euro mise sur pas mal d’options o ff en s i v es. Mais celle de Kane est véritablement une grande menace. Ça risque de souffler fort dans l’hexagone avec l’« Ouragan » Kane. DEUXIÈME EXERCICE À PLUS DE 20 BUTS ! Jean-Marc Azzola LLORIS SANS RISQUES Recruté par Tottenham en provenance de Lyon lors de l'été 2012, le gardien de but de 29 ans a connu des débuts un peu difficiles avec les Spurs. Désormais, il est incontournable. Au point de susciter de vives convoitises de grosses écuries comme Manchester United et le Real. Même s'il se sent bien à Londres, il n'a pour autant jamais fermé la porte à un départ. Concernant l'Euro, l'ancien Aiglon s'est exprimé sans détour  : « On est resté sur deux années de matches amicaux donc ce qui nous manque c'est la compétition. On va rentrer dedans avec faim. On a beaucoup de choses à prouver. Il y a beaucoup à gagner dans cette compétition et j'espère que tout le monde se rendra compte de la chance de jouer un Euro à domicile. On donnera le maximum ». Considéré comme réservé en dehors des terrains, le Niçois de naissance a rompu avec cette tradition des capitaines aboyeurs. Quand Didier Deschamps a repris le flambeau, il a décidé de continuer à faire confiance comme capitaine à l'ancien Gone. Lloris (73 sélections) est devenu un leader par son engagement et son exemplarité. LE FOOT MAGAZINE N°114 [19]



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 1Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 2-3Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 4-5Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 6-7Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 8-9Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 10-11Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 12-13Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 14-15Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 16-17Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 18-19Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 20-21Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 22-23Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 24-25Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 26-27Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 28-29Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 30-31Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 32-33Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 34-35Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 36-37Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 38-39Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 40-41Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 42-43Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 44-45Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 46-47Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 48-49Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 50-51Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 52-53Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 54-55Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 56-57Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 58-59Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 60-61Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 62-63Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 64-65Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 66-67Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 68-69Le Foot Magazine numéro 114 mai/jun/jui 2016 Page 70