La Parisienne n°2016-03 mars 2016
La Parisienne n°2016-03 mars 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016-03 de mars 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Le Parisien Libéré

  • Format : (240 x 287) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : alors on danse...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
PRIX LA PARISIENNE LES FEMMES INFLUENTES QUI 46 LA PARISIENNE MARS 2016 SONTLES PARISIENNES Parisiennes engagées, du business, de la beauté, du style, des médias et de la communication, de l’environnement, du digital, de la gastronomie, de l’hôtellerie et du tourisme  : elles sont chacune plébiscitées et reconnues dans leur secteur d’activité. Un jury a été réuni, composé d’Isabelle Weill, directrice générale adjointe de Team Media « Le Parisien », Jean Hornain, directeur général du « Parisien », Jean-Louis Picot, rédacteur en chefadjoint du « Parisien » en charge des suppléments, Nadia Le Brun, rédactrice en chef de « La Parisienne », Bruno Lorthiois, directeur communication institutionnelle, interne et relations médias du groupe BRED, Marie-Pierre Bénitah, vice-présidente en charge de CLM BBDO Beau, et Claire Prat, éditrice de LaParisienne.com. Chacun a voté pour désigner dans chaque catégorie celle qui s’est illustrée dans son domaine de compétence. Le prix La Parisienne les femmes influentes sera remis le 16 mars prochain au Pavillon Ledoyen à celles qui se singularisent par leur action, leur vision et leur détermination. PARISIENNE COUP DE CŒUR DE NOTRE PARTENAIRE POUR LA DEUXIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE, NOTRE MAGAZINE SALUE ET RÉCOMPENSE DES FEMMES REMARQUABLES ET TALENTUEUSES AVEC SON GRAND PRIX LA PARISIENNE LES FEMMES INFLUENTES. D’INFLUENCE EN 2016 PAR N A D I A L E B R U N E T C A T H E R I N E R A M B E R T BREDh.0,1e.11100.1. Fabienne Lichentin, directrice générale de Câblerie Daumesnil À la tête de l’entreprise qui fournit câbles et fils électriques aux grossistes depuis plus de quarante ans, cette femme d’affaires se dit surprise d’avoir été choisie. « Il y a tant de femmes qui brillent de par leur projet. Alors pourquoi moi ? » Dirigeante dans un monde d’hommes, Fabienne est présidente de Femmes Chefs d’Entreprise en Seine-Saint-Denis. « Seules, nous sommes invisibles. Ensemble, nous sommes invincibles. »
PARISIENNE BUSINESS LAURÉATE Sophie Bellon, P-DG de Sodexo En janvier dernier, elle succède à son père à la tête de l’entreprise familiale de services, créée en 1966 et devenue un empire mondial, qu’elle avait rejoint en 1994. « Si tu es bonne, tu progresseras. Sinon, tu ne resteras pas », lui avait dit son père. Elle a su faire ses preuves ! Patricia Brochard, P-DG de Sodebo Avec ses sœurs, Patricia dirige depuis douze ans Sodebo, créée en 1973 par ses parents. Elle fait le bonheur des Parisiens avec ses produits qui s’imposent dans les rayons frais. Elle a toujours travaillé dans l’entreprise familiale, qui a reçu plusieurs labels de qualité. Meryl Job, fondatrice de Videdressing.com 35 ans, 35 millions d’euros de chiffre d’affaires et 3,5 millions de visites par mois sur la plateforme créée en 2009, où l’on revend ses vêtements. Cette passionnée de mode, née au Nigéria, a lancé sa start-up en France, mais avec une ambition internationale. Successful ! Isabelle Kocher, directrice générale d’Engie Cette maman de cinq enfants est aujourd’hui directrice générale en charge des opérations d’Engie (ex GDF-Suez). Ingénieur du corps des mines, elle devient en 1999 conseillère aux affaires étrangères au cabinet de Lionel Jospin. En 2002, elle intègre Suez, où elle gravit les échelons. De nature discrète, c’est une main de fer dans un gant de velours. Isabelle Pacchioni, fondatrice de Puressentiel La passion et l’envie pour réussite. « Recevoir ce prix récompense dix ans de travail intense, confie-t-elle. Quand on s’est lancé dans l’aromathérapie, c’était un secteur économique morose. Avec l’idée de développer des produits à base d’huiles essentielles prêts à consommer, je suis heureuse d’avoir rendu à la médecine naturelle ses lettres de noblesse. Puressentiel est une société familiale que je dirige avec mon mari. L’aîné de nos trois enfants, Rocco, a pris en charge le développement international. Nous sommes présents dans une cinquantaine de pays. Travailler en famille avec des équipes impliquées permet des prises de décisions rapides, d’être au cœur de l’action et du management. Innover et œuvrer avec les producteurs, ce n’est pour moi que du bonheur ! » PARISIENNE DE STYLE LAURÉATE Valérie Messika, fondatrice de Messika « J’étais déjà touchée d’être nommée, mais remporter le prix du style, ça me flatte, s’enthousiasme-t-elle. Depuis dix ans que j’ai fondé ma maison de joaillerie, je crée des bijoux qui révèlent la sensualité de chaque femme. Nous étions 3 personnes au début, maintenant, nous sommes 90. Je manage dans une énergie positive. Quand on s’éclate, on est meilleur. J’ai la chance d’être entourée de mon mari, de mon père et de mon cousin. Chacun a une place bien précise. Travailler en famille permet d’être plus actifs et réactifs. Avec mon époux, notre vie est dédiée à nos deux filles et à Messika, notre troisième bébé. » Nicole Stulman, directrice artistique de Lancel Quand elle arrive chez Lancel en 2013, Nicole s’inspire de l’ADN de la marque pour renouer avec le chic parisien. Elle revisite le sac Charly des années 60 et c’est un succès ! Cette Américaine qui a travaillé avec Michael Kors, chez Céline, renouvelle Lancel à merveille. Stéphanie Pérèle, directrice pôle marque et produits Simone Pérèle. Stéphanie, c’est la petite fille de Simone. Avant elle, c’est sa mère, Catherine, qui était aux commandes de la création. Son leitmotiv  : « Oser et continuer à faire évoluer la marque sans barrière ni tabou. » Valérie de Mazières, directrice générale d’Ofée Avec Anne Bougon-Scélo, la fondatrice, Valérie de Mazières propose de la joaillerie de qualité, à des prix accessibles, dans un style simple, audacieux et gai. Le dernier coup de génie  : le bar à boucles d’oreilles. On crée, on personnalise, on dépareille. La cliente est reine ! Anne Valérie Hash, directrice artistique du Comptoir des Cotonniers Sa première collection pour la marque est celle de l’automne-hiver dernier, avec comme égérie Charlotte Gainsbourg et sa fille Alice. Le style d’Anne ? Humble, simple, qui a du chien, du chic et de l’esprit. ANNE-SOPHIE PIC/ANNE EMMANUELLE THION ANNE-CLAIRE COUDRAY/RALPH WENIG/BUREAU 233/TF1 AGATHE BOUSQUET/WILLIAM BEAUCARDET MELISSSA THEURIAU/FRED DUGIT/LE PARISIEN MARIE-CLAIRE DAVEU/LÉA CRESPI ALEXANDRA PALT/JP LACUBE JULIE GAYET/FRED DUGIT/LE PARISIEN GARANCE DORÉ/RODOLPHE BARAS MARION COTILLARD/FRED DUGIT/LE PARISIEN FLORENCE DEYGAS/MOHAMED KHALIL CHRISTINE D’ORNANO/CARLOS ALBA ANNE VALÉRIE HASH/PHOTO FABRICE LAROCHE DR



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 1La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 2-3La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 4-5La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 6-7La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 8-9La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 10-11La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 12-13La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 14-15La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 16-17La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 18-19La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 20-21La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 22-23La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 24-25La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 26-27La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 28-29La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 30-31La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 32-33La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 34-35La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 36-37La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 38-39La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 40-41La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 42-43La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 44-45La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 46-47La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 48-49La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 50-51La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 52-53La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 54-55La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 56-57La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 58-59La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 60-61La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 62-63La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 64-65La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 66-67La Parisienne numéro 2016-03 mars 2016 Page 68